Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
 

International > Italie

CSAI-2013-Castelletto.jpg


A la veille de la cinquième et dernière manche du Championnat Italien de Karting CSAI, qui aura lieu ce week-end su 25 au 27 octobre sur le circuit des 7 laghis à Castelletto, les titres ne sont pas encore attribués. Il faudra attendre le verdict de cette épreuve finale pour connaître le nom des Champions 2013. Le direct TV est à suivre sur Nuvolari.


En tête du classement provisoire, on retrouve Massimo Dante en KZ2, Julien Darras en KF2, Alessio Lorandi en KF3 et Nicola Abrusci en 60 Mini, alors que la Formula 60 ACI / CSAI a déjà terminé son programme de trois manches lors de la dernière course tenue à Lonato avec le titre attribué à Santo Macaluso. A Castelletto la situation offrira encore plusieurs options dans les 4 catégories, grâce notamment au réglement qui prévoit le décompte de 3 des 10 résultats de la saison.

 

www.acisportitalia.it

 

 

Info Service Presse ACI Sport


International > IAME

254 pilotes en piste, 27 nationalités, des courses magnifiques, des vainqueurs méritants, la IAME International Final 2013 n'a pas manqué d'intérêt. Pourtant, l'impression générale reste mitigée à la fin du meeting à cause de multiples défaillances dans une organisation qui souffre de la comparaison avec les compétitions actuelles.

 

KSP-IAME-Lyon.jpg

 

Il a sans aucun doute manqué un patron à cette épreuve mondiale, aussi bien dans sa préparation que dans son déroulement. La IAME en a délégué l'oragnisation au KCPOM et Olivier Cèbe pour l'administratif et au Lyon Kart Master Club de Stéphane Deschiens sur le terrain. Les officiels étaient pour la plupart français et expérimentés (FFSA, CIK, NSK, WSK). Mais faute d'un responsable chapeautant toutes ces parties, la tension a été palpable durant tout le meeting, chacun rejetant la responsabilité des problèmes rencontrés sur d'autres et les critiques sont trop nombreuses de toutes parts pour que le bilan soit positif.

 

Les catégories X30 offrent cependant un concept attractif grâce à un coût raisonnable et des performances très proches. Une petite équipe et un bon pilote peuvent encore rivaliser sans se ruiner avec des teams expérimentés, chose rare dans d'autres compétitions de nos jours. Les écarts de performances constatés proviennent surtout de niveaux de pilotage différents. Les pneus brésiliens Komet ont par ailleurs donné toute satisfaction aux concurrents, surtout pour les slicks.

 

De nombreux retards ont été constatés, à cause d'accidents, mais aussi du côté des commissaires de piste ou du médecin (pas de reproches personnels ici, c'est l'organisation qui a failli). L'information des pilotes n'a pas été à la hauteur dans ces moments: une grosse confusion dans les horaires a empêché certains concurrents de participer à une de leurs manches. De plus les annonces se faisaient seulement en Français, une langue délicieuse que nous apprécions particulièrement, mais qui n'était pas comprise par tous, loin s'en faut. Avec un paddock aussi étendu, l'affichage et la diffusion des infos et résultats auraient mérité d'être démultipliés. De nombreux participants ne savaient pas où ni à qui s'adresser pour obtenir une réponse à leurs interrogations.

 

Habitués à des circuits très bien mis en valeur, WSK, FFSA, NSK, ... la décoration de la piste pour la finale IAME nous a semblé bien pauvre pour un évènement mondial. Le circuit de Lyon a également vieilli au niveau de la sécurité. Sans parler du premier virage qui cause de trop nombreux accrochages au départ et ruine la course de pilotes talentueux, certains points du tracé souffrent de la présence de pneus de protection qui provoquent des empillements de karts et des blessures au lieu de réduire les risques. On pense notamment à l'épingle gauche après la parabolique.

 

Difficile également d'assurer une bonne équité dans la sanction des actions malveillantes avec autant de courses et autant de pilotes (34 dans les manches Senior) sans des moyens vidéo. La commission sportive a distribué beaucoup de pénalités dès le début de la manifestation, mais elle aurait été plus efficace avec des caméras, notamment lors des départs.

 

Les journalistes ont connu de meilleures conditions de travail que celles de Lyon où la connexion à Internet reste problématique de longue date. Se partager deux clés 3G capricieuses pour une dizaines de représentants internationaux nous replonge 10 ans en arrière, alors que le wifi atteint de nos jours les coins les plus reculés de la planète. La salle de presse, finalement installée dans le chalet sur la "place du village" après quelques errances, servait aussi à d'autres usages, ce qui n'est pas idéal pour travailler. 

 

Heureusement, les courses ont été très disputées avec de très belles bagarres et des remontées sensationnelles. Le X30 convient parfaitement à la pratique actuelle d'une majorité de pilotes. Les mécaniques sont simples, fiables, performantes et très proches. Il ne manque pas grand chose pour que la formule phare de la IAME éclate aussi bien en International qu'en compétitions nationales.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 


FEDERATION > CIK-FIA

FIA-Code-Sportif-2014.jpg

 

La FIA vient de publier son nouveau Code Sportif International applicable au 1er janvier 2014. Comme le précise l'article 2.6.1a: " Le licencié est réputé connaître les textes du Code et doit en respecter les prescriptions." Même si elle manque parfois de poésie, sa lecture en est recommandée. Consulter le document complet ci-dessous, en Français et Anglais.

 

 

Info Kartcom


International > USA

KSP-Tom-Kutscher-Lyon-2013-IAME.jpg

 

Tom Kutscher, le charismatique boss de la SKUSA, reconnaissable à sa célèbre crinière blonde, était présent à Lyon lors de la IAME International Final 2013. Il nous a confié son intérêt pour le X30 tout en évoquant l'idée d'une collaboartion future avec la IAME pour que les vainqueurs de la finale internationale puisse se rendre à Las Vegas au Supernationals, tandis que des Américains pourraient participer au challenge en Europe. Tout cela reste du domaine de la prospective, mais on dirait bien que la SKUSA souhaite attirer d'autres catégories que la Rotax Max qui fera son entrée en force cette année à Vegas.

 

Kutscher est vraiment désolé qu'un conflit de date avec le meeting CIK de Bahreïn empêche des pilotes et des teams de se rendre dans le Nevada fin novembre. A moins de payer une somme très élevée, il ne lui était pas possible de modifier son planning initial. Tom souhaite davantage de communication entre les instances pour que cela ne se reproduise pas, même si le Supernationals fait encore une fois plus que le plein avec environ 600 engagements acceptés (il a évoqué plus de 1000 demandes). Apparemment le karting made in USA a bel et bien repris !

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > Championnat de France

Endurance-Angerville-2013.jpg

 

Dernière course de l'année 2013 sur le circuit d'Angerville et pas des moindres puisqu'elle entre dans le cadre de l'Euro Endurance Série ainsi que du Championnat de France d'Endurance, la compétition des 9 et 10 novembre ne manque pas d'attraits. Les 2 x 3 heures de l'Armistice (3 heures le samedi et 3 heures le dimanche) seront en effet accompagnées de la traditionnelle course de 1h30 réservée aux équipages Minime et Cadet, en plus de la dernière manche du Championnat de France KF Junior qui aura également lieu à Angerville le même week-end.

 

Plus d'informations et bulletin d'engagement Minime Cadet sur www.askangerville.fr

 

 

Info Kartcom


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires