Versão Português English version Version française

NEWS

Tutte le notizie

>
 

Team > Equipe de France Karting

25/07/13 - 09:26

Moineault enfin récompensé

KSP_VALENTIN_MOINEAULT_ORTONA_2013.jpg

 

Au terme d'un week-end européen laborieux, Valentin Moineault a enfin obtenu la récompense d'une grande victoire internationale, lors du Championnat d'Europe KF à Ortona en Italie. Malmené à plusieurs reprises, Dorian Boccolacci terminait la compétition en 4e position alors que Nicolas Gonzalès ne parvenait pas à se qualifier. En KF Junior, Jules Bollier est remonté jusqu'aux portes du top 10, mais Gabriel Aubry n'a pas été ménagé dans la bataille.

 

Chaleur importante, piste large et rapide mais très bosselée, poussiéreuse par endroit, compétition acharnée mais pas toujours correcte, manque de sanction, attribution de points réservée aux 15 premiers de la finale. Tous les ingrédients étaient réunis pour un cocktail détonnant sur le circuit italien d'Ortona, au bord de l'Adriatique. Les pilotes de l'Equipe de France FFSA Karting s'étaient montrés très compétitifs lors de la première épreuve en Espagne, bien que leurs positions au classement provisoire ne reflètent qu'imparfaitement leur bon niveau. En Italie, la performance était présente également dans l'ensemble, mais le déroulement parfois chaotique des courses a singulièrement compliqué les choses.

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Video > CIK-FIA

 

 

Vidéo WSK Promotion


Reportage > KSP

Le reportage de la 3e épreuve du Rotax Euro Challenge 2013 à PF International (UK) et les photos des pilotes sont en ligne sur le site de l'Agence KSP.

 

www.ksp-photo-agency.com


KSP-Rotax-Euro-Challenge-PFI.jpg

 

L'Agence KSP élue "MEILLEUR PHOTOGRAPHE" CIK-FIA 2007, 2008, 2011 & 2012.
 
 
Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Maxime Potty

Après d'excellents débuts sur le circuit de Genk, Maxime Potty rencontrait des conditions bien différentes lors du deuxième rendez-vous du Trophée Académlie de la CIK-FIA en Italie. Une forte chaleur régnait en effet sur le circuit aussi rapide que bosselé d'Ortona où la poussière rendait la tâche des pilotes plus difficile encore. Mais il en aurait fallu davantage au jeune espoir belge pour baisser les bras.

 

KSP-Max-Potty-Academy-CIK-Ortona.jpg

 

Maxime a toujours été très rapide sur le Circuito Internazionale d'Abruzzo, puisqu'il signait déjà le meilleur chrono devant deux de ses plus redoutables adversaires, le Russe Artem Petrov et l'Estonien Ralf Aron. C'est pourtant une troisième larron qui lui donnera le plus de fil à retordre. Le Bérsilien Pedro Piquet, le fils du double Champion du Monde de F1, très bien préparé, lui volait la vedette dans la première manche, mais Maxime répliquait dans la seconde. Le duel continuait de plus belle en course 1, les deux pilotes échangeant plusieurs fois le leadership jusqu'à ce que le Brésilien ne porte une attaque musclée dans le dernier tour. 

 

Le départ de la course 2 n'était pas favorable à Maxime qui bouclait le premier tour en 4e position. Déchaîné, il entamait alors une grosse remontée et retrouvait la seconde place dès le 5e passage. Piquet avait eu le temps de s'échapper à près de deux secondes, et les temps canon de Maxime ne lui permirent que de diviser par deux cet écart avant l'arrivée. Montant deux fois sur la 2 marche du podium, le pilote du RACB réussissait cependant à accentuer son avantage au classement du Trophée, ce qui le place désormais dans une position très favorable pour le dernier meeting qui se tiendra en France, sur le circuit de Varennes, à la fin septembre.  

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

© Photo KSP© Photo KSP


Pilote > Valentin Moineault

Si l'on excepte sa victoire à Angerville transformée en seconde place sur le tapis vert, Valentin Moineault n'avait pas gagné depuis le GPO de Varennes en avril 2012. Sa victoire en finale du Championnat d'Europe KF à Ortona récompense enfin le talent d'un pilote qui ne fait pas de bruit mais affiche une détermination sans faille, quelles que soient les circonstances.

 

KSP-Valentin-Moineault-KF-CIK-Ortona.jpg

 

Pourtant, les chances de s'imposer au niveau européen en Italie paraissaient bien minces après des chronos perturbés par la perte d'une roue, 26e temps au général, et des manches qualificatives éprouvantes en raison de trop nombreux accrochages. Habitué à vivre des galères, Valentin ne se faisait guère d'illusions samedi soir : « J'avoue que le découragement commençait à me gagner. » déclarait après coup le pilote de l'Equipe de France FFSA Karting. « Je n'y croyais plus vraiment. Mais l'équipe ART GP a beaucoup travaillé pour peaufiner la mise au point du châssis et tout a changé dimanche. »

 

Dès le warm-up, Valentin a senti qu'il allait peut-être pouvoir atteindre la finale. Seulement 39e après les manches qualificatives, il attaquait fort dès la préfinale qu'il terminait en 8e position avec le meilleur tour en course. Galvanisé par ce premier résultat, il prenait un excellent départ en finale et entamait une remontée imparable. Littéralement sur un nuage, Valentin enchaînait les meilleurs temps et refaisait son retard sur la tête, évitant les accrochages et doublant avec assurance les concurrents les plus prestigieux. Il rentrait dans le top 5 avant la mi-course et se rapprochait des deux leaders à grande vitesse. Tandis que Max Verstappen et Karol Basz se battaient pour le titre, il saisissait sans hésiter sa chance et les dépassaient d'un seul coup à deux tours de l'arrivée.

 

« J'étais nettement plus rapide, j'ai foncé quand je les ai vus en bagarre. Ensuite, j'ai compris que Verstappen n'allait pas m'attaquer, ce qui m'a permis de ne pas fermer les portes et de continuer sur un bon rythme jusqu'à l'arrivée. Depuis le temps que j'attendais une victoire internationale... c'est fantastique de gagner de cette manière ! J'ai réalisé seulement un peu plus tard que j'étais en plus vice-Champion d'Europe. C'est une étape importante dans une carrière de pilote. Cela risque d'être bénéfique dans le team et je suis content d'avoir imposé les moteurs TM du préparateur tchèque Machac Racing. Je vais me préparer maintenant pour le Championnat du Monde, avec davantage de confiance et en révisant à la hausse l'objectif que je m'étais fixé de rentrer avant tout dans le top 10. »

 

Site officiel: http://www.valentin-moineault.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner