Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
< 1 2 3 4 5 6 7 ... 3185 >
 

Evenement National > Allemagne

Start-der-Junioren.jpg

 

C'est l'année des recorsd pour le DKM avec 140 pilotes engagés pour le championnat complet. Après un début de saison très excitant sur la piste bavaroise d'Ampfing, le Championnat d'Allemagne DKM met le cap sur Kerpen. Sur l'Erftlandring, plus de 160 pilotes de 20 pays différents vont s'affronter ce week-end dans les 4 catégories. Cette piste traditionnelle, qui a été le cadre des débuts de deux grands champions allemands, Michael Schumacher et Sebastian Vettel, motive d'autant plus les participants du DKM.


Après la 1re épreuve d'Ampfing, David Schumacher (KSM Schumacher Racing Team), Hugo Sasse (CRG TB Racing Team) et Flavio Camponeschi (CRG Deutschland)se présentent à Kerpen en leaders du classement provisoire. L'ADAC Kart Academy disputera sa 1re course de la saison en présence de 15 jeunes talents. L'épreuve bénéficiera comme de coutume d'un excellent suivi vidéo en live, samedi à partir de 10h00 et dimanche dès 9h00, à retouver sur www.kart-dm.de.

 

 

Info & Photo DMSB - DKM


Evenement National > FFSA Karting

55_Soucy274.jpg

 

Après la Sarthe, le Championnat de France et la Coupe de France d'Endurance ont mis le cap sur l'Yonne pour le second rendez-vous de la saison sur le circuit de Soucy, une nouvelle fois en présence d'un très beau temps. La lutte a été très serrée en GP1. Joël Deptuch signait la pole des chronos pour Gamatt 91 (Tony Kart/Vortex). London Kookeli (Tony Kart/TM - Jason Jones - Chris Jeffs - Martin Pierce) prenait la tête en début de course avant d'être retardé par une pénalité. Rouen-GSK REK (Sodi/Vortex - Jean-Philippe Guignet - William Godefroid - Gautier Becq) reprenait le flambeau et s'imposait au terme de 435 tours devant Centre Wintec (Tony Kart/Vortex - Wilfried Lecarpentier - Bastien Legay - Victor Compère) et Gamatt 91 (Tony Kart/Vortex - Bastien Boucher - Sébastien Gibier - Joël Deptuch), deux équipes au coude à coude en vue de l'arrivée. Cormailles Kurb by MD (Sodi/Rotax - Franck Lavergne - Bastien Borget - Mickaël Dauphin) remportait la catégorie GP2.

 

36_GP2_Soucy264.jpg

 

Prochain rendez-vous le 24 juin pour les 6 Heures de Rouen, à Anneville. Retrouvez le classement final des 6 Heures de Bourgogne ci-dessous.

 

 

Info Kartcom - source KMO / © Photos KMO Jacky Foulatier


Video > Suleiman Zanfari

Evenement National > FFSA Karting

FFSA-OK-Junior-Le-Mans.jpg

 

Un mois avant le meeting CIK-FIA, le Circuit International Le Mans Karting va accueillir ce week-end des 27 et 28 mai l'un des évènements les plus excitants de la saison FFSA Karting 2017. Grâce à la présence de plus de 190 pilotes, français et étrangers, âgés de 12 à plus de 45 ans, avec six catégories, un titre de Champion de France et cinq Coupes de France en jeu, tout cela dans le cadre unique du Mans, l'affiche exceptionnelle de ce grand rendez-vous sportif rassemble tous les ingrédients d'un succès sportif de grande envergure.

 

Grâce au choix particulièrement judicieux de la date des 27 et 28 mai, la FFSA organise en collaboration avec l'ASK ACO-Karting une compétition de haute volée au Mans. En effet, le meeting fédéral se tiendra un mois avant une grande compétition internationale figurant au calendrier de la CIK-FIA. Les 1er et 2 juillet, le Mans recevra la 3e épreuve des Champmionnats d'Europe OK et OK-Junior, ainsi que la 2e épreuve du Championnat d'Europe KZ2 et du Trophée Académie de Karting. Très intéressés par une préparation en condition de course, de nombreux pilotes étrangers sont venus renforcer la liste déjà conséquente des engagés (191 au total) ainsi que le niveau sportif et l'aura de l'évènement. Cette situation favorable fournit en outre une belle opportunité aux pilotes français de se confronter sur leur sol à des références internationales. Le programme s'articule autour du Championnat de France Handikart et des Coupes de France OK-Junior, OK, KZ2, KZ2 Master et KZ2 Gentleman.

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Le résultat de Lédenon est limpide. L'Allemand a encore réalisé un carton plein, pôle, nouveau record du circuit et 3 victoires. Sans surprise, Y. De Brabander et A. Sébastia se sont affirmés comme les deux autres pilotes les plus rapides.

 

MED_5022.JPG 

Lors de cette seconde manche du Championnat de France sur le circuit Gardois qui recevait en parallèle le Championnat KZ Long Circuit, la première qualification annonce le rythme. Alexandre Sébastia (Anderson/DEA) dans son jardin établit un nouveau record en 1'17''452'''. De bonne augure mais ce record ne tient que 10 minutes, Peter Elkmann (Anderson /VM) place la barre encore plus haut (1'16''407'''). Yannick De Brabander (MSkart/VM) est plus loin mais obtient une place logique (3ème). Bien que légèrement déçu, il est lui aussi plus rapide que la référence 2016 (Ancien record 1'18''536'''). La seconde séance permet au Colombien Jaime Zuleta (MSkart/VM) de se mettre en valeur en améliorant sensiblement son chrono mais sans modifier vraiment la hiérarchie. Il réalise le 5ème temps derrière Andréas Jost (Anderson/VM). Le week-end démarre difficilement pour le vice-champion 2016, Julien Goullancourt (Anderson/DEA). En manque de roulage, il fatigue vite mais surtout casse sa boite. Il doit s'élancer dernier.

 

La première course est symptomatique du week-end. De Brabander démarre sur les chapeaux de roues, prend le commandement devant Elkmann et Sébastia. Les autres ne peuvent suivre un tel tempo. Léo Kurstjens et J.Zuleta, deux pilotes du même team (MSkart/VM) s'élancent parfaitement. Il manque Etienne Aebischer, poussé dans les graviers au 1er virage. Elkmann déborde De Brabander et s'échappe. Sébastia tarde à recoller au Flamand, revient puis recède quelques mètres. Il glisse trop, inexplicablement son set-up s'est dégradé. Jost lent en début de course retrouve une allure plus normale, il remonte et doublera le duo Kurtsjens et Zuleta en verve. Goullancourt progressivement remonte. Il termine 7ème synonyme enfin d'une 1ère satisfaction.

 

En seconde course, le scénario se répète. De Brabander est le plus prompt au départ. Il précède Elkmann et Sébastia. Plus loin à nouveau Kurtsjens et Zuleta s'élancent rapidement et s'extirpent du peloton. Encore malheureux Aebischer est out dès le 3ème tour alors qu'il les suivait. Plus loin, on pointe V.Léthinen (MSkart/VM) puis Johan Lamalle (MSkart/VM) qui devance C.Chermaz et un groupe disparate. Goullancourt doit s'employer à remonter, rassuré par sa prestation précédente. Au 9ème tour Sébastia prêt à déborder le Belge est victime de sa boite. Kurtsjens hérite de la 3ème marche du podium. Lamalle double Léthinen (5ème), Goullancout remonté 8ème plafonne.


L'ultime course s'annonçait plus incertaine, la grille étant établie au cumul des résultats. Sébastia perd le bénéfice de sa 1ère ligne initiale, Goullancourt, à coté de Lamalle, récupère une place en 3ème ligne plus propice à participer à la lutte aux avant-postes. Pourtant, il ne va pas améliorer sa performance. La physionomie de la course présente in fine des similitudes avec les précédentes. De Brabander s'élance encore devant, Lamalle ose faire l'intérieur à Elkmann au 1er virage, à titre provisoire. Sébastia ne profite pas du départ pour gagner des places mais au second tour la machine est en route. Surprise, De Brabander s'échappe quelque peu, Elkmann suit et semble choisir son moment pour recoller. Kurstjens a repris sa bonne habitude, par contre Zuleta abandonne. Au 4ème tour, Sébastia s'empare du 3ème rang au détriment de Kurtsjens. Parallèlement Jost remonte et double Lamalle. Contre toute attente, Elkmann ne fond pas sur sa proie. Par jeu ? La réponse ne sera pas connue car De Brabander se range à 3 tours de l'arrivée. Sébastia est heureux de récupérer la seconde marche du podium qui est complété par Jost.

 

 

Communiqué & © Photo MEDIASUPERKART 


Toutes les actualités

>
< 1 2 3 4 5 6 7 ... 3185 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires