Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
 

Evenement International > Rotax Max Challenge Grand Finals

Ben-Cooper.jpg

 

Les premières lignes passent sans encombres les premiers virages de la finale Mondiale Rotax Senior. Au coeur du peloton, c'est la foire et beaucoup de pilotes ont mangé du sable ! Devant, Ben Cooper est parti comme un avion. Un mano à mano s'engage derrière lui, ce qui permet au Britannique de prendre un peu d'air.

Le Britannique Edward Brand a disparu, tandis que l'Australien Tyler Greenbury s'installe en deuxième position devant le Britannique Sean Babington et l'Australien David Sera. Mais ça chauffe entre eux et le duo composé de l'Autrichien Stefan Riener et du Japonais Hirotaka Sasaki vient s'inviter aux débats. Du côté du Team France, Alexandre Finkelstein est toujours dans sa phase de progression, le voilà 8e derrière le Tchèque Jiri Forman.

On sentait qu'il allait se passer quelque chose dans le peloton en lutte pour la 2e place et c'est en effet le rapide anglais Babington qui fait les frais de cette chaude explication. Sera en profite pour prendre un peu d'avance sur le trio Greenbury-Riener-Sasaki. Entre ces trois, les positions changent sans cesse, si bien que Forman et Finkelstein ont opéré la jonction, tout comme le Japonais Toshiki Sekioka parti 25e ! Les derniers tours s'annoncent intenses pour ce groupe, qui voit Greenbury et Forman perdre des places.

On en a oublié le brio de Cooper ! Après son succès en Italie en 2008, il s'offre une nouvelle couronne mondiale, pour avoir su conserver une avance suffisante sur Sera. Finalement, le dernier tour a été relativement tranquille pour la 3e place. Sasaki décroche un nouveau podium pour le Japon, tandis que Sekioka déchaîné a écarté Riener pour lui subtiliser la 4e place. Finkelstein est un bon 6e, le Français ayant fini par faire jeu égal avec les meilleurs lors de la finale. Pris dans l'accrochage du départ, Nicolas Picot est remonté 22e.

 

NB: A noter que suite à des pénalités sportives survenues après la course, le Français Alexandre Finkelstein a fini par se hisser à la 4e place finale, au détriment de l'Autrichien Stefan Riener et du Japonais Toshiki Sekioka qui ont été rétrogradés.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP Chris Walker


International > Rotax Max Challenge Grand Finals

Ben-Cooper.jpg

 

All on Sodi karts, the 34 finalists in the flagship category at Rotax Grand Final at Al Ain moved on to the grid, with thebBriton Ben Cooper on pole alongside the Australian David Sera, followed by Sean Babington and Edward Brand. French spectators focused their attention on Alexander Finkelstein in 10th place and Nicolas Picot, 22nd. Cooper maintained his advantage at the lights from Babington who was soon to be overtaken by Sera, stuck on the outside of the track at the start. There was no escape for the moment at turn 3, it was very tight.


The Australian Tyler Greenbury took second with Babington on his heels at the expense of Sera who was pushed into fourth position. Finkelstein took seventh in the wake of the rapid Austrian Stefan Riener. Picot lost time in the early laps, now in 26th. Babington attacked Greenbury, but Sera took the opportunity to infiltrate, and he now held second position ahead of Babington and Greenbury. The race was far from over for the places of honor, while Cooper continued to get away by more than a second. Riener took 5th, Finkelstein lost a few places, but came back again to 8th.


The group was busy to say the least. Babington dropped down the standings. Riener retrieved fourth position ahead of Hirotaka Sasaki, Jiri Forman and Finkelstein, 7th. Riener pushed and grabbed third place before Sasaki passed in an attack for a podium finish. In the lead, Cooper was trouble-free and 1.3'' ahead of Sera, although isolated in second. Finkelstein upped the pace and took fifth with a big attack, but the Japanese driver Toshiki Sekioka soon retook him.

 

Cooper slowed from the limit so as not to take any chances and won the World Final Rotax Senior from David Sera and Hirotaka Sasaski and the amazing Sekioka, who started 25th, Riener  was fifth, Finkelstein sixth. Picot could not do better than 22nd.

 

 

Info Kartcom with kartlink / © Photo KSP Chris Walker


Evenement International > Rotax Max Challenge Grand Finals

Cristiano-Morgado.jpg

 

Parti depuis la pole position, Cristiano Morgado prend un super envol lors de cette finale de la catégorie Rotax DD2 Master. Le Sud-Africain ne tarde par prendre ses aises sur un peloton en folie où certains sont déjà contraints à l'abandon. Parmi eux, deux grands favoris: le Canadien Scott Campbell (vainqueur en 2010) et le Néerlandais Dennis Kroes ! Le Belge Danny Brand se poste rapidement à l'avant du peloton de chasse. Le Français Guy Pansart a perdu près d'une dizaine de places dans les premiers virages, son compatriote Guillaume Berteaux est bien mieux parti.

C'est au tour du Danois Peter Lundström et du Hongrois Gerry Hargitai de fournir leurs efforts. Ils doublent Brand, mais Morgado est déjà loin dès la première partie de la course. L'Australien Brent Coghlan s'est isolé en 5e position devant Berteaux, qui est sous la pression de Maurits Knopjes des Emirats Arabes Unis.

Pendant que Brand récupère la 3e place puis la 2e, le Japonais Takao Matsuya revient à grandes enjambées après ses déboires de la pré-finale. Pénalisé de 10 secondes en pré-finale (manoeuvre anti-sportive), le Belge Christophe Adams pointe de nouveau dans le top-10. Il a gagné une quinzaine de places !

Devant, Morgado réalise un festival et l'emporte avec près d'une ligne droite d'avance ! Pour la 2e place, Brand a eu raison de prendre de l'air sur le peloton, car tout est chamboulé à trois virages de l'arrivée, pour la 3e marche du podium. Alors qu'il est occupé à résister, Lundström finit par se faire pousser par un Matsuya trop impatient !

Alors qu'il naviguait au 7e rang à quelques longueurs, Berteaux sent l'opportunité et choisit la bonne option pour s'infiltrer en 3e position. Sur la ligne deux pilotes le déboîte, mais le Français conserve trois centièmes d'avance sur Hargitai et sept millièmes sur Coghlan. Le podium est pour lui... Incroyable final ! Adams a grimpé 6e et Pansart 12e, tandis que le Français Franck Rouxel doit se contenter de la 20e place.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP Chris Walker


International > Rotax Max Challenge Grand Finals

Cristiano-Morgado.jpg

 

The suspense is was for the DD2 Masters title in the category for drivers aged over 32, as the Rotax World Finals was dominated by the South African Cristiano Morgado since the beginning of the meeting. But the fight could be fierce behind between Danny Brand (Belgium), Dennis Kroes (Netherlands), Scott Campbell (Canada) and other competitors, and we followed the progress of the French driver Guy Pansart from the fourth road, William Berteaux on row 5 and the recovery of Frank Rouxel, on the last row of the grid.


Morgado already flew from the lights at the front from Brand and Gerry Hargitai (Hungary), followed by Peter Lundström (Denmark). Berteaux was eighth, but Pansart fell to 22nd position at the start, followed by Rouxel coming through. Campbell was eliminated at the start, as was Kroes. Lundström took Hargitai for third position, then captured second from Brand. Meanwhile, Morgado took off by more than a second ahead on the third lap. Hargitai was back in second position after a daring overtaking move on the chicane, but the duel continued with Lundström. Berteaux recovered the sixth place, Pansart was fast in 16th position.


At the halfway point, the lead for Morgado was over 3''. Brand took over second place closely followed by Lundström and Hargitai. Mastuya Takao (Japan), who started 22nd, threatened Brent Coghlan (Australia) for fifth. Lundström dropped two places because of a strange line in a corner before the finish line.


On the last lap, Berteaux gave it everything to take third place ahead of Hargitai, Brand and Coghlan. Christophe Adams finished 6th, Pansart 12th and Rouxel 20th, while Cristiano Morgado triumphed.

 

 

Info Kartcom with Kartlink / © Photo KSP Chris Walker


Evenement International > Rotax Max Challenge Grand Finals

Ukyo-Sasahara.jpg

 

Le premier tour est marqué par un gros coup de théâtre. Victime d'une attaque plus qu'optimiste, le Japonais Tadasuke Makino – vainqueur de la préfinale – est d'entrée contraint à l'abandon ! Bien parti, son compatriote Ukyo Sasahara prend alors les devants, avec l'Australien Joseph Mawson à sa poursuite.

Au fil des tours, Sasahara creuse l'écart, tandis que Mawson s'isole en deuxième position, quelques longueurs devant un peloton très animé. A l'intérieur, l'Australien Pierce Lehane est chaud et perd des places dans la bagarre. Le Britannique Jack Barlow est de nouveau out, ce n'est pas son week-end !

Dans ce groupe, les positions ne cessent de changer. Le Néerlandais Jordi Van Moorsel est récompensé de ses efforts et prend la 3e position. Le Britannique James Singleton ne l'entend pas de cette oreille et réplique, sous les yeux du duo composé du Japonais Nirel Fuzukumi et du Britannique Nathan Harrison.

Déjà vainqueur de cette Finale Mondiale et récent lauréat du Rotax Euro Challenge en Junior, Sasahara ne connaît aucune alerte et triomphe dans cette grande épreuve pour la deuxième fois de sa carrière. Mawson est logiquement deuxième, tandis que Singleton a fini par prendre définitivement l'avantage sur Van Moorsel pour le gain de la dernière marche du podium. Cinquième devant Harrison, Fuzukumi confirme le brio de la relève Japonaise.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP Chris Walker


Tutte le notizie

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner