Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

Julie TONELLI - Communiqué n°189

02/08/17 Le grand rendez-vous des jeunes à Saint-Amand
Julie TONELLI - Championnat de France - Saint Amand

Circuit de réputation internationale dans les années 80-90, le tracé de Saint-Amand Colombiers s'est depuis spécialisé dans les épreuves dédiées aux jeunes pilotes. En cette fin de mois de juillet, il accueillait pas moins de 160 participants entre 8 et 15 ans pour un meeting FFSA Karting comprenant deux Championnats et une Coupe de France. Plus de la moitié du plateau Minime/Cadet arborait le papillon rose de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance. Les rebondissements n'ont pas manqué dans les catégories Minime, Cadet et Junior avant le dénouement final qui concluait un week-end sportif intense sous des températures estivales. Louis Iglesias a dominé la Coupe de France Minime, Craig Tanic s'est imposé dans le Championnat de France Cadet tandis que Victor Bernier gagnait la dernière épreuve du Championnat de France Junior dans lequel Pierre-Louis Chovet était couronné.

 

KSP_000_3327.JPG 

Présente depuis de nombreuses années aux côtés de la FFSA pour soutenir le karting de compétition en France, la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance poursuit son effort en 2017, comme cela a été le cas le dernier week-end de juillet sur la piste de Saint-Amand Colombiers dans le centre de la France. En plus de sa participation à la décoration de la piste et la fourniture des coupes aux trois premiers, la Fondation Julie Tonelli soutient l'ensemble du nouveau Championnat de France Junior destiné à révéler les talents de demain. La Fondation met aussi un point d'honneur à mettre en avant les pilotes arborant le célèbre papillon rose, en marge de son action principale en faveur d'associations soutenant des enfants en difficulté à travers le monde.

 

KSP_003_3602.JPG 

Junior : Bernier s'impose au finish et Chovet décroche le titre
La dernière des 5 épreuves du Championnat de France FFSA Junior a d'abord été dominée par Dylan Léger, poleman des chronos, leader des manches et vainqueur de la préfinale. Reshad De Gerus remontait en 2e position de cette préfinale devant Ugo Gazil, mais le plus dur restait à faire. En effet, les courses précédentes avaient montré que la gestion des pneumatiques revêtait une grande importance dans la lutte pour la victoire. Si Léger conservait l'avantage en début de finale, son rythme ralentissait ensuite et Ugo Gazil prenait les commandes. Mais Victor Bernier revenait comme un avion depuis sa 6e position sur la grille et remportait une belle victoire, la 1re de la saison. Gazil assurait la 2e place devant Pierre-Louis Chovet, William Bertrand et Reshad De Gerus complétant le top 5 de la course. Chovet était titré Champion de France, Sami Meguetounif, 12e de la finale après un incident en début de course, conservait la 2e place tandis qu'Ugo Gazil montait sur la 3e marche du podium, suivi par Victor Bernier et William Bertrand.

 

KSP_062_2825.JPG 

Cadet : le Martiniquais Tanic, superbe Champion 2017
C'est à un véritable marathon que se sont livrés les 94 participants du Championnat de France Cadet à Saint-Amand avec six manches qualificatives à disputer avant d'affronter les trois finales pour les 30 qualifiés. Craig Tanic en a été le héros incontestable depuis sa pole position des chronos. Toujours très rapide, il remportait deux victoires sur trois en finale et s'adjugeait le titre avec une belle avance. Marcus Amand lui a cependant opposé une résistance farouche en remportant six victoires d'affilée dans les manches. Mais les finales se passaient moins bien pour le Flying Finn français qui perdait toutes chances dans la 3e course à cause d'un accrochage avec le 3e homme fort du meeting, Luis Cavaco, vainqueur en finale 2. Marcus remontait cependant 8e et assurait la 3e place du Championnat tandis que Mathys Jaubert devenait vice-Champion grâce à sa régularité aux avant-postes. Luis terminait 5e. Déjà vus sur le podium de Septfontaine, Arthur Rogeon et Sacha Maguet confirmaient leur habileté aux 6e et 7e rang devant le vainqueur de la Coupe de France Kevin Bejeannin, excellent également loin de ses terres. Andy Ratel se faisait remarquer par une progression constante qui l'amenait dans le top 10 de la compétition. Très brillant au chrono et dans les manches, Artus Lacroix figurait comme une des révélations du meeting, mais une 4e manche difficile le retardait pour les finales et il terminait au 11e rang. Hugo Do Vale Valente remontait du 37e chrono à la 21e place du Championnat malgré sa chute en finale 2. Notamment vainqueur d'une manche, Ilann Dupont a connu plusieurs contretemps et ne pouvait terminer mieux que 25e. Après un problème rencontré lors des chronos, Enzo Peugeot manquait sa qualification pour les finales, mais remportait la Coupe de la Ligue devant Mathys Poulet qui méritait sans doute mieux. De même, le tout jeune Maxime Furon-Castelain ratait ses chronos et ne participait pas aux finales. Pourtant bien parti, Jules Roussel alternait bonnes performances et échecs dans les manches. Enzo Richer vivait un week-end très éprouvant après un lointain 64e temps au chrono. Enfin, Noam Abramczyk remportait la Coupe de la Ville devant Maxime Grillon.

 

KSP_017_3865.JPG 

Minime : Louis Iglesias au-dessus de la mêlée
Le neveu de Jérémy Iglesias a vécu un week-end parfait à Saint-Amand pour remporter sa première récompense nationale avec ce Coupe de France Minime. Poleman des chronos, vainqueur de ses trois manches, il gagnait également en préfinale et finale alors que ses adversaires se déchiraient pour les places d'honneur. Augustin Bernier remontait de la 14e à la 5e position en préfinale et atteignait la 2e marche du podium final au terme d'une lutte intense. Dernier des chronos, Jules Caranta ne cessait de remonter durant les manches et se hissait en 3e positon de la finale après la pénalisation d'un de ses rivaux. Titré l'an dernier, Jimmy Hélias pointait constamment dans le top 4e de la compétition. Auteur du 2e chrono, Mathys Capuccio perdait quelques places en préfinale, mais rentrait tout de même dans le top 5e de la finale devant Paul Alberto et Lucas Delaunay, deux jeunes pilotes à suivre. Guillaume Bouzar était assurément l'un des protagonistes de la catégorie. Second en préfinale, il terminait 5e de la finale avant de rétrograder 8e à cause d'une sortie de couloir au départ. Beau retour de la 20e à la 9e position pour Théo Bournigault-Chedor, suivi dans le top 10 par Maxens Verbrugge. Sandro Masson revenait 12e depuis son 17e chrono. Elio Saint Paul était 8e après les manches, puis remontait 17e malgré son abandon en préfinale.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires