Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
 

Auto > Renault Sport

Kartcom-RS.jpg

 

Ce mercredi, le record de la piste est encore tombé à Motorland Aragón. Pour la deuxième journée des essais collectifs en Formula Renault 3.5 Series, Carlos Sainz (DAMS) a signé le meilleur temps des deux séances pour terminer en tête avec un tour en 1'38''340. Il a devancé le pilote de réserve du Sauber F1 Team, Sergey Sirotkin (Fortec Motorsports), et son partenaire du Red Bull Junior Team, Pierre Gasly (Arden Motorsport).

 

Pour la deuxième journée d'essais collectifs, trois changements avaient lieu du côté des engagés. Roman Mavlanov arrivait chez Zeta Corse, où il remplaçait Nigel Melker, parti rejoindre Tech 1 Racing. Chez Pons Racing, Daniil Move cédait sa place à Tom Dillmann.

 

Marquée par de basses températures, le début de la séance matinale se résumait en des tours d'installation et des simulations d'arrêts aux stands. Premier à franchir la minute quarante secondes, Pietro Fantin (International Draco Racing) voyait Sergey Sirotkin, Carlos Sainz puis Pierre Gasly prendre le relais en tête. En fin de session, l'Espagnol répliquait par un tour en 1'38''340, nouveau record du circuit. Pierre Gasly se classait deuxième devant Pietro Fantin, Will Stevens (Strakka Racing) et Sergey Sirotkin.

 

L'après-midi, William Buller (Arden Motorsport) dominait la première heure. Pietro Fantin le délogeait, imité par Matias Laine (Strakka Racing). Le Britannique répondait, mais Sergey Sirotkin revenait en tête avant que Pierre Gasly et William Buller ne reprennent l'avantage. Toutefois, Carlos Sainz signait à nouveau la meilleure performance à six minutes du but. Sergey Sirotkin et Pierre Gasly suivaient l'Espagnol tandis que Pietro Fantin et William Buller complétaient le Top 5.

 

Ils ont dit :

 

Carlos Sainz : « Nous nous sommes concentrés sur la performance et je suis évidemment satisfait. Terminer premier des deux séances est très important, mais rien n'est acquis. Il reste du chemin à faire, le travail ne fait que commencer. Je me sens comme chez moi dans l'équipe. Ils m'aident énormément et me donnent la confiance nécessaire pour être un meilleur pilote. »

 

Will Stevens : « Avec trois jours d'essais, nous pouvons tester de nombreux réglages. Aujourd'hui, les pneus étaient au cœur du programme. Nous avons voulu en apprendre plus sur la façon dont ils modifient les réglages de la voiture. Hormis cela, je n'arrive pas dans l'inconnu. Si nous faisons du bon travail et marquons régulièrement des points, nous devrions être dans le match. »

 

William Buller : « La journée s'est bien mieux passée qu'hier. Nous avons changé ce qui n'allait pas, et les progrès sont arrivés rapidement. Nous avançons dans la bonne direction même s'il y a encore beaucoup d'améliorations à faire. Pierre semble être un excellent équipier, et je pense que c'est une bonne chose si nous pouvons nous pousser dans nos retranchements. »

 

Jazeman Jaafar : « C'était une journée très intéressante. L'adhérence a changé en raison de la pluie tombée cette nuit. Beaucoup de pilotes étaient plus rapides aujourd'hui. Nous poursuivons le développement, même si nous n'avons qu'une voiture. Certains domaines demandent encore des perfectionnements, mais l'équipe est positive et je m'attends à de solides résultats cette année. »

 

 

Info & © Photo Renault Sport


Team > CPB Sport

KSP-Douglas-Lundberg-CPB-Sport-Winter-Cup-Lonato.jpg

 

Pour un nouveau team, la première compétition est rarement synonyme de performances, surtout lorsqu'il s'agit de participer à la Winter Cup, une épreuve particulièrement redoutable. CPB Sport a parfaitement franchi ce cap difficile à Lonato en permettant à son pilote de pointe, le Suédois Douglas Lundberg, de se battre avec les meilleurs spécialistes internationaux du 125 à boîte.

 

« Si on m'avait dit avant la course qu'on allait rivaliser avec les pilotes les plus expérimentés de la KZ pendant toute la Winter Cup et terminer dans le top 10, je n'y aurais pas cru! » déclarait Paul Bizalion, le team manager de CPB Sport. Et pourtant, c'est bien ce qui s'est passé le week-end dernier à Lonato.

 

La nouvelle formation française alignait deux châssis Alpha Karting Tiger Black pour Lundberg et Thomas Maingre, Charly Bizalion étant forfait pour cause d'appendicite. La motorisation est désormais assurée par des TM préparés par l'Italien Bruno Daldosso, celui qui fournit les mécaniques de Davide Fore' et qui a accompagné la victoire de Dorian Boccolacci à la Super Coupe Internationale KZ2 de Varennes l'an dernier. L'équilibre a tout de suite été trouvé entre les châssis français et les moteurs italiens, aussi bien sur le sec que sous la pluie.

 

KSP-Thomas-Maingre-CPB-Sport-Winter-Cup-Lonato.jpg

 

Auteur du 6e chrono parmi les 71 pilotes présents en KZ2, Lundberg s'est ensuite illustré sans accroc dans le top 5 des manches qualificatives. Tout au long de l'épreuve, il a été le seul pilote typé KZ2 à contester régulièrement la suprématie des pilotes d'usine KZ1, rassemblés dans la même catégorie à la Winter Cup. Au cours des phases finales, Lundberg a tenu le même rythme sans rencontré le moindre problème technique, terminant finalement en 9e position, se battant avec des pointures comme Kozlinski ou Lennox-Lamb, devançant des ténors comme Fore' ou Ardigo. Thomas Maingre réalisait de son côté de belles performances pour ses débuts à ce niveau, mais deux bris de transmission dans les manches l'évinçait des phases finales.

 

« Ce n'est qu'une première course, nous savons bien que tout reste à faire. » commentait Paul Bizalion.  « Mais on ne pouvait rêver meilleure entrée en matière pour souder une équipe récemment formée. Beaucoup d'interrogations ont trouvé une réponse positive : nous savons maintenant où nous situer avec les châssis Alpha Karting, nos techniciens et nos pilotes. C'est un excellent point de départ pour CPB Sport, mais nous visons plus haut encore ! »

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Team > Equipe de France Karting

KSP-EFDK-Aubry-Darras-Winter-Cup-2014.jpg

 

Grande classique internationale inscrite au calendrier de la CIK-FIA, la Winter Cup de Lonato a ouvert la saison de karting 2014 sur le circuit de South Garda Karting à Lonato. Deux pilotes de l'Equipe de France FFSA Karting ont participé à cette 19e édition qui rassemblait plus de 200 engagés venus du monde entier. Davantage que leurs résultats, les performances de Gabriel Aubry et Julien Darras ont montré un potentiel intéressant pour la suite de la saison.

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Team > Forza Racing

La nouvelle organisation du team Forza Racing de Jamie Croxford a déjà démontré un fort potentiel pour la première grande course internationale de la saison 2014, la fameuse Winter Cup. Les 5 pilotes Forza Racing ont pu mettre en valeur leurs capacités grâce à l'efficacité du team et du matériel Tony Kart/TM. C'est le Danois Kevin Rossel qui a obtenu le meilleur résultat en terminant 6e de la finale KF, un véritable exploit en s'élançant 30e sur la grille de départ.

 

KSP-Forza-Racing-Winter-Cup-Lonato.jpg

 

En KF-Junior, la Polonaise Wiktoria Pankiewicz a devancé sa sœur Julia qui a dû se battre courageusement dans le fond du peloton après un temps modeste aux chronos. Wiktoria, qui est remontée à deux reprises dans le top 10 des manches, s'est battue jusqu'au bout pour se qualifier dans la manche de repêchage et terminer sur une note positive 22e en finale.

 

Auteur du 9e chrono en KF, le Vénézuélien Sidney Gomez a réalisé un parcours flatteur dans les manches qualificatives, mais une exclusion dans sa première manche lui a couté cher au classement intermédiaire. 26e au départ de la préfinale, il est remonté 15e en finale. Le pilote russe Yan Shlom a connu trop de soucis lors des départs pour parvenir à se qualifier, malgré une vitesse tout à fait convaincante par ailleurs. C'est aussi le premier tour qui a lourdement pénalisé Kevin Rossel en préfinale, l'obligeant à renoncer après un accrochage alors qu'il partait de la 3e ligne après trois belles manches. Mais le Danois ne s'avouait pas vaincu et se lançait dans une fantastique remontée en finale. Il regagnait pas moins de 24 positions, signait le 3e meilleur tour en course et rejoignait la 6e place sur la ligne d'arrivée. Il avait visiblement les moyens de viser la victoire sans son abandon en préfinale.

 

Forza Racing peut se montrer très satisfait des performances de ses pilotes à la Winter Cup et envisager de grands résultats pour la suite de la saison 2014.

 

www.forza-racing.co

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > CIK-FIA

Maxime Potty n'avait pas encore 14 ans à Varennes quand il a remporté le Trophée Académie après un parcours très régulier parmi les meilleurs jeunes espoirs du monde entier. Sélectionné par le RACB pour représenter son pays après son titre de Champion de Belgique 2012, il a dépassé les attentes en roulant toujours dans le peloton de tête. Grâce à ce résultat d'envergure mondiale, sa carrière va pouvoir s'infléchir vers des horizons encore plus prometteurs.

 

KSP-CIK-FIA-Best-Of-2013.jpg

 

« Je n'avais pas vécu de grande expérience internationale avant de me lancer dans le Trophée Académie de la CIK-FIA. » explique le jeune Belge. « La première épreuve avait lieu sur le circuit de Genk que je connais plutôt bien ! Je visais le top 5 et quelques podiums, mais ma victoire dès la première course a changé mes plans. Il y avait pourtant du niveau avec les Français Becq et Prudent, l'Estonien Ralf Aron et le Brésilien Pedro Piquet, très rapide à Ortona.

 

En Italie, même si la piste était difficile avec son revêtement bosselé, j'ai ajouté deux secondes places à mon score. Heureusement, car pour la dernière épreuve à Varennes, un circuit que j'adore, j'ai été bien bousculé et je n'ai pas réussi à atteindre le podium. Au final, c'est la régularité aux avant-postes qui a payé !

 

Cela dit, la catégorie est vraiment très intéressante. Ce n'est pas cher, les réglages sont réduits au strict minimum et le matériel monotype permet de mettre en avant notre talent avant tout. A Ortona, on a échangé mon moteur avec le dernier et j'ai quand même pu terminer 2e. Je suis très content d'avoir remporté mon premier titre CIK et de ne pas avoir déçu le RACB qui m'avait fait confiance au départ. »

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires