Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

Julie TONELLI - Communiqué n°121

03/08/11 Dernier round de la WSK Euro Series: Cucco titré en KF2
Julie TONELLI - WSK - Euro Series - Zuera

Stefano-Cucco-KF2.jpg

 

183 concurrents ont fait le déplacement en Espagne pour le dernier rendez-vous de la WSK Euro Series cuvée 2011. Si les KF2 et KF3 restaient nombreux, l'effectif commençait à faiblir en KZ et KF1, une tendance lourde du karting d'aujourd'hui, malgré ou à cause de la forte implication des teams officiels dans la compétition internationale. Parmi les pilotes portant les couleurs de la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance, le héros du jour s'appelle Stefano Cucco, vainqueur des 2 courses KF2 et champion WSK 2011. Grâce à ses performances espagnoles, Antonio Piccioni termine 3ème en KZ1 et Karl Basz 4ème en KF1.

 

Rapide sous la pluie à Sarno lors de la manche d'ouverture, moins convaincant par la suite, Stefano Cucco (BirelParilla) s'est montré particulièrement efficace sous la chaleur de Zuera, réalisant un parcours parfait. Avec 2 victoires en préfinale et finale, il a marqué le maximum de points et devance nettement la concurrence au classement du championnat. Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) avait les bonnes cartes pour viser un podium final en partant 4ème pour la dernière course. Mais il a perdu trop de temps dans l'intensité de la bagarre, terminant 11ème avant d'être déclassé pour un poids inférieur au minimum règlementaire. Kevin Rossel et son RK/BMB se classent 8ème malgré 2 abandons successifs en course. Déception également du côté de la fidèle Michelle Gatting (Birel/BMB) qui a perdu du temps dans un accrochage avec un de ses équipiers en préfinale. Elle remontait cependant 6ème de la finale, signant à chaque fois les meilleurs temps du plateau. Le Finlandais Nylund (Maranello/Maranello) rentrait dans le top 15 du championnat tandis que Victor Compère (FA Kart/Vortex) remontait petit à petit jusqu'à la 22ème place en finale.

 

Toujours très rapide en KF1, le Polonais Karol Basz (RK/BMB) s'est battu dans le top 3 dimanche et se classe finalement 4ème du championnat. Souvent impressionnante de vitesse en essais, la jeune Laura Tillett (CRG/Maxter) était fréquemment chahutée en piste. Mikko Pakari (Maranello/Maranello) aura été très combatif ce week-end: il s'est battu parmi les meilleurs à plusieurs reprises pour obtenir son meilleur résultat dimanche avec une 9ème position en finale 2. Léo Roussel (Sodi/Parilla) n'a pas connu une grande réussite, souvent pris dans l'agitation du peloton: ses 12ème et 19ème places lors des finales ne correspondant pas à son potentiel.

 

Le rookie Charly Bizalion (Intrepid/TM) a fait une de ses plus belles compétitions à ce jour en obtenant une 5ème place le samedi et une 4ème le dimanche dans les 2 finales KZ2, histoire de boucler sa 1ère saison WSK sur une bonne note.

 

Antonio-Piccioni-KZ.jpg

 

Le châssis Parolin du team Formula K, associé au moteur TM préparé par Tec-Sav, a fait des miracles sur le tracé rapide de Zuera avec Antonio Piccioni au volant. 2 fois deuxième des 2 finales KZ1, Piccioni monte sur le podium du championnat. Jérémy Iglesias (Intrepid/TM) n'a pas connu un week-end serein, toujours confronté à des problèmes d'ordres mécanique ou sportif en piste. Par moments très rapide, Davide Foré (CRG/Maxter) a lui aussi connu son lot de soucis comme dans la finale 2 où son kart était percuté sur la ligne de départ. Enfin, Beitske Visser (Intrepid/TM) mériterait la palme du meilleur attaquant lors des remontées étonnantes qui ont ponctué ses courses. Elle a été souvent la plus véloce de son équipe, 3ème de la finale 1 et 9ème de la finale 2.

 

Dorian-Boccolacci-KF3.jpg

 

Courses ont été agitées en KF3, une catégorie qui recèle des pilotes fougueux. La révélation du meeting est une jeune Hollandaise, une de plus, Kim Oomen (Zanardi/Parilla), victorieuse dans une manche qualificative, remontée de la 20ème à la 12ème place en préfinale et jusqu'à la 7ème en finale. Le week-end n'a pas été aisé pour Dorian Boccolacci (Birel/BMB) qui a pourtant réussi des dépassements enthousiasmants. Il a repris 14 places en préfinale et termine 8ème de la finale. Matthew Graham (Zanardi/Parilla) confirme son statut avec un top 5 en préfinale et un top 10 en finale, de même que Robin Hansson (Energy/TM) 10ème de la dernière course. Rapide comme l'atteste sa 5ème place dans une manche, mais souvent englué dans le peloton après un chrono très moyen, Erwan Julé (Intrepid/TM) a pu participer aux finales et se classe 26ème. Cela n'a pas été le cas de son équipier Felix Nilsson, pourtant auteur de temps vraiment convaincants avant de renoncer à cause d'une douleur persistante dans les côtes. Bataillant en tête en début de meeting, Harrison Scott (Intrepid/TM) a sombré au départ de la finale dans une situation qui ne s'est pas améliorée au fil des tours. D'autres pilotes n'ont pas réussi à se qualifier, c'est la cas de Nathan Aston, du nouveau venu, le Japonais Jinya Yamakawa, de Darius Oskoui, légèrement découragé, de Martin Rump et du Français Kenny Marquès, peu à l'aise dans la compétition.

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires