Versão Português Versione italiana English version

COMMUNIQUÉS

Julie TONELLI - Communiqué n°105

12/05/11 Carton plein au GPO d'Angerville
Julie TONELLI - Grand Prix Open Karting - Angerville

Podium-KF3-Samedi.jpg

 

En plus d'avoir été très nombreux à supporter la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance, les pilotes au papillon rose ont tout raflé sur le GPO d'Angerville, le week-end dernier, en remportant les 6 pole positions au chrono, les 6 préfinales et les 6 finales. Bravo aux grands vainqueurs, Boccolacci en KF3, Belmaaziz et Sendin en KF2, Mich et Abbasse en KZ2.

 

Avec un plateau certes moins important en quantité, mais tout aussi relevé en qualité, une météo estivale et un circuit techniquement difficile, le GPO d'Angerville a réuni tous les ingrédients d'une compétition passionnante. En KF2, les pilotes Julie Tonelli représentaient plus de la moitié des engagés et c'est Anthoine Hubert (Sodi/Parilla) qui ouvrait le score dès les chronos avec la 1ère pole du week-end, suivi par Léo Roussel (Sodi/Parilla) qui enchainait avec une victoire en préfinale, tandis que Pascal Belmaaziz (DR/Parilla) revenait déjà 2ème en signant le meilleur tour. Il continuait sur sa lancée en remportant la finale devant Victor Sendin (Tony Kart/Vortex), Andrea Pizzitola (FA Kart/Vortex) et Kenny Vermeylen (Tecno/Parilla).

 

Start-KF2.jpg

 

Roussel commençait bien le 2ème jour de course avec la pole au chrono, mais subissait un accrochage fatal en préfinale. Pizzitola en profitait pour s'imposer devant Vermeylen et Sendin. Vermeylen conservait sa 2ème place en finale, mais c'est Sendin qui se montrait le plus rapide jusqu'à l'arrivée, s'adjugeant sa première victoire de l'année et Belmaaziz confirmant sur la 3ème marche du podium. Beau parcours pour Rémy Deguffroy, 5ème samedi, Guillaume De Ridder, 5ème dimanche, grande régularité autour du top 10 de la part de Nicolas Gonzalès et John Filippi, tandis que Sébastien Bédoret, 9ème samedi, Victor Compère, Corentin Gilson et Alex Humbert étaient victimes d'abandons.

 

Dorian Boccolacci (Birel/BMB) a dominé le meeting en KF3. Il a remporté sa première victoire en KF3 samedi, avant de signer la pole dimanche et de récidiver sur la plus haute marche du podium. Etienne Mordret (Zanardi/Parilla) avait réalisé le meilleur temps samedi, tandis qu'Hubert Petit (Sodi/Parilla) le devançait en préfinale. Esteban Ocon (FA Kart/Vortex) revenait aux avant-postes en finale avec la 2ème position devant Petit. Dimanche, Paolo Besancenez (Sodi/Parilla) pointait 2ème au chrono derrière Boccolacci, puis 2ème d'une préfinale remportée par Petit. Mordret retrouvait sa fougue en finale en terminant 2ème devant Benjamin Gérard (Tony Kart/Vortex). Déclassé en préfinale, Ocon réussissait une magnifique remontée finale de la 31ème à la 5ème position. Encore des soucis techniques pour Valentin Moineault qui se replaçait dimanche en 4ème position. Week-end très positif pour Pilouis Loubet, 5 et 8ème, Florian Latorre, 8 et 7ème, et Lucle Cypriano, 12 et 11ème. Alexandre Gadois aurait pu décrocher un meilleur résultat s'il n'avait pas dû renoncer en préfinale 2. Pourtant en progression sensible, Jérémy Demarque était retardé par des abandons, comme Thomas Landais, Max Defourny ou Thomas Maingre.

 

Start-KZ2.jpg

 

Le duel Mich/Abbasse en KZ2 a d'abord été dominé par Thomas Mich (Birel/TM) victorieux samedi, avant de tourner à l'avantage d'Anthony Abbasse (Sodi/Maxter) le dimanche, celui-ci ayant été retardé le 1er jour par un câble d'accélérateur cassé. Morgan Weber (Merlin/TM) réalisait le 3ème chrono samedi derrière les deux leaders et confirmait ensuite par sa 3ème position en préfinale, tandis que Julien Goupy (BRM/TM) prenait la 2ème place derrière Mich. En finale, Mich gagne, Weber et Goupy échangaient leurs positions. Charles Fiault (Sodi/Maxter) pointait dans le top 5. Dimanche, Tony Lavanant (PCR/TM) rentrait dans la danse avec son 3ème chrono, position que Fiault récupèrait en préfinale, mais que Tony arrachait en finale. Charly Bizalion (Intrepid/TM) a encore progressé le 2ème journée, Yan Pesce (BRM/TM) a payé cher son abandon en finale 1, le jeune Nolan Mantione, directement issu de la KF3, a réussi des performances encourageantes. Des abandons retardaient Antoine Bottiroli, David Manera et Vincent Fraïsse.

Les Derniers Communiqués Julie TONELLI

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires