Versão Português English version Version française

NEWS

     

Tutte le notizie

>
1 2 3 4 5 6 ... 2571 >
 

Team > Equipe de France Karting

En bons élèves, les cinq membres de l'Equipe de France FFSA Karting préparent déjà activement la rentrée de septembre. Réunis en stage à l'Auto Sport Academy en ce début juillet, ils affûtent leurs armes pour les compétitions européennes en cours avant d'affronter les grands rendez-vous mondiaux de la fin de saison. C'est en tirant les enseignements des récentes courses qu'ils seront à même de franchir prochainement une nouvelle étape.

 

Stage-EFDK-Le-Mans-juillet-2015.jpg

 

Du 1er au 3 juillet, le programme du stage estival de la formation karting a dû être adapté aux fortes températures rencontrées en ce début d'été. Les entretiens psychologiques, le media training ou encore le cours de nutrition n'ont pas été perturbés par la canicule. Pour le volet physique du stage, Nicolas Gonzales, Thomas Laurent, Adrien Renaudin, Enzo Coursimault et Théo Nouet ont pu profiter de la relative fraîcheur de la nature lors d'une session en kayak et d'un parcours d'orientation en sous-bois destinés à renforcer leur musculation.
 

Marc Berteaux, qui encadre la formation fédérale sur le terrain, donne le ton de ce stage. 

« Le debriefing des dernières épreuves ayant déjà été réalisé, il s'agit maintenant d'aider nos pilotes à mobiliser toutes leurs ressources, physiques et mentales, pour la suite de la saison. Un stage comme celui-ci leur permet de se recentrer sur leurs principaux objectifs. Le collectif 2015 fonctionne très bien, malgré ou grâce à une large tranche d'âge de 12 à 20 ans. Les personnalités très différentes provoquent des échanges intéressants avec de riches partages d'expérience. » 

 

Le début de saison a mis en évidence un niveau de performance tout à fait convaincant pour les membres de l'Equipe de France FFSA Karting 2015. Cependant, les quatre pilotes engagés dans les courses CIK-FIA ont rencontré plusieurs embûches sur le chemin. De tels revers font partie du quotidien de tous les compétiteurs qui doivent apprendre à les surmonter pour concrétiser en termes de résultat. La partie psychologique du stage a été centrée sur cette problématique.

Les deux pilotes du Championnat d'Europe KZ2 vont aborder dès la semaine prochaine la dernière de leurs trois épreuves sur le circuit belge de Genk. Pour plusieurs raisons, la conquête du titre est désormais hors de portée, il s'agira avant tout pour eux de travailler dans l'optique du rendez-vous mondial du Mans en septembre.

Victime d'un accrochage en Italie, très rapide en Espagne, mais ralenti par des soucis mécaniques, Thomas Laurent sait ce qui lui reste à faire. « Il vaut mieux rencontrer ce genre de problèmes en début de saison. Le Championnat d'Europe n'était pas ma priorité. C'est au Mans qu'il faudra arriver au meilleur de sa forme, et de ce côté, il n'y a pas d'inquiétude, la motivation monte de jour en jour. »

Lui aussi retardé par un incident de course au plus mauvais mauvais en Italie, Nicolas Gonzales n'a pas pu s'aligner en Espagne, son équipe étant forfait à cause d'un changement de matériel. « Ce n'est jamais facile de changer de châssis en cours de saison, mais nous avons beaucoup travaillé avec notre nouveau matériel et nous repartons sur des bases solides pour l'épreuve de Genk. Ce sera un test important avant la Super Coupe Internationale KZ2 du Mans, le rendez-vous majeur de l'année. »


Les deux plus jeunes participent au Trophée Académie de la CIK-FIA, une compétition réservée aux jeunes espoirs du monde entier disuptée sur des karts monotypes tirés au sort. A Zuera, Enzo Coursimault a vécu une véritable série noire sur le plan mécanique. « Mon moteur n'était pas du tout compétitif au niveau de l'allumage. Le problème a été long à régler. J'ai réussi à me qualifier de justesse pour les phases finales, mais le déroulement de ce meeting m'a beaucoup contrarié sur le moment. J'ai réussi depuis à prendre du recul et je suis plus que motivé pour rattraper le temps perdu lors de la prochaine course à Genk. »

De loin le plus jeune de l'Equipe, Théo Nouet a tout de suite démontré une pointe de vitesse remarquable en réalisant la pole position à Zuera. « Je découvrais la compétition internationale et j'ai dû faire face à quelques incidents en piste. Le niveau est très relevé parmi les premiers qui ont déjà une grande expérience. J'ai centré ma préparation sur la gestion des courses afin de mieux utiliser ma rapidité dans les bagarres du peloton. »

Adrien Renaudin réalise un très bon début de saison en Rotax Max Euro Challenge dans la très relevée catégorie Senior. 8e de la finale à Salbris, des accrochages ont freiné ses ardeurs à Castelletto (ITA), mais il reste de loin le meilleur Français et se maintient dans le top 10 du championnat. Pour lui, la prochaine course aura lieu en Allemagne, à Wackersdorf, fin Juillet. « Le niveau est très fort en Rotax Senior. Je ne suis pas mécontent de mes résultats actuels, mais un podium comblerait mes attentes d'ici la fin du Championnat. Pour cela, il faut aussi gérer les courses en fonction d'adversaires pas toujours très corrects. Je me prépare également pour deux évènements importants : la Rotax International Cup à Angerville et la Finale Mondiale Rotax à Portimao (PRT) en novembre. » 

 

 

Info FFSA / © Photo Marc Berteaux


International > ACO

24hMans-Karting-2015.jpg

 

L'ACO a tout mis en place pour suivre les 24 Heures du Mans Karting 2015 à partir du site réservé à l'évèmenement: www.24h-karting.com

 

Retrouvez facilement les horaires, les résultats, le live-timing et le live TV de (samedi de 12h à 13h - 14h30 à 16h00 - 18h à 20h - 22h à 00h / dimanche de 10h à 12h00 - 14h à 15h30). La liste des engagés est disponibl ci-dessous. 

 

 

Info Kartcom


International > World Karting Championship

Laval-Historiques-2015-09-KSP.jpg

 

The CIK-FIA has made a habit of associating historic Karts with the biggest Competitions of the season. As in previous years, the CIK-FIA Historic Karting Super Cup will be organised during a World Championship. In 2015, the KZ category was chosen.

 

This major event for the whole Karting community will take place at the prestigious Le Mans circuit from 10th to 13th September. 34 Karts, reflecting the history of the discipline since its origins, will be invited to participate in the largest international gathering of the CIK-FIA Historic Karting Super Cup, now an important date on the calendar.

 

Historic Karts will participate in multiple demonstrations on the recently built Le Mans Karting International Circuit and will also be showcased in a widely accessible public display in the middle of the paddock.

 

There is a registration form on the CIK-FIA website and on the Retrokart France website, who will manage the entries.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Video > FIA

 

Vidéo FIA


International > ACO

FeteACO.jpg

 

Les 24 Heures Karting 2015, fêteront cette année leur 30e édition et seront intégrées à l'alléchant programme de la Fête de l'ACO qui se déroulera du 3 au 5 juillet prochains. Le spectacle sera de qualité et le suspense intense pour la victoire au classement général, mais aussi dans les catégories GP2 et Masters.

 

Pour cette édition anniversaire, samedi 4 juillet à 15 heures précises, Romain Dumas, pilote éclectique formé au Mans, licencié ACO et vainqueur des 24 Heures du Mans 2010 agitera le drapeau tricolore pour libérer les 33 concurrents des 24 Heures Karting 2015.

 

24h-karting-2014.jpg

 

L'aventure des 24 Heures Karting a commencé au Mans en 1986. Depuis, l'épreuve a naturellement suivi les évolutions du sport karting. Les pionniers utilisaient des 100 cm3 à prise directe ou des 125 à boite, alors qu'aujourd'hui, le plateau est composé à 100% de 125 cm3 sans boite de vitesses. Le tracé du circuit à lui aussi évolué, la légendaire piste Alain Prost a laissé place, en 2013, au nouveau Circuit International de Karting, long de 1384 mètres, dont une des particularités est de tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

 

A l'évocation des favoris, le Sarthe RTKF arrive en tête, la structure dirigée par Claude Jamin, remportant toutes les éditions depuis 2009. Deux fois sur six, c'est le Sodi à moteur Parilla KF n°72 (Sarthe RTKF 2) qui s'est imposé. En 2015, il a gagné les 6 Heures de Normandie qui comptent pour l'Euro Endurance Série, grâce à William Westerloppe, Alexandre Anstett et Maxime Bidard, vainqueur des 24 Heures Karting 2011 tout comme Adrien Bloyet qui complètera l'équipage pour le double tour d'horloge. L'équipe sœur Sarthe RTKF 1 est toujours à la recherche de son premier succès pour cette année. Le kart n°1 reste sur trois succès consécutifs aux 24 Heures Karting, et détient les titres de champion de France et de vainqueur de l'Euro Endurance Série. Ses pilotes Anthony Abbasse et Charles Fiault sont quadruple vainqueurs au Mans, tandis que Kévin Petit et Gauthier Becq étaient à leurs côtés sur la première marche en 2014.

 

Les moteurs KF dont la puissance atteint 38 chevaux, seront représentés par trois autres concurrents. Les Vortex DVS, dépourvus d'embrayage et qui démarrent grâce à une valve de décompression, préfigurent la prochaine réglementation internationale. Ils ont séduit qautres équipes, dont Ain Anjos Malevaut Sport et ses deux anciens champions de France Jean-Baptiste Simmenauer et Charles Lacaze, ainsi que La Manche Kart mag. Celle-ci engage l'octuple vainqueur Wilfrid Lecarpentier, 14 fois sur le podium des 24 Heures Karting. Pour enrichir encore ce palmarès record, il pourra compter sur Victor Compère, François Bécamel, vainqueur de la Finale Internationale X30 l'an passé, et le Belge William Godefroy. Enfin, un Rotax Max Evo fera ses grands débuts au Mans avec l'espoir de jouer aux avant-postes.

 

La lutte pour la victoire absolue ne se limitera peut-être pas aux plus puissantes mécaniques. Le Tony-Rotax Max des frères Pennequin, renforcés pour ces 24 Heures Karting par les rapides Paul Evrard et Renaud Bertin, a en effet remporté une victoire historique lors de la manche inaugurale de l'Euro Endurance Série 2015. Une première pour un kart du Groupe 2. Cette catégorie regroupe les moteurs issus des coupes de marques Rotax Max, très majoritaires, X30 ou Vortex Super Rok. Dans l'histoire des 24 Heures Karting, les Rotax Max se sont classés à la 2ème place à trois reprises. Huit à neuf chevaux les séparent des karts de la catégorie supérieure, mais ils peuvent compter sur une excellente fiabilité.

 

Parmi les meilleures équipes du Groupe 2, capables de décrocher la victoire ou monter sur le podium de la catégorie, on peut citer Cormeilles CER/MD, en tête du championnat Euro Endurance GP2 Série. Le team local Bélinois Jac Kart, partenaire de Sarthe RTKF, a déjà remporté la catégorie au Mans et parmi ses pilotes, on retrouve Jacques Gautier, quadruple vainqueur des 24 Heures Karting. A surveiller également, les Britanniques de London-Kookeli, vice-champions en titre de l'Euro Endurance GP2 Série ou encore le team italien Pastina Veneto qui a gagné son inscription en décrochant l'Endurance Cup de la Sodi World Final début juin. Issue du monde du karting loisir, cette équipe a recruté un pilote de renom en la personne d'Anthoine Hubert, actuel 3ème de l'Eurocup de Formula Renault 2.0 et membre de l'Equipe de France FFSA Circuit. De nombreux autres teams sont capables de créer la surprise. Sans oublier la présence de l'équipe Belgique RSD avec quatre jeunes loups aux dents longues, du double champion de France de Rallycross Cyril Raymond chez St Tropez-Sonic et du champion de France et d'Europe de karting Julien Ménard, de retour chez Pontoise JFJ Performance en compagnie du triple champion de France et vainqueur des 24 Heures Karting 2009, Vincent Fraïsse.

 

Une des nouveautés marquantes de cette 30ème édition est la création de la catégorie Masters. Testée avec succès lors des deux premières courses d'endurance de la saison, elle regroupera au Mans les équipages composés d'au moins trois pilotes de 35 ans et plus. Six équipes, qui défendent des options de motorisation variées, ont répondu présentes, dont le n°150 de Jacky Foulatier, recordman des participations aux 24 Heures Karting (26 participations), dont une victoire en 2006.

 

En lever de rideau des 24 Heures Karting, le Circuit International de Karting accueillera les 24 Minutes Minikart pour les pilotes de 7 à 10 ans ainsi que Kart Legend, démonstration des karts vintage, historiques et classiques des origines de ce sport à la fin des années 80.

 

Les concurrents des 24 Heures Karting 2015 prendront la piste dès le jeudi 2 juillet en fin d'après-midi de 16 heures à 19 h 30, puis de 21 h30 à 23 h 30 pour des essais libres. Les séances qualificatives auront lieu vendredi après-midi à partir de 15 h 25. La cérémonie de départ débutera samedi à 13 h 25, avec la présentation des équipages au public, avant de prendre le départ à 15 heures pour une épreuve qui promet d'être un beau spectacle intégré aux nombreux autres évènements de la Fête de l'ACO.

 

Retrouvez le programme complet de la Fête de l'ACO ci-dessous.

 

 

Info ACO / © Photo Michel Jamin ACO


Tutte le notizie

>
1 2 3 4 5 6 ... 2571 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connessione

Partner