Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
 

Kartcom Video > World Karting Championship

 

Benjamin Barnicoat, Charles Leclerc et Vsevolod Gagen répondent aux questions de Thomas Bastin lors de la conférence de presse du Trophée Académie de la CIK-FIA, à Essay, dimanche 28 août 2011.

 

 

Vidéo Kartcom


International > "U18" World Karting Championship

Anthoine-Hubert-U18.jpg

 

Extraits du communiqué FFSA:

 

Réservé comme son nom l'indique aux pilotes de moins de 18 ans, le Championnat du Monde M18 de la CIK-FIA a confirmé son intérêt lors de la deuxième épreuve de la saison sur le circuit d'Essay en Normandie. La lutte entre les 74 concurrents équipés d'un moteur identique a été intense durant tout le meeting et il fallait être très fort pour sortir du lot. C'est pourtant ce qu'a réussi à faire Anthoine Hubert (Sodi), membre de l'Equipe de France FFSA Karting, en remportant de main de maître une finale sous haute tension.

 

Grâce à sa magnifique performance normande, Anthoine Hubert passe en effet de la 7ème à la 3ème place du classement provisoire du Championnat du Monde avant la dernière épreuve programmée début novembre en Italie près de Naples en remplacement de la manche de Barheïn récemment annulée.


Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Benjamin-Barnicoat.jpg

 

The second round of the CIK-FIA Academy Trophy held on the Essay circuit was not without consequences. Leader after the qualifying heats, the Spaniard Mikel Azcona also clinched the pole position for the first Race. On the grid he headed up the Monegasque Charles Leclerc, the Albanian Aleksander Ndrio, the Brit Benjamin Barnicoat, the Swede William Sward and the Frenchman Dorian Boccolacci, the competition leader prior to this French event.
 
Somewhat limpid, the first Race saw Mikel Azcona and Charles Leclerc get away, with the driver from Monaco finally taking the first tread of the podium three laps from the finish. However for not having respected the start procedures, the Spaniard received a 3 seconds penalty and had to let the second and third treads of the podium go to Benjamin Barnicoat and Dorian Boccolacci. Azcona finally finished in 4th place, ahead of the Swede William Sward, the Russian Vsevolod Gagen, the Finn Juho Valtanen, the Albanian Aleksander Ndrio, the Belgian Simon Mirguet and the Austrian Florian Janits.
 
The second confrontation was an entirely different scenario. Initial leader, Charles Leclerc had to give way to the attacks of Dorian Boccolacci. However it was the Brit Benjamin Barnicoat who came in between and took over the command of the race. But Boccolacci was not going to leave it at that and with some brilliant driving some four laps from the finish he retook the lead never to relinquish it. Unfortunately for him, the young Frenchman was later disqualified for insufficient weight on the scales after the race. And so Benjamin Barnicoat recovered the victory ahead of the Russian Vsevolod Gagen (amongst others winner of the education programme known as Edukart, similar to Hubert in U18) and Charles Leclerc. A highly emotional Benjamin wanted to dedicate his win to his fellow countryman Martin Hines, who had passed away following a painful sickness this weekend, and who had left his mark on the history of karting with his three world titles in Superkart 250cc as also his flair for discovering young British talent such as Lewis Hamilton, David Coulthard and Anthony Davidson. « Had it not been for Martin, I would not be here », the winner of the second Race, a mere 14 years old commented. « He was the one who discovered me allowing me to integrate the Racing Step Foundation. Thanks to him, I know that if I perform well and work hard I will have a true opportunity of reaching great heights. I could never thank him enough and I obviously want to dedicate this victory to him. I now hope to be able to repeat this during the final in Sarno to finish this Trophy on the highest tread of the podium. »
 
Behind this leading trio, the Finn Juho Valtanen and the Swede William Sward confirmed their form finishing in the top-5 ahead of the Spaniard Mikel Azcona, the Finn Aatu Moilanen, the Norwegian Martin Ellegaard, the Austrian Florian Janits and the Turk Kaan Onder.
 
The battle for the title between Charles Leclerc (173 points) and Benjamin Barnicoat (167) in Sarno should be superb, notwithstanding the fact that the Spaniard Mikel Azcona (141), the Greek Filipos Kalesis (134) and the Finn Juho Valtanen (131) haven’t had their last say. With still 100 points to share out, even Dorian Boccolacci (126) could still wipe out his difficult weekend in Normandy. So it’s rendezvous at the foot of Vesuvius from 4th through to 6th November!

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Evenement National > FFSA Karting

Podium_Handikart_Kartcom.jpg

Le président de la CIK (à gauche) félicite les pilotes Handikart, Pascal Hermer, Alain Nicolle, le vainqueur, Claude Zéférini et Cyrille Fournier.

 

Extraits du communiqué FFSA:

 

Le tonnerre d'applaudissements qui a accompagné la remise des prix de la première Coupe de France Handikart, vibrant hommage d'un public dense à la performance enthousiasmante des pilotes handicapés, résume de la plus belle manière la réussite de cette nouvelle compétition. Au milieu des courses de niveau mondial du meeting d'Essay, les « handis » ont su faire leur place en tant que pilotes à part entière en assurant un spectacle sportif d'une qualité incroyable. Gageons que cette première sera également celle d'une longue série.

 

15 pilotes ont répondu présents pour l'épreuve inaugurale, premier rassemblement national du genre. 15 pilotes, 15 histoires différentes, l'égalité n'est pas au rendez-vous mais l'essentiel est ailleurs. Chacun d'entre eux adapte sa machine à son handicap et à ses moyens, développant des trésors d'ingéniosité. Le point commun de ces pilotes hors du commun ? Une motivation sans faille et un coeur gros comme ça !

Sur la piste, ce sont simplement des pilotes de karting disputant une compétition. Les meilleurs temps réalisés à Essay ne sont qu'à 2 secondes des meilleures performances des jeunes espoirs du Championnat du Monde M18. Voilà pour la référence. La Coupe de France Handikart a été dominée par un pilote lorrain, Alain Nicolle (Sodi/Rotax) depuis les chronos jusqu'à la finale. Ses plus proches adversaires se sont affrontés pour la 2ème place: Pascal Hermer (Sodi/Rotax), Melwynn Rodriguez (Sodi/Rotax) et Claude Zéférini (Tony Kart/Rotax). Hermer monte sur la 2ème marche du podium devant Zéférini qui prend la mesure de Rodriguez en finale. Cyrille Fournier (Top Kart / SA 250) termine 5ème et 1er de la catégorie Proto, juste devant Fabrice Dubois (Sodi/SA 250). Parfois épuisés par l'effort, tous n'ont pas pu défendre leur position jusqu'au bout, mais tous méritent d'être cités pour leur courage: Vianney Chan Tsin (Sodi/Rotax) 7ème au terme d'un grosse bagarre avec Franck Ribot (Sodi/Rotax) qui termine 10ème, Patrick Joubert (Sodi/Rotax) 8ème, Franck Macé (Sodi/Rotax) 9ème, Julien Bachelet (Sodi/Rotax) 11ème, Anthony Jacquot (Sodi/Rotax) 12ème, Jérôme Gonthier (Sodi/Rotax) 13ème, Gilbert Meunier (Nowa/Rotax) 14ème et Nicolas Lelu (Mirage/Rotax). 

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Pilote > Paolo Besancenez

Paolo-Besancenez.jpg

 

Sans trop que l'on sache pourquoi, il n'a pas été facile de doubler sur la piste de Laval en ce week-end de GPO. Pour être plus précis, les pilotes ont eu du mal, passés les 4 ou 5 premiers tours, à se rapprocher suffisamment les uns des autres pour tenter des attaques. Comme beaucoup d'autres, Paolo Besancenez et son Soid/Parilla en ont souffert. Les performances de sa machine étaient juste correctes en début de meeting, le temps que l'équipe Win Max Kart Racing prennent ses repères.

7ème au chrono et à l'issue de la préfinale, Paolo pouvait enfin accélérer en finale et revenir en 4ème position. Dimanche matin, ça allait tout de suite mieux avec la pole décrochée en fin renard au meilleur moment de la séance chrono, c'est-à-dire à la dernière minute. La préfinale se passe bien, il termine 3ème et parvient au même niveau de performance en finale. C'est avec un grand sourire que Paolo sautait littéralement sur la 3ème marche du podium.

Terminer derrière un Mordret intouchable ce week-end et un Ocon au mieux de sa forme n'est pas un déshonneur, même quand on cherche avant tout la victoire. L'essentiel est préservé, Paolo occupe  toujours la deuxième place du Championnat de France et compte bien défendre ses chances avec acharnement à Essay en octobre.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner