Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

Evenement National > FFSA Karting

FFSA_2011_Dossier_Presse_Minime_Cadet_Ancenis-1.jpg

 

Le circuit Roger Gaillard et l'ASK Ancenis sont heureux d'accueillir le même week-end deux compétitions fédérales de niveau national pour un événement unique qui récompense les efforts entrepris depuis plusieurs années en termes d'organisation. Tout a été minutieusement préparé en étroite collaboration avec la FFSA pour que la 1ère épreuve du Championnat de France Minime/Cadet et la Coupe de France Féminine se déroulent dans les meilleures conditions et apportent aux passionnés, ainsi qu'à un public plus large, un maximum de satisfactions. Place au sport !

Le dossier de presse de la compétition d'Ancenis est disponible en téléchargement pour vous permettre de faire profiter vos relations et partenaires de tous les détails de cette épreuve.

-> TELECHARGER DOSSIER DE PRESSE MINIME/CADET & FEMININE ANCENIS <-

 

 

Info FFSA


Reportage > KSP

Le reportage complet de la Bridgestone Cup à Ancenis et les photos des pilotes sont en ligne sur le site de l'Agence KSP

 

www.ksp-photo-agency.com

 

Bridgestone-Cup-Ancenis.jpg

 

L'Agence KSP élue "MEILLEUR PHOTOGRAPHE" CIK-FIA 2007 & 2008.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Pierre Gasly

Pierre-Gasly-Pau.jpg

 

De retour du Grand Prix de Pau, Pierre Gasly se montre raisonnablement satisfait de son week-end dans les rues de la cité béarnaise. Après deux premiers meetings contrariants, le pilote normand avait une forte envie de vraie et belle performance. Avec une 3ème chrono et un podium, le voilà rassuré sur sa vitesse au volant de la F4 de l'Auto Sport Academy et philosophe sur les aléas inhérents à la compétition automobile.

 

Mais tout d'abord, le circuit: « J'ai adoré le tracé en ville, raconte Pierre. Débouler à 200 km/h entre les rails de sécurité, c'est vraiment grisant. On pense forcément à Monaco ! Le circuit est également très technique. Je suis content de n'avoir pas commis d'erreur... » Il faut dire que de nombreux concurrents sont partis à la faute. Cela avait déjà quelque peu perturbé la séance chrono où il n'a pas été facile de trouver un tour clair entre les sorties de piste et les drapeaux jaunes.

 

Au moment de se préparer pour ces chronos, la monoplace de Pierre se met à dégager une forte fumée... « L'équipe a dû changer la batterie et des composants électriques alors que les autres étaient déjà en prégrille. La tension monte d'un coup dans ces cas-là... J'ai fait le 3ème temps, par deux fois, c'était pas mal, mais j'aurais aimé faire mieux. »

 

Départ de la course 1, 2ème ligne, extérieur. Pierre se fait griller la politesse par Victor Colomé à l'extinction des feux. Celui-ci s'échappe derrière Matthieu Vaxivière et Cyril Raymond jusqu'à l'entrée en piste du Safety Car. « Le restart a été chaud, ils (les leaders) ont accéléré très tôt et j'ai suivi. Colomé était nerveux, je n'ai pas forcé sachant qu'il était sous le coup d'une pénalité. De toutes façons, il est sorti au 9ème tour sur une trace d'eau. J'ai pu revenir sur Raymond, malgré des ennuis persistants avec la boîte de vitesses. Ne plus avoir de 1ère à l'épingle du Lycée, ce n'est pas très agréable ! » Pourtant Pierre se bat avec sa mécanique et retrouve de la performance en fin de course, pas suffisamment cependant pour attaquer Raymond.

 

Le voilà tout de même sur un podium, le premier de la saison, et cela fait du bien au moral: « On a beau savoir ce que l'on vaut, au bout d'un moment il tarde de faire un résultat. Alors, 3ème avec le meilleur tour en course, c'est bon à prendre !» D'autant que la Course 2 s'est terminée trop vite: « J'étais 3ème derrière Raymond et Vaxivière, mais quand le leader est sorti, j'ai dû modifier ma trajectoire pour l'éviter et ma roue arrière l'a touché. Je n'ai pas pu continuer, c'est dommage, j'étais tout près d'eux et je venais de signer le meilleur temps... »

 

Mais la déception n'est pas de mise après le Grand Prix de Pau, la performance est bien là, le moral est au beau. Rendez-vous au Val de Vienne fin juin.


Site officiel: www.pierregasly.com

 

 

Info Kartcom / © Photo DPPI


Pilote > Victor Sendin

24/05/11 - 08:28

Le Mans après Val Vibrata

Victor-Sendin-KF2.jpg

 

L'éclectique Victor Sendin vient d'enchaîner un week-end en Italie pour la WSK Master Series et une manche de l'Euro Endurance, une nouveauté à ajouter à un éventail déjà vaste de compétences derrière un volant.

 

L'Italie, encore une fois, mais sur un nouveau circuit, celui du Val Vibrata: « Un beau tracé que j'ai eu plaisir à découvrir, confie le pilote LPDA. Rapide, peut-être un peu trop d'ailleurs, mais avec de nombreuses possibilités de dépassements. Il manque un peu de longueur, mais c'est une bonne piste. » En tout cas, avec la complicité du TKF, il n'a pas tardé à signer des bons temps lors de la 3ème épreuve de la WSK Master Series. 4ème chrono, 3ème de la 1ère manche, vainqueur de la suivante, pas de doute, le terrain convient au matériel comme au pilote. Victor perd quelques places au départ de la préfinale avant de remonter son handicap en alliant vélocité et régularité pour terminer 4ème. Disputée sous une grosse pluie, la finale se passe moins bien: le kart de Victor est balotté au cours de plusieurs contacts et il doit renoncer, direction faussée. Cela ne l'empêche pas de se maintenir au 5ème rang du championnat KF2.

 

Avec les encouragements d'Alex Prémat, Victor est maintenant engagé en Euro Endurance au sein de l'équipe La Manche Kartmag. Sa première participation a eu lieu aux 6 heures du Mans, un excellent entraînement pour les légendaires 24 heures. « J'ai roulé de jour comme de nuit et j'ai vraiment apprécié ! Dommage que notre train de pneus neufs nous ait déçu aux chronos, on pouvait viser la pole. Mais terminer 2ème derrière l'équipage Sarthe-RTKF, c'est déjà un beau résultat car ils étaient vraiment très rapides en course. »


Site officiel: www.victorsendin.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP Cuna


Evenement National > Auto Sport Academy

Impérial dans les rues de la cité paloise, Matthieu Vaxivière monte à nouveau sur la première marche du podium et voit Jacky Ickx lui remettre sa coupe. Après leurs déconvenues de la veille, Pierre Sancinéna grimpe sur la 2ème marche du podium devant Aurélien Panis, tout heureux de ce premier podium acquis dans la discipline ! Grâce à ses bons résultats, Matthieu Vaxivière s'empare des rênes du classement général avec sept points d'avance sur Pierre Sancinéna.

 

PHOTO_DPPI_MATTHIEU_VAXIVIERE_PAU_COURSE2.jpg

 

Pour la seconde course, c'est à nouveau Matthieu Vaxivière qui se place en pole position. A l'extinction des feux, il patine légèrement mais parvient à conserver le bénéfice de sa position face à Cyril Raymond, Pierre Gasly et Pierre Sancinéna. Au virage de la Gare, Tristan Papavoine -parti 5ème- commet une erreur mais il peut toutefois repartir, en bon dernier.  En tête de la course, Matthieu Vaxivière n'attend pas pour creuser l'écart alors que Cyril Raymond contient fermement Pierre Gasly qui est désormais dans sa boîte de vitesses. Derrière, Pierre Sancinéna guette la moindre opportunité. Elle lui tend les bras puisqu'à la gare, Pierre Gasly part à la faute avec un freinage tardif. Il essaye de s'engouffrer, en vain. Cette manœuvre profite alors à Cyril Raymond qui peut alors se concentrer entièrement à rejoindre le leader Vaxivière. A quelques encablures de ce duo, Pierre Gasly mène la danse face à Pierre Sancinéna. Ce dernier résiste tant bien que mal aux attaques incessantes de l'Espagnol Victor Colomé, lui?même menacé par Aurélien Panis qui voit grossir dans ses rétros l'Anglais Josh Fielding et le Finlandais Patrick Kujala.

 

Alors que Cyril Raymond parvient à faire la jonction avec Matthieu Vaxivière, on déplore deux abandons. L'Espagnol Francisco-Javier Suárez termine sa course dans le mur de pneus à la gare, aidé par un autre concurrent. Puis, c'est au tour de Marie Baus?Coppens qui se fait surprendre à la gare également. Crédité du meilleur tour en course, Pierre Gasly revient au contact de Cyril Raymond qui prépare son attaque sur le leader. Dans la longue ligne droite des stands, elle se révèle imparable ! Pierre Gasly en profite et passe lui aussi. Mais cet avantage tourne court. Cyril Raymond se rate au fameux virage de la gare. Pierre Gasly se loupe également et ne peut l'éviter. Les deux garçons sont malheureusement
éliminés. Matthieu Vaxivière retrouve donc sa place initiale devant Pierre Sancinéna et Victor Colomé qui est à deux doigts de perdre son aileron avant. Les deux hommes se frictionnent du coup, Aurélien Panis en profite pour déborder le pilote espagnol. Josh Fielding prend l'avantage également mais, il voit Victor Colomé lui grimper dessus, lui arrachant alors l'aileron arrière, et finir dans le mur. Au tour suivant, l'Anglais sort violement à Foch, le pilote n'a rien mais l'arrière de sa monoplace est totalement détruite. Avec l'abandon de l'Andorran Alex Loan Ventura deux tours avant, c'est à nouveau sept monoplaces qui ne passeront pas la ligne d'arrivée...

 

Télécharger le communiqué complet ci-dessous

 

 

Info ASA / © Photo DPPI


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires