Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

NATIONAL SERIES KARTING - Communiqué n°1

03/05/12 Enorme succès pour la première de la NSK
NATIONAL SERIES KARTING - National Series Karting - Salbris

NSK-2012.jpg

 

Annoncée comme l'un des grands événements de la saison 2012, la nouvelle National Series Karting a réalisé une entrée fracassante dans le paysage du karting français. Elle représente la compétition que beaucoup de pilotes appelaient de leurs voeux et elle a su répondre à leurs attentes en termes d'organisation, de niveau de performance, de popularité et de sportivité. C'est le circuit de Salbris qui a eu l'honneur d'accueillir les 28-29 avril la toute première de la NSK, assurément amenée à devenir la nouvelle référence du calendrier karting.

 

La NSK a d'ores et déjà atteint un premier but: satisfaire un nombre record de concurrents dans des meetings mixant habilement la sportivité et la convivialité. Destinés à tous les pilotes utilisant les moteurs Rotax et X30, la NSK bénéficie de l'expérience et du professionnalisme de l'équipe 3MK Events en matière d'organisation. Celle-ci a su multiplier les attentions pour le confort et le plaisir des participants. A Salbris, les réactions ne se sont pas faites attendre parmi le très riche plateau de 215 pilotes...

 

"Beaucoup d'organisateurs devraient s'inspirer de la NSK". "Les horaires ont été bien étudiés. La piste n'ouvre que le vendredi matin, afin de limiter les essais dans la semaine et donc les coûts, alors que les finales étaient finies le dimanche à 16h30, ce qui laisse du temps à ceux qui viennent de loin de rentrer. Il faudrait juste raccourcir un peu la journée du samedi". "L'accueil était très agréable, j'ai apprécié le petit déjeuner offert et le cocktail du vendredi soir". "La solution de désigner une seule station-service est une bonne idée. En plus, à Salbris, la distribution se faisait sur place". "Il y a eu beaucoup de contrôles durant le week-end, c'est rassurant, et les officiels ont démontré que rigueur et respect étaient compatibles". "Le tracé de Salbris reste un must en France". "La NSK permet de marquer des points en préfinale, c'est bien lorsqu'on manque de réussite en finale, J'ai déjà hâte d'être à Lavelanet"...

 

Finalement, seule la météo a joué quelques tours aux pilotes et à leurs teams. Une première accalmie a eu lieu le samedi après-midi durant les manches qualificatives, mais les éclaircies ont fini par revenir pour les finales dominicales, toutes disputées sur un tracé parfaitement sec. Tout le paddock de la NSK est impatient de se retrouver du 1er au 3 juin dans l'Ariège à Lavelanet, où l'équipe du KCPOM succédera à l'ASK Salbris avec les mêmes compétences et une ambition commune: la satisfaction des pilotes et celle de leur entourage. Les pilotes souhaitant rejoindre la National Series Karting peuvent trouver le formulaire d'inscription en ligne et tous les renseignements sur www.ns-karting.com.

 

X30 Premium-Gentleman: Cout sous la pression
A tour de rôle, Jeoffrey Rouchy, Mathias Borges-Martins puis Andrea Suau, auteur d'un retour magistral, ont tenté de faire vaciller Anthony Cout, qui avait pris la tête après les manches en Premium. Cout a tenu bon et l'a emporté devant Suau et Rouchy, Borges-Martins ayant dû renoncer. Quatrième devant John Barbe et le Belge Jérémy Peclers, Jules Gounon a perdu ses chances de podium dès les premiers tours. Animateur au sein du peloton très fourni du X30, Frédéric Blin a émergé en tête de la catégorie Gentleman. Patrick Guidici et Pierrick Porte ont complété ce podium des plus de 32 ans.

 

ROTAX-MAX.jpg

 

Rotax Max: Finkelstein malgré Giner
Les candidats au podium étaient particulièrement nombreux dans cette catégorie toujours très populaire. En début de course, Jules Cousin profitait de l'explication entre Pierre Giner et Joffrey David pour prendre la tête, avant de rétrograder. Alexandre Finkelstein s'installait dans le fauteuil de leader et contrôlait le retour de Giner avec serénité et efficacité. Omniprésent aux avant-postes tout le week-end, Nicolas Picot émergeait en troisième podition devant Thomas Ricci et Mathieu Dyrbusz. Clément Traglia perdait son podium sur tapis vert (poids).

 

Rotax Master: Huteau impérial !
De retour en kart depuis quelques années après plusieurs saisons passées en auto, Pascal Huteau s'est rapidement attaqué au leader Christophe Adams. Une fois débarrassé de son rival, il se construisait une belle avance et triomphait en solitaire. Bien remonté, Jean Letard passait Adams à son tour, imité juste après par Jérémie Charon, les deux pilotes rejoignant Huteau sur le podium. Olivier Paris prenait in extremis l'ascendant sur Charly Hipp pour le gain de la cinquième place.

 

DD2-MASTER.jpg

 

Rotax DD2-DD2 Master: Un Belge au pouvoir
Xen De Ruwe n'a pas eu à regretter son déplacement en Sologne. Venu de Belgique avec une réputation flatteuse, il a facilement gagné la préfinale sous la pluie, puis la finale sur le sec. Il a laissé ses adversaires s'expliquer pour les places d'honneur et c'est Geoffrey Jamin qui a pris le meilleur sur Maxime Gravouille et Sébastien Bertrand. Un peu plus loin, Florent Lambert remplissait son objectif en gagnant chez les Masters. Tombé en queue de peloton au départ, Guy Pansart a fini par faire la jonction, mais trop tard pour pouvoir porter une attaque. Avec Christophe Adams en troisième position, l'expérience a primé dans cette catégorie.

 

NATIONALE-BRION-LUCAS.jpg

 

Nationale: Duels pour un podium
Parti en pole position après sa démonstration d'aisance sous la pluie en préfinale, Lucas Brion n'a pas tremblé au départ de la finale et a filé vers un succès mérité. Derrière, les explications furent nombreuses dans le peloton de chasse. Pierre-Adrien Hivert pensait avoir fait le plus dur, mais se faisait déclasser à l'issue de la pesée. Le duel entre Mathias Vaison et Thomas Laurent tournait à l'avantage du premier cité pour le gain de la deuxième place. Grands animateurs de la catégorie, Anthony Coudert, Enzo Felicioni et Lucas Blazkowski ont pris les places suivantes.

 

X30 Shifter: Berteaux sur ses terres
Marc Berteaux a inauguré le palmarès de cette nouvelle catégorie. Sur un tracé qu'il connaît par coeur, le gestionnaire de Sologne Karting a remporté une victoire logique. La surprise est venue de la jeune Lucile Cypriano qui a montré son habileté dans cette catégorie à boîte de vitesses, sous la pluie comme sur le sec. Elle a accédé à la deuxième place devant Mandin Bellens, alors que Timothé Buret a perdu une belle occasion de monter sur le podium à cause d'un poids inférieur au minimum autorisé.

 

Rendez-vous à Lavelanet du 1er au 3 juin pour la deuxième des trois épreuves de la NSK...

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires