Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

ACTION KARTING - Communiqué n°33

28/06/12 Intrepid, le tremplin idéal
ACTION KARTING - WSK - Euro Series - La Conca

Start-Intrepid.jpg

 

Sous la chaleur écrasante du circuit de La Conca, Intrepid a permis au Français Dorian Boccolacci de remporter une grande victoire dans la WSK Euro Series en KF3. La machine à gagner produite par Intrepid a encore une fois parfaitement rempli son rôle en accompagnant l'un des plus grands espoirs du karting tricolore. Si la valeur du pilote est unanimement reconnue, encore faut-il que son talent puisse s'exprimer au volant de l'un des meilleurs châssis du monde pour dominer une concurrence effrénée. C'est la dure mission que réussissent, courses après courses, les châssis Intrepid.


Max Verstappen a connu trop de problèmes mécaniques pour réaliser cette fois un parcours aussi beau que celui du Championnat d'Europe KF2 à Wackersdorf. Retardé à maintes reprises dès les chronos par sa mécanique, il a néanmoins effectué des remontées exceptionnelles, concluant le meeting à la 10ème position de la finale après avoir dépassé 17 pilotes, et non des moindres, en 20 tours de piste. Peu connu en Europe, le Japonais Shiraishi Yuta s'est illustré par une forte progression depuis sa 1ère course à Sarno. Il signe un impressionnant 2ème temps au chrono, et le 8ème en Superpole et termine 18ème en finale.


Dorian-Podium.jpgC'est Dorian Boccolacci qui a repris le flambeau en KF3, remportant sa 1ère grande victoire internationale de la saison. Pendant ce week-end de haut niveau à La Conca, il a toujours pointé en haut des classements entre la 1ère et la 3ème place, face à une soixantaine d'adversaires enragés. 2ème des chronos, le châssis Intrepid de Dorian lui a permis de faire la différence. Il a ainsi remporté deux manches qualificatives et signé trois meilleurs temps. Partant en 2ème ligne, mais à l'intérieur, pour la finale, il lui a suffi de suivre le leader au départ et de le déborder dès le 2ème tour pour s'envoler ensuite hors de portée de la concurrence. Il a augmenté son avance jusqu'à près de 3 secondes et réalisé à nouveau le meilleur tour en course, pour franchir la ligne d'arrivée en vainqueur incontesté. Au volant d'un Intrepid/Vortex, George Russell a tenu son rang parmi les meilleurs depuis sa 3ème place au chrono et la 2ème en Superpole. Second à l'issue des manches où il a remporté 3 courses, le Britannique a remporté sa préfinale avant de terminer 5ème de la finale, peu avantagé par un départ depuis la ligne extérieure.


Gagner n'est jamais aussi facile qu'on le raconte, tant le nombre de paramètres à gérer est important depuis les essais jusqu'à la finale. Mais il est sûr que posséder un Intrepid rend la tâche moins ardue, puisque la machine italienne est faite pour que le talent du pilote s'exprime le plus aisément possible, comme le prouvent tout au long de l'année les innombrables victoires remportées par Intrepid dans le monde entier et dans toutes les catégories.

 

Max-Verstappen-KF2.jpg

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires