Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

Team > DR RACING France

Pascal-Belmaaziz-KF2.jpg

 

Le moins de juin s'était très bien terminé pour DR Racing Kart avec la victoire de Lee Mitchell au Trophée Bruno Grana, la coupe du monde des X30 Gentleman, celui de juillet commence tout aussi bien.

 

Pascal Belmaaziz a décidé de rejoindre le team DR Racing Kart France pour le reste de la saison. Il y retrouvera son ancien co-équipier Paul Fourquemin. Le champion de France en titre KF3, membre de l'équipe de France de karting, va poursuivre avec DR le championnat de France KF2. Les GPO de Lyon, Ostricourt et Laval sont au programme ainsi que le Championnat du Monde KF2 et la WSK Nations Cup en novembre.

 

Une bonne nouvelle qui va booster les ambitions de toute l'équipe !

 

DR RACING France SAS
16 bd du val Claret
06600 ANTIBES
info@drracing.fr
www.drracing.fr
tel +33 6 14 60 81 67

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Gabriel Aubry

Finish-Gabi-Minime.jpg

 

Gabriel Aubry vient de remporter la Bridgestone Cup 2010 en Minime sur le tracé mythique de Laval lors d'un week-end plein de rebondissements.

 

La première péripétie intervient 15 jours avant la course sous la forme d'une blessure à la rotule à l'école. La préparation de la Bridge est interrompue. Le roulage reprend le jeudi avant l'épreuve et fort heureusement, Gabi peut freiner sans douleur. La journée de vendredi est consacrée à la recherche du bon set-up, ce qui n'a pas été une mince affaire pour l'équipe. Le warm-up de samedi n'est guère encourageant. Pourtant, grâce aux conseils de Thomas Mich, Gabriel gère sa séance chrono, réalise le meilleur temps de son groupe et prend la 2ème position de la catégorie.

 

Podium-Gabi.jpgLors des manches, Gabi est confronté à la difficulté de partir sur la ligne extérieure. Dernier au 1er tour de la 1ère manche après une bousculade, il remonte malgré tout 21ème. Il se méfie par la suite et part prudemment: 6ème, puis 4ème, il termine 7ème au classement intermédiaire.

 

Belle bagarre avec Jérémy Demarque en préfinale, longtemps 4ème, Gabriel recolle sur le 3ème en fin de course et lui fait un gros frein pour le dépasser. Avec une démultiplication plus courte en finale, Gabi peut attaquer ses adversaires dans les parties serrées et profiter de l'aspiration dans le rapide. Le choix s'avère judicieux. Gabi gère à merveille sa course, parvenant à se construire une petite avance dans les deux derniers tours pour remporter finalement la course.

 

Bien soutenu par ses supporters, dans une excellente ambiance sportive, la victoire n'en a été que meilleure à savourer. Gabi remercie le team MGT pour ses châssis Kart One et Thomas Mich pour son aide indispensable.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Team > CRG

WSK-Portimao-CRG.jpg

 

Les CRG/Maxter de Jonathan Thonon et Gary Carlton ont dominé la catégorie KZ2 lors du premier meeting de la WSK World Series à Portimao. L'Américain a ouvert le bal avec le meilleur chrono et une victoire en manche qualificative, tandis que le Belge est bien revenu en course pour remporter la préfinale et la finale.

 

Max Verstappen s'est montré grand favori de la KF3 et seul un malencontreux concours de circonstances l'a empêché de remporter toutes les courses. Vainqueur des 3 manches et de la préfinale, il est idéalement positionné au 2ème rang en finale quand un accident, à 4 tours de l'arrivée, provoque la sortie des panneaux « slow » interdisant tout dépassement jusqu'à la fin de la course.

 

En KF2, Michelle Gatting a fait étalage de son talent et des performances de son CRG/Maxter, mais des courses ponctuées d'accrochages l'ont privée d'un bon résultat pourtant largement mérité. 4ème temps au chrono, 4ème, puis 2ème en manche, la Danoise remonte comme un avion en préfinale pour finir 6ème. Mais un gros mic-mac au départ de la finale l'empêche de terminer mieux que 15ème.

 

Enfin, les pilotes Super KF ont pu se battre dans le peloton de tête tout au long du week-end portugais, notamment Arnaud Kozlinski, abonné à la 4ème position, des chronos jusqu'à la finale. Une décision discutable l'exclut, pour l'instant, de la dernière course. Felice Tiene a pris la seconde place en SuperPole et se classe 7ème en finale, tandis qu'un Davide Fore particulièrement combatif prend la 5ème place.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > Championnat du Monde "M18"

M18_Ostricourt.jpg

 

Le nouveau Championnat du Monde « M18 » de la CIK-FIA débutera officiellement le vendredi 23 juillet, lors des essais non-qualificatifs de la première épreuve sur le circuit allemand de Wackersdorf. Mais nombreux sont les jeunes Pilotes qui ont profité du Test Day officiel organisé par la Fédération Internationale ce mardi 6 juillet à Ostricourt (France) pour découvrir leur nouveau matériel. Pour la première fois, 37 des 70 engagés ont en effet pu prendre la piste avec le nouveau moteur WKE (World Kart Engine), identique pour tous et mis gratuitement à disposition après un tirage au sort.


« Le moteur fonctionne vraiment très bien et est très amusant à piloter », se réjouissait Jordan Chamberlain, Champion d’Europe KF2 en 2009. « J’ai même été agréablement surpris par ses
performances. » Les chronos donnaient raison au Britannique : en fin de journée, les meilleurs
étaient plus rapides sur un tour que les meilleurs KF2 lors de l’épreuve du Championnat de France organisée sur le même circuit en 2009.

 

M18_Chamberlain_Ostricourt.jpg

Jordan Chamberlain à la découverte du nouveau matériel M18.

 

Au-delà des performances, les participants se montraient ravis du concept. Ainsi, le Français Mathieu Jaminet, lauréat des deux courses de la F4 Eurocup 1.6 lors des World Series by Renault en Hongrie, effectuait-il son retour en kart lors de ce ‘‘Test Day’’. « Je voulais continuer à rouler en kart en parallèle de mes débuts en monoplace », expliquait-il. « Lorsque l’opportunité s’est présentée de participer au Mondial ‘‘M18’’, je l’ai saisie. D’une part, ce Championnat du Monde est très abordable financièrement, mais il est en plus évident que si je peux ajouter un titre mondial en Karting à mon palmarès, ce serait un vrai plus ! »


Organisé en marge du Championnat du Monde « M18 », le Trophée Académie de la CIK-FIA – une compétition accueillant 34 Pilotes, tous de nationalité différente – a aussi vécu ses premiers moments à Ostricourt. Une petite vingtaine de participants ont déjà découvert leur kart Parolin à moteur FIM, mis à disposition tout à fait gratuitement par la marque italienne. « Ce championnat est fantastique », souriait le Suisse Stefan Amweg, père de Levin et Severin, engagés respectivement dans le Championnat du Monde « M18 » et le Trophée Académie. « Financièrement, il n’y a pas photo par rapport aux autres compétitions de haut niveau. Et puis, le fait que chacun soit mis sur un strict pied d’égalité, avec un matériel identique, est vraiment important à mes yeux. »


Outre leur matériel, les Pilotes ont également découvert à Ostricourt le paddock dans une configuration originale. Chaque participant bénéficie en effet d’une tente, mise à disposition par la Fédération Internationale, identique à celle de ses adversaires. Les contacts entre les équipes rendent ainsi l’ambiance très conviviale. Enfin, une séance d’information et de questions-réponses, mais aussi un shooting photos ont été organisés. Dans 18 jours, le nom des premiers lauréats sera connu. Plus que jamais, le décompte a commencé !

 

 

Info & Photos CIK


International > CIK-FIA European Championship

Genk-2010.jpg

 

Les Championnats d'Europe CIK-FIA pour les catégories KF2 (Espoirs) et KF3 (Juniors) vivront leur phase finale du 8 au 11 juillet en Belgique, sur la piste de Genk. Pas moins de 173 jeunes Pilotes, qualifiés au terme d'épreuves régionales, seront au rendez-vous avec le rêve de ceindre une couronne européenne.

 

Qu'ils soient engagés en KF2, la catégorie regroupant les Espoirs du Karting, ou en KF3, la classe des Juniors de 13 à 15 ans, ils sont 173 à rêver d'un titre européen. C'est donc le cœur plein d'espoirs et de rêves qu'ils rejoindront la piste belge de Genk pour la finale de leur Championnat d'Europe, programmée du 8 au 11 juillet. Pour en arriver là, ils ont d'abord dû franchir l'écueil des qualifications régionales.

 

Disputées au Danemark (à Thy, pour la Région Nord), en Grande-Bretagne (à Brandon, pour la Région Ouest) et en Allemagne (à Wackersdorf, pour la Région Centre), ces épreuves avaient accueilli début mai presque 400 participants. Décrocher un ticket pour la phase finale de Genk était donc déjà une performance en soi. Si tout pronostic reste délicat à établir tant les débats semblent ouverts, les épreuves régionales ont néanmoins donné une première indication.

 

Commençons par la KF2. Dans la Région Nord, les Danois Lars Sorensen, Nikolaj Moller-Madsen et Jacob Nortoft avaient profité de leur connaissance des lieux pour se faire remarquer. A Genk, ils n'auront toutefois plus l'avantage du terrain, à l'inverse des Belges emmenés par Sami Luka (5e de cette qualification), le Champion de Belgique Guillaume De Ridder et Sébastien Bailly, 5e du Championnat d'Europe l'an dernier. Il faudra aussi surveiller la Danoise Michelle Gatting, qui connaît bien la piste puisqu'elle évolue au sein d'une équipe belge.

 

Comme les Danois, les Britanniques avaient fait la loi chez eux lors de l'épreuve de qualification pour la Région Ouest. Ainsi, Chris Lock, Tom Grice, Macaulay Walsh et Jordon Lennox-Lamb avaient devancé le franco-britannique Alexandre Baron. Parmi les outsiders issus de cette Région, il faudra aussi tenir à l'œil l'Espagnol Jorge Pescador, sur le podium l'an dernier, et le Suisse Michael Heche.

Enfin, il ne faut pas oublier les Pilotes de la Région Centre. Dominateurs face à leur public, les Allemands Marvin Kirchhöfer, Patrick Kappis, Riccardo Negro ou encore Niklas Brinkmann découvriront un tracé très différent. Les Italiens Simone Favaro, Stefano Cucco et Ignazio D'Agosto, entre autres, mais aussi le Polonais Karol Basz, devraient donc aussi avoir leur mot à dire.

 

Plus encore qu'en KF2, l'indécision est de mise en KF3. Logique ! De nombreux Juniors disputeront en effet à Genk leur première grande course internationale et ils n'ont jamais affronté la plupart de leurs adversaires. Le Finlandais Mikko Pakari est ainsi sorti de l'anonymat en remportant l'épreuve de qualification de la Région Nord face aux Néerlandais Max Verstappen et Davey Koch. Fils du Pilote automobile Jos Verstappen et de l'ex-Kartwoman belge Sophie Kumpen, Max évoluera presque à domicile à Genk et porte pour beaucoup l'étiquette de favori. Mais la lutte s'annonce intense avec notamment l'Italien Damiano Fioraventi, vainqueur de la qualification de la région centre à Wackersdorf devant l'Autrichien Lucas Auer et l'Italien « Speedy ». Et puis, la Région Ouest proposera aussi de sérieux clients avec les Britanniques Sennan Fielding, lauréat à Brandon, Benjamin Barnicoat, Jake Dennis ou Roy Johnson. Du côté français, les regards seront tournés vers Pierre Gasly, sur le podium l'an dernier de la Coupe du Monde, Esteban Ocon ou encore Antoine Hubert.

 

Pour espérer décrocher un titre de Champion d'Europe, ces Pilotes devront briller dès les essais chronométrés et les manches qualificatives. Ce n'est qu'à cette condition qu'ils obtiendront une place parmi les 34 qualifiés qui participeront à une préfinale et puis à LA finale, la seule course du week-end attribuant à son vainqueur un titre européen dont ils sont nombreux à rêver.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires