Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > World Cup

Max-Verstappen-KZ2.jpg

 

Max Verstappen (CRG/TM) ne manque pas son départ et prend l'avantage en préfinale de la KZ2, Daniel Bray (GP/TM) l'attaque dans la parabolique, mais se met en travers et provoque une grosse embrouille derrière lui. Il sort cependant en tête du premier tour. Jordon Lennox-Lamb et Felice Tiene (CRG/Maxter), perdentdes places, 6ème et 7ème. Müller, Celenta et Brenna ne passent pas. Simas Juodvirsis (Energy/TM) prend un départ canon et pointe dans le top 5.


Verstappen reprend les commandes au 2ème passage de la parabolique, Jan Midrla (Birel/TM) en profite également pour dépasser Bray. Puis Mirko Torsellini (Tony Kart/Vortex) passe 4ème et Lennox 5ème. Le Britannique double rapidement l'Italien au Tour 4. Bray récupère la 2ème place dans le 5ème tour en dépassant Midrla.


Verstappen fait cavalier seul en tête en signant les meilleurs temps. Il possède presque 2'' d'avance à la mi-course. Lennox revient 3ème, tandis que Tiene a chuté 20ème dans la bagarre. Les écarts se creusent nettement en tête et les positions n'évoluent plus jusqu'à l'arrivée avec la victoire nette et sans bavure de Verstappen, auteur du meilleur temps, devant Torsellini, et Lennox. Midrla termine 4ème devant le Norvégien Emil Antonsen (DR/TM) s'empare de la 6ème position en venant du 14ème rang. 7ème Philip Orcic (Zanardi/TM), 8ème Riccadro Negro (DR /TM), 9ème Kenneth Ostvold (Energy/TM) et 10ème Andrea Fasberg (Tony Kart/Vortex). Tiene se classe 14ème devant Juodvirsis, Öberg 19ème.

 

Conditions climatiques

Température de l'air : de 30° température de la piste : de 42° ciel nuageux, vent faible.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Evenement National > National Series Karting

Samedi intense hier sur le circuit de St Amand pour la Finale des NSK 2012. Plus de 200 pilotes, pas moins de 46 départs donnés et un timing respecté à la lettre jusque la dernière course de la journée. Sur la piste le rythme des pilotes n’en fût pas moins digne des plus grandes confrontations nationales et internationales. Des courses exemplaires hier, des leaders qui tentent, certains difficilement, de tenir leur rang et une ambiance plutôt détendue en dépit des enjeux annoncent pour la journée finale de ce dimanche un spectacle attendu exceptionnel avec pas moins de huit titres à attribuer. Autant dire que la pression devrait monter au fur et à mesure de la journée…  Bénéficiant d’un coefficient de points supérieur, cette dernière épreuve NSK autorise ce dimanche matin de nombreux pilotes à rêver d’une couronne déjà convoitée pour un championnat qui n’aura pas mis longtemps pour acquérir ses lettres de noblesse dans les deux plus grandes coupes de marque nationale (Rotax et X30) et dans la catégorie Nationale.

 

X-30-Chillet.jpg

 

En X30 Premium, le Lyonnais Clément Chillet (photo), Damien Vuillaume et Baptiste De La Brosse auront été les hommes du jour dominant les leaders actuels de la catégorie que sont Anthony Cout, André Suau et Jules Gounon.
 
En X30 Gentleman, le local Julien Degoutte est pour le moment le patron sur la piste, tout comme Timothée Buret en X30 Shifter qui devra cependant se méfier de Marc Berteaux et Mathieu Klinger en grande forme.
 

Rot-Max-Pozzoli.jpg

 

En Max, les sudistes Xavier Pozzoli (3 victoires), en tête du peloton sur la photo, et Thomas Ricci (deux victoires) ont fait très forte impression, mais attention au retour du redoutable et redouté Alexandre Finkelstein qui, après des chronos ratés, aura été l’auteur de superbes remontées…
 
Dans la catégorie des Max Master,  Pascal Huteau (leader après les manches) et le belge Christophe Adams (deux fois vainqueur du Mondial Rotax, excusez du peu !) devront se méfier de Franck Anne, peut-être le plus rapide sur la piste ce weekend mais en difficulté sur l’une de ses manches. 5ème au général, il devrait pointer son museau aux avant-postes ce dimanche...
 
Les catégories DD2 et DD2 Master auront livré, comme de coutume, de très belles bagarres et si Maxime Gravouille (DD2) et Guillaume Berteaux (DD2 Master) partiront favoris pour les séries finales, ils devront se méfier de leurs poursuivants très proches en performance.
 
Le plateau très fourni et très riche en qualité de la catégorie Nationale aura une nouvelle fois mis en évidence le talent de Lucas Brion, dominateur (3 victoires) et grandissime favori pour le titre 2012. Attention néanmoins à Thomas Laurent (second du championnat et 3ème après les manches) qui, c’est certain, restera à l’affût jusqu’au dernier tour. Un magnifique duel en perspective qui pourrait être arbitré par un 3ème homme, le francilien Antoine Nectoux, second après les manches.  
 
Les courses de ce dimanche sont à suivre en « Live » sur le site des NSK (www.ns-karting.com).

 

 

Info NSK / © Photos KSP


International > World Cup

Les Manches Qualificatives des Coupes du Monde KZ1 et KZ2, les deux divisions des karts à boîte de vitesses, ont rendu leur verdict à Sarno. Les 34 finalistes dans chaque catégorie sont connus, tout comme la grille de départ pour la Préfinale. Celle-ci déterminera elle même les positions de départ de la Finale décisive. Et même si le Britannique Ben Hanley (en KZ1) et le Néo-Zélandais Daniel Bray (en KZ2) ont impressionné, l’incertitude est plus que jamais de mise !
 
Deuxième temps des Essais Qualificatifs, Ben Hanley (ART GP-TM) a vécu une journée de samedi en tous points idéale. Grâce à ses trois victoires dans ses trois Manches Qualificatives, l’ancien vice-champion de Formule Renault 3.5 et pilote de GP2 s’est en effet adjugé la pole position pour la Préfinale. « Ca ne va pas trop mal », souriait Ben. « Mais la seule course qu’il faut terminer en tête, c’est la Finale. »
 

Ben-Hanley.jpg

 

Le Britannique de 27 ans sait trop bien qu’une course n’est jamais gagnée avant le drapeau à damier. Et que, derrière lui, ils sont nombreux à pouvoir revendiquer la victoire. Le Français Arnaud Kozlinski (PCR-TM) a remporté une Manche et il s’élancera lui aussi de la première ligne, devant Armand Convers (Kosmic-Vortex), lauréat d’une Manche également, et le Néerlandais Bas Lammers (Praga-Parilla), qui rêve d’accrocher une deuxième Coupe du Monde à son palmarès après celle de 2010.
 
Même s’ils partiront un peu plus loin sur la grille, d’autres Pilotes nourrissent eux aussi des espoirs bien légitimes. Cinquième, le Français Anthony Abbasse (Sodi-TM) a constamment pointé aux avant-postes lors des Manches Qualificatives, au même titre que le Tchèque Patrik Hajek (Praga-Parilla). Le top 10 du classement intermédiaire est complété par l’Italien Davide Foré (CRG-Maxter), les Belges Rick Dreezen (Tony Kart-Vortex) et Jonathan Thonon (CRG-Maxter) et l’Italien Alessandro Giulietti (Praga-TM). Impliqué dans un contact au départ de sa dernière Manche avec son équipier Dreezen, qui avait presque calé sur la grille, Marco Ardigo (Tony Kart-Vortex) pointe seulement au 12e rang, juste devant Paolo De Conto (Birel-BMB), le plus rapide des Essais Qualificatifs et vainqueur d’une Manche, mais victime d’une crevaison. Un mal qui a aussi touché Yannick de Brabander (FK-Maxter), le Belge étant contraint de s’élancer depuis la 17e place lors de la Préfinale alors qu’il avait terminé cette épreuve au 2e rang il y a un an.
 
Etant 98 à prendre part à cette Coupe du Monde, les Pilotes de catégorie KZ2 ont dû disputer pas moins de cinq Manches Qualificatives pour gagner l’un des 34 tickets pour la Finale. Contre toute attente, Daniel Bray (GP-TM) a dominé la catégorie au point de remporter quatre joutes sur cinq. Alors qu’il dispute sa première course en Europe, ce Néo-Zélandais de 25 ans s’est déjà fait un nom… et a par la même occasion décroché la pole position pour la Préfinale ! Dans le classement intermédiaire, il devance le Britannique Jordon Lennox-Lamb (CRG-Maxter), le Suédois Viktor Öberg (Gillard-TM), qui a ainsi confirmé que son meilleur temps des Essais Qualificatifs ne devait rien au hasard, l’Italien Felice Tiene (CRG-Maxter), lauréat dans trois Manches, e t Simone Brenna (TB Kart-TM), un autre Italien rêvent d’une victoire à domicile.
 
Le top 10 était complété par le Tchèque Jan Midrla (Birel-TM), les Italiens Mirko Torsellini (Tony Kart-Vortex), Flavio Sani (RK-TM) et Marco Pastacaldi (Kosmic-TM), mais aussi par le Néerlandais Max Verstappen (CRG-TM). Même s’il partira en 10e position lors de la Préfinale, le fils de l’ex-pilote de Formule 1 sera probablement le Pilote à suivre ce dimanche. S’il n’avait dû renoncer lors d’une Manche suite à un embrayage cassé, alors qu’il menait les débats, Max aurait sans aucun doute décroché la pole position puisqu’il a remporté ses quatre autres Manches Qualificatives. Sa probable remontée vaudra assurément le détour… Mais il faudra aussi surveiller le vice-Champion d’Europe Michelle Di Martino (Energy-TM), seulement 30e après les Essais Qualificatifs et revenu au 11e rang, et plus encore Simas Juodvirsis (Energy-TM). Le Lituanien, Champion d’Europe KZ2 en juin, a su se racheter après des chronos très compliqués en remontant de la 42e à la 12e place. Pour lui aussi tous les espoirs sont encore permis… et le suspense devrait être bien présent lors de la Préfinale et de la Finale décisive !
 

 

Info CIK / © Photo KSP


Daniel-Bray-KZ2.jpg

 

Quasiment inconnu en Europe, ce Néo-Zélandais de 25 ans possède pourtant une expérience de sept saisons en kart à vitesses. C'est d'ailleurs un des meilleurs pilotes KZ2 dans son pays qui a aussi roulé aux Etats-Unis, se classant par exemple 3ème en catégorie S1 à Las Vegas en 2011. Au volant de son GP Racing/TM, il a remporté à Sarno 4 de ses 5 manches qualificatives tout en assurant la 5ème place au cœur de la bagarre dans la dernière. Avec lui, performances et régularité sont au rendez-vous et il partira fort logiquement en pole de la préfinale dimanche.


Avec deux victoires et des bonnes places dans le top 5, le Britannique Jordon Lennox-Lamb (CRG/Maxter) occupe le 2ème rang du classement intermédiaire devant le poleman des chronos, le Suédois du team PDB, Viktor Öberg (Gillard/TM). Pourtant peu expérimenté en KZ, l'Italien Felice Tiene (CRG/Maxter) n'en prend pas moins la 4ème place avec 3 victoires et un problème au départ de sa première course (moteur calé sur la grille de départ, parti 31ème, remonté 9ème). Régulier et rapide, le Tchèque Jan Midrla (Birel/TM) occupe le 5ème rang devant Simone Brenna (TB Kart/TM) et Mirko Torsellini (Tony Kart/Vortex) parfois retardé lors des départs.


Max Verstappen (CRG/TM) s'est montré très véloce, attaquant de premier ordre pour ses débuts en KZ2. Parfois hésitant au départ, il a réussi par 4 fois à remporter ses manches, mais a connu un abandon sur problème d'embrayage qui le renvoie en 10ème position alors qu'il était en mesure de terminer en tête. Auteur du 42ème chrono, Simas Juodvirsis (Energy/TM) s'est replacé dans la course en 12ème position. Combattif malgré une machine encore perfectible, Alexandre Arrue (Righetti/TM) se classe 25ème, premier et seul Français qualifié...

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Ben-Hanley-KZ1.jpg

 

Ben Hanley (ART GP/TM) sort en grand vainqueur des manches qualificatives de la Coupe du Monde KZ1 à Sarno avec ses 3 victoires consécutives et une maîtrise certaine de son sujet au volant d'une machine qui affirme pour la 1ère fois sa compétitivité dans cette catégorie. Arnaud Kozlinski (PCR/TM) le rejoindra sur la 1ère ligne du départ de la préfinale, avec une 3ème, une 2ème et une 1ère place à son actif. Armand Convers (Kosmic/Vortex) a réalisé une très belle prestation, avec une victoire à la clé, qui lui offre la 3ème position. Bas Lammers (Praga/Parilla) s'est montré impressionnant à chaque occasion, perdant des places en début de dernière manche suite au départ difficile des Tony Boys Dreezen et Ardigo, mais remontant cependant de la 11ème à la 4ème position. Il s'élancera 4ème pour la préfinale et ce sera un des pilotes à surveiller. Le 5ème s'appelle Anthony Abbasse (Sodi/TM), incisif à souhait et toujours dans le peloton de tête.


6ème, Patrik Hajek (Praga/Parilla) devance Davide Foré (CRG/Maxter), Rick Dreezen (Tony Kart/Vortex) et Jonathan Thonon (CRG/Maxter), 9ème. Guère chanceux, Marco Ardigo (Tony Kart/Vortex) pointe 12ème, Paolo De Conto (Birel/BMB) 13ème avec une victoire et un abandon. Jorrit Pex (CRG/TM) n'a pas encore pu remonter la pente de ce début de week-end difficile, il est seulement 26ème.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires