Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

FFSA Karting - Communiqué n°197

10/10/17 Compétition riche en péripéties au Val d'Argenton
FFSA Karting - Championnat de France - Val d'Argenton

Le meeting FFSA Karting du Val d'Argenton n'a pas manqué de rebondissements dans toutes les catégories. Le passage pluvieux qui a mouillé la piste dimanche midi a encore rajouté de l'intensité à une compétition qui n'en manquait pourtant pas à la base. Charles Lacaze décrochait ainsi son 3e titre de Champion de France en s'imposant en OK, Paul Loubère était couronné en KZ2 et Marc Berteaux remportait le 1er Championnat de France KZ2 Gentleman des 45 ans et plus après quelques péripéties. Les résultats et le classement final de la KZ2 Master étaient suspendus suite à l'appel déposé par un concurrent.

 

KSP_000_2960.JPG  

Le tracé du Val d'Argenton a donné lieu à des bagarres sévères pendant tout le week-end dans les catégories KZ2. Lors de courses très serrées dans lesquelles les dépassements n'étaient pas faciles, erreurs ou incidents ont souvent coûté cher aux prétendants des Championnats de France. Le meeting de la Ligue Poitou-Charente s'est pourtant globalement bien déroulé avec le soutien d'officiels et de bénévoles d'autres régions. Les pneumatiques LeCont montés aussi bien sur les OK que sur les KZ2 ont été appréciés par la majorité des participants, tant sur le sec que sous la pluie, pour leur équité et leur fiabilité.


Lacaze, Champion en OK
Le plateau du Championnat de France OK 2017 n'était certes pas très important, mais l'épreuve a pu avoir lieu dans de bonnes conditions. Théo Pourchaire (Kosmic/Vortex), membre de l'Équipe de France FFSA Espoirs Karting et habitué de ce matériel à l'international en était le favori. Il a d'emblée réalisé des performances correspondant à son niveau, mais un incident mécanique majeur interrompait sa progression en préfinale. Charles Lacaze (Top Kart/Parilla) reprenait le flambeau en s'imposant dans les deux courses et coiffait une nouvelle couronne nationale 9 ans après son titre KF2. On avait déjà vu l'Israélien Ariel Levi (Sodi/Vortex) réussir des prouesses au plus haut niveau international de la KZ2. Il a confirmé l'étendue de son talent en affrontant à plusieurs reprises Lacaze. Fait unique dans l'histoire du karting national, il devenait Vice-Champion de France OK devant Théo Pourchaire.


Le titre KZ2 pour Loubère
Adrien Renaudin (Sodi/TM) et Enzo Guibbert (Tony Kart/Parilla) étaient avec Hubert Petit (Sodi/TM) les premiers protagonistes du Championnat de France KZ2 au Val d'Argenton. Dimanche matin, la finale 1 allait cependant changer la donne. Au 2e passage, une trace d'humidité laissée par un concurrent provoquait la sortie de piste de Petit, Renaudin et Nelson Bondier (Tony Kart/TM). Pierre Loubère (Praga/Parilla) remportait la course devant Nathan Hedouin (FA Kart/Vortex) et Kevin Breysse (Formula K/Parilla). Loubère confirmait sous la pluie par une seconde victoire en finale 2 face à Guibbert et Charles Fiault (Sodi/Parilla). Disputée en pneus pluie sur une piste séchante au niveau de la trajectoire principale, la finale 3 offrait à Hédouin l'occasion de conclure sur une victoire. Alors qu'il était en tête, Guibbert était en effet parti en tête-à-queue au début de la course. Loubère tentait de détrôner Hédouin, mais préférait finalement assurer son titre en 2e position devant Fiault. Le tiercé gagnant de la dernière course était aussi celui du Championnat de France.


Avantage pour Le Brigand en KZ2 Master
Yoann Sanchez (Sodi/TM) paraissait bien installé aux commandes du Championnat de France KZ2 Master (pilotes de 32 ans et plus) après sa pole position et ses trois victoires de manche. Il devançait alors Vincent Fontenille (CRG/Vortex) et Grégory Guilvert (Birel ART/TM). Stephen Nuvolini (Sodi/TM) passait en tête au tout début de la finale 1. Un contact avec Sanchez éliminait celui-ci et valait à Nuvolini une disqualification qu'il contestait en faisant appel. Il ne remportait pourtant pas la course à cause d'une pénalité de spoiler et c'est Johan Renaux (CRG/Parilla) qui gagnait devant Julien Le Brigand et Jean-Philippe Ligier (Birel ART/TM). Le Brigand s'imposait magistralement sous la pluie dans la finale 2, talonné par Nuvolini, alors que Nicolas Binet (RK/TM) prenait la 3e place devant Renaux. La 3e et dernière finale se déroulait en pneus slicks et Nuvolini s'imposait cette fois face à Le Brigand et Renaux, Jean-Christophe Rozez (RK/Parilla) signant une belle 4e place. Si le Champion de France KZ2 Master n'est pas encore connu officiellement, Le Brigand est le mieux placé pour remporter le titre.


Berteaux couronné en KZ2 Gentleman
Les pilotes Gentleman de 45 ans et plus courraient en même temps que les KZ2 Master. Benoit Portmann (Birel ART/TM) signait la pole position et Bruno Benabent reprenait l'avantage à l'issue des manches qualificatives. Portmann n'était plus dans la course après un incident au départ de la finale 1 et c'est Marc Berteaux qui l'emportait face à Franck Lassalas (Sodi/TM) et Christian Ruffa (Maranello/TM). Berteaux consolidait son ambition en gagnant aussi la finale 2 alors que Ruffa et Lassalas s'échangeaient les places. Berteaux calait cependant sur la grille de la finale 3 et reprenait sa place sans penser aux conséquences. Il était en effet arrêté au drapeau noir peu après pour cette raison. Benabent en profitait pour décrocher la victoire devant Lassalas et Ruffa. Au cumul des trois courses, Marc Berteaux devenait malgré tout Champion de France KZ2 Gentleman 2017 avec 267 points, suivi par Franck Lassalas (245 points) et Bruno Bénabent (237 points) qui terminait à égalité avec Christian Ruffa.

Les Courses Associées

logo
Championnat de France
Championnat KZ2 Master / KZ2 Gentleman / OK / KZ2
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires