Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
 

International > CIK-FIA European Championship

Federer_KZ2_Wackersdorf_KSP.jpg

 

Disputé en une seule épreuve, le Championnat d’Europe KZ2 a été particulièrement indécis à Wackersdorf. Alors que l’Italien Mirko Torsellini (CRG-Maxter) était invaincu lors des manches qualificatives, s’offrant du même coup la pole position pour la Préfinale, c’est le Finlandais Henri Kokko (Ninar/TM) qui enlevait cette même Préfinale devant l’Italien Fabian Federer (CRG/TM), le Français Clément Da Silva (Birel/TM), le Suédois Joël Johansson (Energy/TM) et Mirko Torsellini. Mais tout restait à faire lors de la Finale, seule course décisive dans cette compétition européenne…
 
Auteur du meilleur départ en Finale, l’Italien Fabian Federer a profité de la bagarre derrière lui pour rapidement prendre un avantage décisif sur ses adversaires. A de nombreuses reprises, les prétendants au podium se sont en effet échangé cette deuxième place, mais c’est le Suédois Joël Johansson qui avait le dernier mot face à Mirko Torsellini, auteur du meilleur tour en course, Henri Kokko et le Croate Kristijan Habulin (CRG/Maxter), longtemps deuxième de la Finale. Auteur du meilleur chrono lors des essais qualificatifs, l’Italien Francesco Celenta (CRG/TM) complétait le top 10 devant Yuri Lucati (ITA – BRM/TM), Adam Janous (CZE – Intrepid/TM), Ryan Van den Burgt (NLD - Maddox/Parilla) et Jesper Wernersson (SWE – Tony Kart/Vortex).

 

 

Info CIK / © Photo KSP


DeConto_KZ1_Wackersdorf_KSP.jpg

 

Champion d’Europe l’an dernier en KZ2, la division 2 des karts à boîte de vitesses, Paolo De Conto (Energy/TM) a plus que réussi son entrée parmi les cadors de la KZ1 lors de ce Championnat d’Europe à Wackersdorf. Avec une première et une deuxième place lors de ses deux manches qualificatives, l’Italien s’offrait tout d’abord la pole position pour une Préfinale qu’il mena de bout en bout. En Finale, il ne lui fallut que deux tours pour prendre le meilleur sur Armand Convers (Kosmic/Vortex), auteur du meilleur départ. Menacé ensuite par un Marco Ardigo (Tony Kart/Vortex) sans doute un rien plus véloce, De Conto retrouvait un peu d’air lorsque l’ex-double Champion du Monde renonçait, victime d’un pneu déjanté. Cette fois, plus rien ne pouvait l’empêcher de filer vers sa deuxième couronne européenne consécutive, la première dans la catégorie-reine.
 
Si De Conto a triomphé, les favoris désignés ont quant à eux trébuché. Outre le malchanceux Ardigo, le champion en titre Bas Lammers (Intrepid/TM) voyait tous ses espoirs s’envoler lors d’un accrochage dès le départ. Quant à Jonathan Thonon (CRG/Maxter), il pointait en 5e position de la Finale lorsqu’il devait renoncer à cause d’une crevaison. Le vice-champion en titre Jérémy Iglésias (Intrepid/TM) espérait en profiter, mais il ne pouvait se défaire d’Armand Convers… Avant de se faire aussi remonter par Yannick de Brabander (Parolin/TM). Très rapide en fin de course, le Belge s’en allait même arracher le titre de vice-champion au Français à deux tours du but. Derrière Iglésias, finalement quatrième, Davide Foré (CRG-Maxter) ponctuait de belle manière une remontée depuis la 10e place sur la grille de départ. Deuxième à la fin du premier tour, le Belge Rick Dreezen (Tony Kart/Vortex) rentrait dans le rang et échouait aux portes du top 5 devant les Italiens Alessandro Bressan (CKR/TM), Antonio Piccioni (Parolin/TM), Sauro Cesetti (Birel/BMB) et la jeune Néerlandaise Beitske Visser (Intrepid/TM).

 

 

Info CIK / © Photo KSP


International > World Karting Championship

13/06/11 - 08:35

De Vries impérial

Podium_KF1_Wackersdorf_KSP.jpg

 

Avec quatre victoires en quatre courses, le Néerlandais Nyck De Vries a survolé la première épreuve du Championnat du Monde KF1 qui s’est déroulée ce week-end sur la piste allemande de Wackersdorf. Au cumul des trois meilleurs résultats du week-end, Nyck mène évidemment le championnat devant le Polonais Karol Basz et le Belge Sébastien Bailly.

 

Désormais disputé en cinq rendez-vous, le Championnat du Monde KF1 qui s’est ouvert sur la piste Pro Kart Raceland de Wackersdorf pourrait bien être la chasse gardée d’un seul – jeune – homme. Tout au long des quatre courses de cette épreuve allemande, Nyck De Vries (Zanardi/Parilla) a en effet affiché une insolente domination. Pourtant, le petit prodige néerlandais n’aura mené la course de bout en bout qu’une seule fois. Lors des trois autres confrontations, il dut remonter trois ou quatre positions après avoir connu des premiers tours difficiles. Méthodiquement et avec une sérénité épatante pour une jeune pilote de 16 ans, le Champion du Monde en titre a toujours repris le dessus face à des adversaires médusés… et reconnaissant qu’il n’y avait rien à faire face à un tel pilote ce week-end.
 
Sur l’ensemble du meeting, le « meilleur des autres » aura été le Polonais Karol Basz (RK/BMB), deux fois sur la deuxième marche du podium et actuellement dauphin de De Vries au championnat. Ayant progressé tout au long du week-end avec deux podiums (3e puis 2e) le dimanche, le Belge Sébastien Bailly (Kosmic/Vortex) a lui aussi confirmé qu’il serait un candidat à une place de choix en fin de saison en s’emparant de la troisième place provisoire.
 
Montés chacun une fois sur le podium samedi, l’Italien Ignazio D’Agosto (Tony Kart/Vortex) et le Tchèque Libor Toman (Birel/BMB) ont connu moins de réussite dimanche, mais ils quittent Wackersdorf aux 4e et 5e rangs de la compétition. Quant à Flavio Camponeschi (ITA - Tony Kart/Vortex), Alexander Albon (GBR - Intrepid/TM), Zdenek Groman (CZE - Kosmic/Vortex), Chris Lock (GBR - Tony Kart/Vortex) et Matteo Vigano (ITA - Birel/BMB), ils espèrent grimper à une meilleure place du top 10 dès la prochaine épreuve, sur le tracé espagnol de Zuera, du 21 au 24 juillet prochains.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


12/06/11 - 18:00

4 out of 4 for De Vries

You could count on Karol Basz to attack Nyck De Vries at the start of Race 4 of the World KF1 Championship at Wackersdorf. And that's what happened: Basz, Vigano and Toman ahead of De Vries at the start. But the battle raged, Vigano took the lead, De Vries took third before the end of lap 1. Then on the next lap he was squarely first, the celebration didn't last long for his pursuers. Basz and Toman fought for 2nd place. Bailly managed get back on track after a difficult start, but he was back in 4th on lap 5 from Camponeschi. Then followed D'Agosto, Albon, Vigano and Kanamaru.


Camponeschi was the fastest on the track. Tony Kart were decidedly swift: D'Agosto set the fastest lap, soon replaced by De Ridder. However, it didn't matter to De Vries who increased his lead regularly. 2'' ahead in mid-race, as he had started lapping under 50'' when he took the lead. The usual scenario started from lap 10, he flew.


Toman had lost ground to third placed Basz, and Camponeschi and Bailly soon took 3rd. Clustering around 2nd were Basz, Bailly and Camponeschi, which would heat up. D'Agosto was following from a distance. Bailly attacked Basz, now second, but the group remained tight. Next for Basz to get rid of was Camponeschi. On a dramatic lap 18, Albon and Toman took Basz and D'Agosto. The last lap did not change the order.

 

Nyck-De-Vries-KF1.jpg


Nyck De Vries won his fourth victory in four races. Sébastien Bailly was on the second step of the podium and Flavio Camponeschi on the 3rd. Albon was 4th, Toman 5th, D'Agosto 6th. Réguillon and Hubert were within the top 10.

 

 

Info Kartcom with Kartlink / © Photo KSP


International > CIK-FIA European Championship

Energy-Podium-KZ1.jpg

 

Paolo De Conto (Energy / TM) was certainly rated very highly for the final of Euro KZ1, but we saw some extremely fast drivers in the prefinal. Yannick De Brabander (Parolin / TM) and Jonathan Thonon (CRG / Maxter) would probably recover to attack the pole sitter who also had to manage Marco Ardigo (Tony Kart / Vortex) at his side on the front row.


De Conto was the leader on the first lap with Dreezen in his wheel tracks, then Ardigo, De Brabander, Iglesias and Thonon. Lammers, Puhakka, Lavanant and Hajek had some damage at the first corner, Abbasse retired soon after. Meanwhile, De Conto held the lead, Ardigo passed Dreezen. Mich took seventh from Thonon. Ardigo was 2nd on the 4th lap, he obviously didn't want to let De Conto take off. Fastest lap for De Brabander, Thonon took 7th and 1 second from the top group.


6th lap: De Brabander was on the rampage, he took 5th from Iglesias, while Ardigo closed on the leader. Dreezen had to let Thonon past, into 6th. At the halfway point, the top 6 were within 3.8 seconds: De Conto was increasingly pressured by Ardigo, 3rd was Convers then Iglesias 4th, De Brabander 5th, Thonon 6th Fore 7th, Mich 8th.


Ardigo retired on lap 12, he returned to the pits slowly. De Brabander took 3rd after passing Iglesias. De Brabander was 3 / 10 a lap faster than De Conto who was 3 full seconds ahead of him, but there were still 10 laps to cover: it was possible. Thonon retired and Fore took 5th. Convers may have begun to worry about his 2nd place, but De Conto maintained a strong pace in the lead.


De Brabander lost time at the back of the circuit on lap 21 but closed on Convers on the next lap. Kozlinski went off in the tyres, with no grip. De Brabander took second on the last lap and now Convers was threatened by Iglesias, but he kept it on the line by 76 thousandths.


It was a great victory for Paolo De Conto (Energy / TM), a very fine second place for Formula K with Yannick De Brabander and also a flawless race for the 3rd placed Armand Convers and his Kosmic / Vortex. Iglesias finished 4th just behind Convers and ahead of Fore who finished 5th and Dreezen 6th.

 

 

Info Kartcom with Kartlink / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner