Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
 

Circuit > Italie

Sodi-Sarno.jpg

 

Afin de profiter d'une bonne connexion internet avant de se rendre à l'aéroport de Naples, l'équipe KSP/Kartcom a passé quelques heures sur le circuit de Sarno en ce lundi matin d'après WSK Master Series. Pourtant ce n'était pas un silence propice au travail qui régnait à la piste. Plusieurs équipes s'adonnaient en effet à des essais de matériel dans la gomme de la veille.

 

Team-Sodi.jpg

 

C'est tout d'abord le Sodi Racing Team qui a limé l'asphalte avec Anthony Abbasse aux commandes de son KZ, sans doute pas en vue de se préparer pour la WSK Euro Series, mais plus sûrement pour la Coupe du Monde en septembre. Le sourire du pilote en dit long sur les performances de sa machine...

 

Gary-Catt-Zanardi-Sarno.jpg

 

Bien que son équipe ne participe pas au Championnat du Monde KF1, Gary Catt travaillait sur le Zanardi/Parilla KF1 de Chiesa Corseavec la prochaine WSK Euro Series en ligne de mire.

 

CRG-Sarno.jpg

 

Enfin Felice Tiene et CRG ont amélioré leur compétitivité en KF2 pour mieux contrer à l'avenir la menace Verstappen/Intrepid.

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Presse > Turbo Magazine

20/03/12 - 08:16

Turbo Magazine mars 2012

Le sport auto connait quelques soucis actuellement en Belgique. L'organisation du championnat national de karting confiée par le RACB à Genk et à la BNL divise deux communautés et surtout une dsicipline qui aurait davantage besoin actuellement de fédérer les énergies. Le Championnat circuit est également pris dans un imbroglio qui rend incertaine sa tenue en 2012.

 

b638554183.jpgPourtant la passion anime toujours de nombreux participants ou supporters d'outre-Quiévrain comme en témoignent les pages de l'édition de mars de Turbomagazine. Si le rallye tient une large part dans ce numéro 425, Thomas Bastin jette une habile passerelle entre la compétition routière et le karting à travers les souvenirs croisés de Bertrand Baguette et François Duval, rallymen chevronnés ayant débuté au volant d'un kart. Comme toujours dans la publication belge, les propos sont aussi directs que francs, à l'image de cette réplique de Baguette mise en exergue: "Ceux qui délaissent l'école pour le kart commettent une grave erreur." Une saine lecture à recommander !

 

http://sport.turbomagazine.be

 

 

 

Info Kartcom


Team > AVG Racing

Although overall results during the second WSK Master Series weekend at Sarno have been a bit less gratifying than those achieved on previous occasions, performances shown by AVG Racing number one driver have proved that the team has been far from idle and that the PCR/TM is performing well.

 

Arnaud-Kozlinski-KZ1.jpg

 

After starting off on the right foot in Saturday's heats with a second place and a victory, Arnaud Kozlinski had to deal with a problem with his steering column, and had to content himself with a 6th place in Final 1. On Sunday, he was constantly in the top 5 and concluded at the foot of the podium in Final 2. What is more, he is still well placed in the race for the title with his 2d place, but his main goal is to keep his kart at the top in order to take his chances.

 

Simo Puhakka turned the situation to his favour on Saturday after a disappointing 19th place and managed to conclude with a 7th place in Final 1. But on Sunday, he withdrew during the first heat and had to push his kart to the limit in the final to climb up from to 23rd to 14th place. Young Sinan Van de Raad showed a good progression and was several times in the top 15. As for Dylan Davies, he withdrew twice in KZ2 and had a few problems during the meeting that stopped him from achieving a significant result.

 

The boss, Anton Van Grunsven, commented:
"The season is looking good and we have some good development opportunities with PCR. The AVG team is getting ready for the last Master round at Castelletto, and Koko is well positioned in the championship. For me, next important meeting will the debut of the WSK Euro Series, again here in Sarno, in a month's time, a round which is also very interesting with a view to the World Cup in September".


 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 


International > GPO Karting

GP_Varennes.jpg

 

It took competitors a while to decide, but registrations for the first GPO of the season (Varennes) are picking up, with less than two weeks to go before the meeting. Unsurprisingly, KF3 has attracted the highest number of drivers, both from France and from abroad, with international teams such as Genikart, ART Grand Prix, Millenium Motorsport, VDK, Kohtala Sports, Redstep, Maddox (Peter De Bruijn), Scuderia PCR, Hemet Racing, Spirit Racing and others ... Nearly 50 entrants are expected.

 

What was not expected, though, was that the KF2 category could reach such a level, given what is happening in other countries. At Varennes, there will be about thirty entrants, including some of the most interesting drivers. KZ2 drivers are still playing hard to get, while the French Cup for X30 and X30 Gentleman has already gathered an interesting group of entrants. All that latecomers can do now is confirm their participation and get ready for the show to begin!


 

Info Kartcom / © Photo KSP 


International > WSK Master Series

Start.jpg 

L'épreuve de Sarno de la WSK Master Series était la première compétition internationale à appliquer la nouvelle règle de la CIK-FIA concernant la suppression du contrôle de vitesse lors des départs lancés, que ce soit en KF3 ou KF2. Nous avons demandé au steward attitré de la WSK, Oranzo Di Bari, quelle en était sa première analyse.

 

Il ne s'agit pas de juger cette règle après une seule épreuve. Il faudra quelque temps pour s'en faire une idée précise. Cependant, mes observations et les retours que j'ai eu de la part de nombreux pilotes sont concordants. Dans les faits, les accidents n'ont pas été plus nombreux lors des procédures de départs, ni dans le difficile passage du premier virage. Les départs resteront toujours un moment critique dans les sports mécaniques. La sécurité n'a pas souffert de l'absence du contrôle de vitesse.

 

Par contre, tout le monde a pu constater que les deux files n'étaient pas à égalité lors de l'extinction des feux. Souvent, le poleman en profite pour faire la différence et ce d'autant plus facilement qu'il peut accélérer à volonté. On a vu des concurrents de tête jouer habilement avec le frein et l'accélérateur pour franchir la ligne avec plusieurs dizaines de mètres d'avance sur l'autre file. Les choses sont plus difficiles à juger pour le directeur de course. Quand nous avions la limitation de vitesse, la règle était connue de tous et nous pouvions l'appliquer facilement.

 

Je ne veux pas dire qu'il faille retourner à la situation précédente qui n'avait pas que des avantages. La vitesse au départ était vraiment très lente et cela pouvait poser des problèmes. Plusieurs pilotes ou team managers pensent que pousser la limitation à 60 km/h aurait été une bonne chose. Je suis personnellement plutôt de leur avis. Je pense qu'il faut des règles précises à ce niveau de compétition. Maintenant, il faut prendre du recul et voir après plusieurs courses."

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner