Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > Championnat du Monde "M18"

CIK_marquages.jpg

 

Deux phases préliminaires au Championnat du Monde « M18 » de la CIK-FIA ont déjà été accomplies avec succès : la collecte des engagements – en nette progression, avec 83 inscrits contre 70 en 2010 – et le marquage des châssis et accessoires, condition préalable obligatoire à l'utilisation du matériel lors des trois épreuves du Championnat.

 

C'est une des particularités du Mondial M18 : si les moteurs et pneus sont de marques et types uniques – et qui plus est, livrés gratuitement à tous les Pilotes par Parolin et LeCont ! –, le choix des châssis, parmi les quinze marques inscrites au Championnat sur une démarche volontaire, est laissé à l'appréciation des participants.

 

Dans le but de limiter les coûts, de promouvoir l’égalité des chances et de geler tout développement en cours de saison, la CIK-FIA a instauré un système dans lequel les cadres, mais aussi de nombreux accessoires, sont marqués avant le début de la compétition et doivent le rester jusqu’à son terme. Ainsi, chaque enseigne a dû présenter aux Inspecteurs de la CIK-FIA au cours des deux dernières semaines vingt châssis identiques et un nombre déterminé, dans une gamme unique, d'arbres arrière, de jantes, de fusées, de moyeux et de stabilisateurs. Les Concurrents ne pourront pas utiliser de matériel qui ne portera pas le sceau de la CIK-FIA appliqué lors de ces inspections. Tout prototypage « sur mesure » ou toute évolution sont ainsi exclus et chaque Pilote, parmi ceux utilisant une même marque de châssis, est assuré de disposer d’un matériel égal à celui de ses Concurrents directs.

 

Pour rappel, selon le règlement sportif du Championnat du Monde M18 et par volonté de limiter les coûts directs et indirects, chaque Pilote n'a le droit de se présenter à une course qu’avec un seul châssis. Toutefois, si ce châssis venait à subir un accident ou un dommage grave, il pourra être remplacé, sur autorisation des Officiels, par un neuf, lequel sera tiré au sort parmi le stock restant de châssis identifiés lors de l'inspection initiale et tenus disponibles en tant que matériel de réserve par le Représentant officiel de la marque, dont la présence est garantie sur chaque épreuve.

 

Pour s'assurer qu’ils étaient bien tous de même qualité, les châssis avaient été passés au scanner XRF par la CIK-FIA en 2010. L'opération de contrôle a été reconduite cette année mais a été élargie aux arbres arrière, qui ont été analysés en qualité (cartographie du matériau utilisé) et en dureté. Pour ce faire, la CIK-FIA s'est expressément équipée d’un duromètre numérique de haute précision. Elle l’a utilisé systématiquement lors de ses visites chez les Constructeurs concernés et n’a apposé ses autocollants à code-barres que sur des axes de qualité et de dureté égale.

 

Sur les quinze marques de châssis initialement inscrites au Championnat du Monde M18, quatorze ont été choisies par les Pilotes lors de leur engagement. Chacune de ces quatorze marques a passé avec succès l’étape de l’inspection et dispose donc d'un large éventail de châssis et accessoires identiques prêts à être distribués, soit lors des tests préliminaires ces 3-4 juin à Jesolo, soit la veille de la première épreuve du Championnat, début juillet à Ortona.

 

 

Info & Photo CIK


International > GPO Karting

Depart_KF2.jpg

 

Beau temps et bonne affluence, le GPO d'Ostricourt a connu une belle réussite en présence d'un bon nombre de pilotes du Championnat de Belgique, mais il a sans doute marqué un tournant important pour le Championnat de France 2011. Les vainqueurs des trois catégories, Esteban Ocon en KF3, Guillaume De Ridder en KF2 et Thomas Mich en KZ2, ont dominé la compétition de la tête et des épaules sur les deux jours, ce qui est assez rare pour être souligné, sans laisser le choix à la concurrence de se faire une place au soleil. Les bagarres ont néanmoins été intenses pour les places d'honneur.

 

KF2: De Ridder signe une victoire significative
Pour être juste, il faut associer Léo Roussel (Sodi/Parilla) à ces victoires puisque c'est lui qui a remporté la finale KF2 le samedi et qui pointe maintenant second au Championnat. On voyait bien Guillaume De Ridder (Tony Kart/Vortex) dominer tout le meeting, mais un set-up moins adapté l'a retardé à cette occasion. Sa victoire finale dimanche est une juste récompense pour une performance globalement excellente.

 

KF3: Ocon au-dessus du lot
Esteban Ocon menait déjà le Championnat de France KF3 avant d'arriver à Ostricourt, mais il avait dû souvent se battre aux avant-postes jusque-là. Cette fois, il a tout simplement réalisé le grand chelem, premier au chrono, en préfinale et en finale pendant chacune des deux journées.

 

KZ2: Week-end parfait pour Mich
Thomas Mich (Birel/TM) n'a pas eu de réel adversaire à sa mesure ce week-end, tant il a dominé les débats. C'est derrière lui que la bataille a eu lieu.

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Pilote > Beitske Visser

Visser_Ostricourt.jpg

 

De nombreux contre-temps ont émaillé le début de saison de Beitske Visser en KZ1. La 2ème épreuve de la WSK Master Series à Val Vibrata n'a pas fait exception. Alors qu'elle tenait bien son rang dans le top 5, Beitske a encore une fois été accrochée par des pilotes un peu inconscients qui ont ruiné ses chances de résultats. Actuellement 5ème du Championnat, elle songe cependant toujours à rallier le podium final.

La situation s'est présenté sous un meilleur jour sur le circuit français d'Ostricourt. Beitske réalisait d'entrée la pole au chrono KZ2 de la BNL Karting Series, et la rupture de son moteur dans la 1ère finale samedi ne l'a pas empêchée de poursuivre sa marche triomphale lors d'un dimanche de course en tout point parfait.

« Quel bonheur de monter à nouveau sur la première marche d'un podium ! confiait-elle. Certes, je suis bien consciente que le niveau sera plus élevé au Championnat d'Europe KZ1, mais cette course m'a fait beaucoup de bien et j'envisage même de venir sur le dernier meeting de la BNL à Genk en août. Dans les semaines à venir, je vais me préparer en vue du rendez-vous européen de Wackersdorf, notamment à la WSK Master de Sienne que j'avais remportée en 2010. »

 

Site officiel: www.beitskevisser.com

 

 

Info Kartcom / © Photo Carpy.nl


Evènement Régional > FFSA Karting

Start-Nationale.jpg

 

On espère un suspense un peu plus grand qu'en GPO pour la finale Nationale qui se prépare à partir sous le fameux soleil d'Ostricourt, cher à Napoléon. Vu l'excellent départ de Marco De Peretti (Kosmic) on peut en douter pour la 1ère place. Par contre cela commence à joliment se chiffonner pour la 2ème position entre Séphora Lorenzo (Birel), Mathias Vaison (Tony Kart), William Westerloppe (Birel) et consorts.

 

Vaison récupère la position, tandis que Lorenzo chute 5ème derrière Maxime Vayrou (Tony Kart). De Peretti possède plus de 3 secondes d'avance au 4ème passage, Vaison s'est détaché de Westerloppe, lui-même isolé devant Vayrou. Le leader tourne trois dixièmes plus vite que la concurrence directe. Nettement plus rapide, Séphora Lorenzo attaque Vayrou et se replace ainsi 4ème. A la 7ème place, Maxime Bidard (CRG) n'amuse pas le terrain.

 

A la mi-course, De Peretti passe 5,4'' devant Vaison et fait coucou à ses supporters. Attention, Lorenzo vient de passer 3ème et se rapproche à grand pas de Vaison. Le contact est établi au 15ème des 21 tours. On assiste à un regroupement derrière Vaison qui pourrait bien se révéler intéressant pour la fin de course. Victime d'un abandon en préfinale, dû à des coupures moteur, le poleman Antoine Jouvenceaux (Tony Kart) effectue une belle remontée, jusqu'en 10ème position.

 

Impérial, De Peretti passe la ligne en vainqueur despotique, presque 10 secondes devant le second. Mais là, le dernier tour a été plus que chaud. Lorenzo attaque Vaison qui réplique, mais les deux pilotes se touchent et perdent des places. Westerloppe en profite pour récupérer la 2ème place et Vayrou la 3ème. François Xavier Venet (Sodi) termine 4ème devant Vaison, Bidard et Carpentier. Lorenzo termine 14ème.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > GPO Karting

Podium-KF2.jpg

 

Guillaume De Ridder (Tony Kart/Vortex) bénéficie de la plus forte cote pour la finale KF2, surtout qu'il a pu comprendre ce qui l'a privé de la victoire samedi au niveau du set-up de sa machine. Mais Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) n'a pas l'intention de laisser son adversaire belge s'échapper. Il faudra aussi compter sur Pascal Belmaaziz (DR/Parilla), fort rapide dans la préfinale. Léo Roussel (Sodi/Parilla) a, lui aussi, son mot à dire, tandis qu'Enzo Guibbert (FA Kart/Vortex) devrait être bien plus performant avec des clapets neufs.

 

De Ridder part 1er, Belmaaziz se place d'autorité en seconde position devant Roussel et Sendin. Victor Compère (FA Kart/Vortex) joue en 5ème place devant John Filippi (Exprit/Vortex) et Anthoine Hubert (Sodi/Parilla). Le Belge commence à s'échapper, Sendin revient un moment sur Roussel, le 3ème. Filippi, 5ème, emmène Andrea Pizzitola (FA Kart/Vortex) dans sa remontée et Sendin doit aussi surveiller ses arrières.

 

En 7ème position, Compère est maintenant suivi par Sébastien Bedoret (Sodi/Parilla) et Denis Dupont (Sodi/Parilla). Pizzitola accentue sa pression sur Filippi pour la 5ème place mais celui-ci ne s'en laisse pas conter. Guibbert n'est plus en course, victime cette fois d'un problème moteur. Les Sodi de Hubert et Baron ont abandonné un peu plus tôt. Les tours se suivent et se ressemblent, sauf du côté de la 7ème place occupée dorénavant par Keny Vermeylen (Tecno/Parilla). Tiens, De Ridder signe le meilleur temps. Un commissaire présente le panneau « dernier tour » la course ne devrait pas tarder à s'achever.

 

La victoire finale vient récompenser la superbe performance de Guillaume De Ridder ce week-end, Pascal Belmaaziz monte sur la 2ème marche du podium en confirmant ainsi la forme du matériel et du pilote et Léo Roussel prend la 3ème place.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires