Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

Ugo Gazil - Communiqué n°10

19/05/17 La machine est en marche
Ugo Gazil - National Series Karting - Salbris

Malgré son jeune âge (14 ans), Ugo Gazil est devenu un candidat régulier au podium. Il l'a prouvé au mois de mars en se classant 3e à l'ouverture du Championnat de France Junior et était encore en mesure de réitérer sa performance, voire mieux, à Salbris lors de la NSK et à Lohéac dans le cadre du Championnat de Ligue Bretagne-Pays de la Loire. Hélas, les aléas de la course en ont décidé autrement, alors que le jeune kartman et son équipe DADD avaient rassemblé les bons ingrédients pour réussir.

 

KSP_232_2986.JPG 

La saison ne fait que commencer, mais Ugo Gazil a déjà de bonnes et nombreuses raisons de se réjouir. Ses progrès sont réels à chaque course, son niveau de performances lui permet de se fixer des objectifs bien plus élevés que l'an passé et le travail réalisé au sein de l'équipe DADD (Didier André Driver Development) démontre son efficacité de course en course. Les récentes compétitions auxquelles Ugo Gazil a pris part en sont la preuve.


En pole position à Lohéac
C'est sur le circuit de Lohéac, près de Rennes, que se disputera le Championnat de France Nationale à la fin du mois d'août. Ugo Gazil a profité de l'organisation du Championnat de Ligue Bretagne-Pays de la Loire les 29 et 30 avril pour partir à la découverte de cette piste très technique. "Le week-end a été instructif, puisque j'ai réalisé la pole position sur le sec, avant d'affronter la pluie le dimanche," commentait Ugo. "Malgré quelques péripéties lors des manches et en préfinale qui m'ont fait perdre des places, j'ai pu remonter 7e en finale en réalisant d'excellents temps dans des conditions d'adhérence difficiles."


En lutte pour la victoire
Deux semaines plus tard, la première des trois épreuves de la NSK (National Series Karting) a permis à Ugo de se jauger face aux meilleurs pilotes de la catégorie Nationale. "La piste a été tantôt sèche, tantôt humide lors des essais libres, ce ne fut pas facile pour définir le meilleur compromis avant les essais qualificatifs. Mais par la suite, j'ai réussi à effectuer de belles remontées dans les manches (8e, 6e et 9e) pour passer de la 25e à la 7e place au cumul."
En préfinale, Ugo réalise encore une grosse performance en se joignant rapidement au groupe de tête et en multipliant les dépassements de haute volée. Au cœur d'un intense duel, il restera l'un des grands animateurs de la course, parvenant à mener le peloton quelques tours durant. Il a finalement coupé finalement l'arrivée en 3e position, après s'être fait légèrement écarté de la trajectoire. "Se battre ainsi pour la victoire fut très excitant. L'équipe a effectué des choix techniques qui se sont avérés payants. Puis, pour la finale, j'étais très confiant, même lorsqu'une averse s'est abattue sur le circuit peu avant le départ. Hélas, le moteur s'est subitement coupé dans le tour de chauffe, au bout de trois virages !"
"La déception a été à la hauteur de nos attentes," déclarait Didier André, l'entraîneur d'Ugo Gazil. "C'est dommage car Ugo a encore fait un bond en avant à Salbris. Il a réalisé la prestation que j'attendais de sa part. Ugo comme l'équipe étaient bien en place et je pense que le travail incessant va continuer de porter ses fruits lors des prochaines courses."

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires