Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

Evenement National > Bridgestone Cup European Final

Bridgestone-Cup-2011.jpg

 

A l'issue des qualifications de la BRIDGESTONE Cup 2011, les noms des qualifiés sont maintenant connus. La Finale aura lieu sur le tracé de Saint-Amand (18), les 16-17 juillet prochain.

 

Cinq catégories sont à l'honneur :
- ROTAX MAX
- ROTAX MAX MASTER
- ROTAX DD2/DD2 MASTER
- MINIME
- CADET

 

Liste des pilotes qualifiés à télécharger ci-dessous.

 

 

Info Bridgestone Cup


Evenement National > FFSA Karting

Start-KZ125.jpg

 

Si le karting traditionnel a l'habitude d'en découdre sur des circuits de moins de 1500 mètres, les adeptes des catégories 125cc à boîte de vitesses ont la chance de bénéficier d'une série de compétitions annuelle se déroulant sur de longs tracés généralement destinés à l'auto ou à la moto. Cette épreuve, encore dénommée "Coupe de France" en 2010, porte désormais l'appellation de "Championnat de France". Celui-ci se court en trois meetings, avec deux attributions de points à chaque fois, en pré-finale et en finale. C'est le circuit de Croix en Ternois dans le Pas-de-Calais qui a ouvert les débats. Le phénomène d'aspiration a joué à fond dans la longue ligne droite et le suspense a duré jusqu'au bout dans les deux catégories. Vincent Fontenille en KZ125 et Laurent Morandi en KZ125 Gentleman (plus de 32 ans) ont su passer à l'attaque au bon moment pour l'emporter.

 

Podium-KZ125.jpg

 

KZ125: Match à cinq

Entamé tout au long des manches puis en pré-finale, un superbe duel va avoir lieu tout au long de la finale entre cinq pilotes au talent reconnu dans la catégorie: Paul David, Pierre Krypciak, Vincent Fontenille, Laurent Marchandise et Nicolas RoiSansSac, le Champion en titre. Sur la grille de départ, les pilotes sont tendus en raison de l'enjeu, mais on ressent bien le plaisir qu'ils prennent sur ce tracé où ils atteignent des vitesses proches des 200 km/h et où ils enchaînent des dépassements de manière incessante. Dès le départ, nos cinq hommes prennent le large. Eddy Pagnon ne peut suivre leur rythme endiablé, Yoann Sanchez, Vincent Cossard et le peloton de chasse encore moins.
Dans la ligne droite, on se colle les uns aux autres pour se pousser proprement et gagner ainsi de la vitesse, parvenant de cette manière à gagner deux voire trois places d'un seul coup. Les tours s'égrainent ! Difficile de dire qui va gagner. La fin de la course se rapproche et chacun tente de repousser un peu plus les freinages. Mais parfois, le fil du rasoir se brise. Dans la bagarre, Krypciak perd de nombreuses places, alors que David ne peut prendre part au sprint final. Démontrant qu'il est un habitué de ce type d'arrivée au sprint, Fontenille finit par s'imposer grâce à un bel effort. RoiSansSac est 2e à seulement trois centièmes et Marchandise 3e à huit centièmes ! Ça promet pour les deux prochaines épreuves...

 

KZ125_Gentleman.jpg

 

KZ125 Gentleman: Morandi malgré Monteiro

Alors que le Championnat avait pris l'habitude de commencer sur le circuit Carole en Ile de France, les pilotes ont apprécié ce déplacement dans le nord, puisqu'ils étaient plus de 40 engagés chez les plus de 32 ans. Laurent Morandi a été le grand homme de la journée dominicale, malgré la pression incessante de Claude Monteiro. En pré-finale comme en finale, la victoire s'est jouée entre eux. On pensait que l'ancien Champion d'Europe et de France 125cc allait jouer un tour de passe-passe à son rival, mais Morandi est parvenu à chaque fois à reprendre l'avantage sur Monteiro lorsque celui-ci venait à le passer.
Derrière, un mano à mano semblable a opposé Laurent Dziadus à Enzo Brucoli, qui ont franchi l'arrivée dans cet ordre. Champion 2010, Thomas Bailly a perdu gros en abandonnant en pré-finale. C'est courageusement qu'il réussira une spectaculaire remontée jusqu'à la 5e position devant Teddy Legendre.

 

Organisé le même week-end, le Championnat de France Superkart 250cc a vu Emmanuel Vinuales et Alexandre Sébastia s'échanger les deux premières places dans les deux courses. Antoine Lacoste a complété le podium de la Course 1 et Cyril Vayssié celui de la Course 2. Avec cette victoire supplémentaire, Vinuales a conforté sa place de leader au classement général. Autre course de soutien, le Trophée TTI Carbone (karts carrossés, châssis en composite) a permis à Julien Viel de remporter un beau succès en solitaire devant Grégory Casubolo et la brillante Marion Majorel.

 

 

Info FFSA / © Photos KSP


Reportage > KSP

Les photos des pilotes du Championnat Championnat de France Minime Cadet et la Coupe de France Mini-kart à Septfontaine sont en ligne sur le site de l'Agence KSP

 

www.ksp-photo-agency.com

 

KSP_2906.jpg

 

L'Agence KSP élue "MEILLEUR PHOTOGRAPHE" CIK-FIA 2007 & 2008.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Evenement International > Championnat du Monde "M18"

Aux marques inscrites au Championnat du Monde « M18 » de 2010 sont venues s'en ajouter deux autres pour l'édition 2011 : Swiss Hutless et Zanardi. Voici une brève présentation de chacune d'elles.

 

35_2011_Test_Day_WKC_U18_Jesolo.jpg

 

Swiss Hutless

À l'origine marque allemande créée en 1969, Hutless est devenue Swiss Hutless quand elle a été reprise en 1971 par le Suisse Dieter Vokinger. Vokinger n'en était pas à ses débuts en Karting : trois ans plus tôt, il s'était rendu acquéreur de la piste de Kappelen. Plus tard, en 1992, le Groupe Vokinger construira aussi la piste de Karting de Lyss, près de Berne en Suisse, qui existe toujours aujourd'hui et est proche du siège de la société.

 

Swiss Hutless Karts a toujours maintenu une activité variée en Karting, se servant de la compétition de haut niveau pour consolider ses positions sur le marché des compétitions nationales, sur chaque continent, mais aussi sur le terrain du Karting de location, avec des karts spécifiquement destinés au loisir, en plein air ou à l'extérieur indoor comme outdoor, et aux petits enfants. Son approche commerciale a longtemps fait figure de précurseur et de référence, son catalogue et son réseau de distribution étant parmi les plus développés et les plus modernes.

 

En 2007, le statut de la société a changé, Swiss Hutless Karts devenant New Swiss Hutless International AG. Niklaus Gurtner dirige aujourd'hui la firme, qui emploie 14 personnes.

 

En veilleuse pendant quelques années, l'antenne « compétition » de Swiss Hutless a été réactivée cette saison et est dirigée par le Français Manuel Renaudie, qui a récemment mis fin à sa brillante carrière de Pilote professionnel. Renaudie a notamment terminé second de la Coupe du Monde de Super KF au Japon en 2009, a été Vice-Champion d'Europe la même année, et ses titres de Champion d'Allemagne (2010) et d'Italie (2003), ainsi que de Vice-Champion de France (2002) témoignent d'une longue présence au plus haut niveau.

 

Pour réaffirmer son implication internationale, Swiss Hutless a choisi de s'engager en tant que marque au Championnat du Monde « M18 » de la CIK-FIA. Elle y sera représentée par trois Pilotes suisses (Alain Valente, Yves Von Aesch et Isabelle Von Lerber) et un Bahreïni (Abdulla Al-Thawadi), lesquels auront la lourde tâche de rendre à l'Équipe suisse son lustre d'antan, notamment marqué par les titres mondiaux de Peter de Bruijn en 1980 et de Massimiliano Orsini en 1995.

 

95_2011_Test_Day_WKC_U18_Jesolo.jpg

 

Zanardi

Ex-Champion d'Europe de Karting (1986), ex-Pilote de Formule 1 et d'IndyCar, Alessandro Zanardi tenait à conserver un lien avec le sport qui l'a propulsé vers la formidable carrière qui est la sienne. C'est ainsi qu'il a prêté son nom à une marque de karts, dont la destinée est en partie confiée à CRG (qui construit les châssis) et la gestion est intégralement dans les mains de Dino Chiesa. L'intérêt de Zanardi pour ce programme a coïncidé avec son retour définitif à Padoue, en Italie, après ses années passées aux États-Unis. Les rencontres avec le milieu du Karting se sont multipliées et il s'est naturellement tourné vers Dino Chiesa pour mener à bien son projet. L'annonce de son implication a été faite dans le cadre du Championnat du Monde en 2004, et en 2005 l'Équipe Zanardi engageait des châssis CRG. Ce n'est qu'en 2006 que Zanardi est devenue une marque homologuée en tant que telle. Aujourd'hui, la marque aux couleurs blanche et bleue est surtout connue pour être celle qui est associée aux succès du petit prodige néerlandais Nyck de Vries.

 

Zanardi ne serait certainement pas la marque qu'elle est sans le concours de son Team Manager, Dino Chiesa. Mécanicien de Zanardi en 1987 (ensemble, ils ont gagné le prestigieux GP de Hong Kong), puis de Mike Wilson dans les années 1980, Dino Chiesa a dirigé l'Équipe-course de CRG tout au long des années 90, prenant notamment sous son aile des Pilotes comme Danilo Rossi, Vitantonio Liuzzi, Giorgio Pantano, Jan Magnussen, Ryan Briscoe, Patrick Long et Ennio Gandolfi. Approché par Keke Rosberg, il a ensuite fondé l'Équipe MBM (Mercedes Benz McLaren), totalement dévolue au début des années 2000 à Nico Rosberg et Lewis Hamilton, d'abord avec des châssis CRG, ensuite avec des châssis MBM fabriqués par Parolin.

 

Zanardi est l'une des deux nouvelles marques qui ont rejoint le giron des enseignes officiellement engagées dans le Championnat du Monde « M18 » de la CIK-FIA et sera représentée en piste par sept Pilotes, d'autant de nationalités différentes, avec un Australien (Aidan Wright), une Sud-Africaine (Naomi Schiff), un Britannique (Matthew Graham), un Grec (Dimitrios Vasileris), un Français (Simon Tirman), un Italien (Damiano Marchesan) et un Pilote du Sultanat d'Oman (Sanad Al Rawahi).

 

 

Info et photos CIK


Team > Action Karting

On a beaucoup parlé de la chaleur et de la gomme à La Conca lors de la 3ème épreuve de la WSK Euro Series. Mais sur le plan sportif, les performances des châssis Intrepid ont littéralement bluffé les connaisseurs. Le Britannique Albon a été tout simplement royal en KF1, la catégorie reine, son compatriote Russell a tout gagné en KF3 avant de connaître un double souci en finale et la Néerlandaise Visser monte sur son premier podium KZ1 tandis que Lammers, vainqueur en finale 1, et Iglesias étaient retardés par des pénalités.

 

Alex-Albon-KF1.jpg

 

Alexander Albon a mis fin à la domination sans partage de la KF1 par le prodige Nyck De Vries. Il a tout gagné à partir de la finale 1 en signant les meilleurs temps en course. Encore plus fort, dans la 2ème finale, il a même donné l'impression de contrôler ses adversaires sans forcer outre mesure, remettant un peu de gaz dès que son avance menaçait de descendre sous les 4 secondes; Du grand art.

George Russell n'a concédé que la 2ème place au chrono avant de quasiment tout dominé en KF3. Leader à l'issue des manches avec 4 victoires en 5 courses, il remporte allègrement la préfinale. Un problème de démarrage le retarde en finale et il est pris dans un accrochage dès le tour de formation. 19ème à l'extinction des feux, il remonte tout de même 10 places, une mince consolation, c'est lui qui avait la victoire entre les mains.

Bas Lammers est sorti vainqueur de la 1ère finale KZ1, suivi en 3ème position par Jérémy Iglesias. Le dimanche, les deux pilotes officiels signent un doublé prometteur dans la 1ère manche, mais sont lourdement pénalisés pour leur départ. Iglesias enchaine deux abandons de suite dans le trafic, Lammers remonte 5ème. Mais c'est la jeune Betitske Visser qui venge leur honneur en se battant face à des adversaires redoutables jusqu'à monter sur son premier podium en KZ1.

Intrepid récolte enfin le fruit de son travail et arrive en pleine forme pour les grandes échéances de la deuxième partie de la saison, pour démontrer encore une fois la qualité de ses châssis. A tous les niveaux, la marque italienne s'impose comme une des meilleures du monde.

 

Intrepid France et Action Karting sont heureux de saluer ces performances exceptionnelles.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires