Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

Pilote > Paolo Besancenez

06/05/11 - 11:26

Besancenez ira à Zuera

Paolo Beanscenez poursuit ses débuts fracassants en KF3. Cette fois, à Varennes-sur-Allier, il s'agissait d'affronter une bonne partie des meilleurs pilotes internationaux en vue du Championnat d'Europe disputé cet été en Espagne, à Zuera. Paolo a fait bien mieux que se qualifier parmi les 34 premiers puisqu'il a pris la 5ème place à l'issue des manches. Et encore, il a perdu des places dans sa 3ème course lors d'un petit accrochage avec le 2ème qu'il venait de dépasser. 6ème temps au chrono, il a reporté ensuite une victoire et 2 deuxièmes places. La classe !

 

Paolo-Besancenez-KF3.jpg

 

« Je suis super content ! raconte Paolo avec son aisance habituelle. Mon châssis Sodi et mon moteur Parilla étaient parfaits, je me suis régalé. J'aurais préféré que cela continue en finale, mais l'important était de bien se qualifier pour l'Europe. »

 

Peut-être un peu surpris par un nouveau set-up adapté au plus grand nombre de tours de la course finale et impatient que sa machine se mette en route, Paolo se fait taper par un autre concurrent au sortir de la grand courbe parabolique de Varennes, monte sur le vibreur et sa chaîne saute. Il répare en urgence et reprend la piste pour l'honneur avant de rentrer en parc fermé. C'est la satisfaction qui l'emporte en dernier lieu en pensant à son prochain Championnat d'Europe...

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > CIK-FIA European Championship

Beitske-Visser-KZ1.jpg

 

Les catégories 125 cm³ à boîte de vitesses ont vu leurs compétitions badgées CIK-FIA évoluer vers un nouveau format : le Championnat d’Europe est désormais concentré sur une seule épreuve, et pour la première fois de son histoire la KZ2 aura sa propre Coupe du Monde, à courir le 4 septembre en Belgique, en parallèle de la Coupe du Monde de KZ1.Dans l’immédiat, il s’agit pour les adeptes des karts KZ de songer à préparer le Championnat d’Europe, qui se disputera du 9 au 12 juin prochains sur la piste ProKart Raceland de Wackersdorf, en Allemagne.

 

Et pour ceux qui ne se seraient pas encore inscrits il convient de soumettre leur demande d’engagement avant ce mardi 10 mai à minuit au moyen des formulaires en ligne sur le site de la CIK-FIA (www.cikfia.com).Pour rappel, et comme dans chaque Championnat de la CIK-FIA où l’équipement pneumatiques est unique, tous les Pilotes bénéficieront de la gratuité des pneus de course, fournis par Dunlop (gommes « médium » en KZ2 et gommes « tendres » en KZ1).Dans le cadre de ces mêmes Championnats d’Europe de KZ1 & KZ2 se disputera aussi la première des cinq épreuves du Championnat du Monde de KF1. Wackersdorf a hérité le privilège d’inaugurer la nouvelle formule du « Mondial » de KF1 suite au report de l’épreuve japonaise de Suzuka, du 22 mai au 13 novembre.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Pilote > Victor Sendin

Décidément le circuit de Varennes-sur-Allier ne porte pas chance à Victor Sendin. Victime d'un accrochage lors de la 1ère finale du GPO un mois en arrière, le pilote TKF était privé d'une victoire largement à sa portée. Le Trophée d'Europe du Sud ce la CIK-FIA lui a également apporté son lot de mésaventures. Cependant, le talent de Victor lui a permis à chaque fois de remonter la pente et d'obtenir des résultats très convaincants.

 

Victor-Sendin-KF2.jpg

 

Pour ce premier rendez-vous européen de l'année, Victor faisait encore figure de favori, un pronostic confirmé par son 5ème temps lors des chronos officiels. En première ligne pour la première manche qualificative, Victor renonce dès l'extinction des feux, clavette d'embrayage cassée. Avide de revanche dans la suivante, il franchit la ligne d'arrivée avec près de 3'' d'avance sur ses poursuivants, mais perd 8 places à la suite d'une pénalité pour un départ trop rapide. Surmotivé par ces contre-temps, Victor signe ensuite deux victoires consécutives et se qualifie malgré tout en 12ème position, ce qui lui ouvre largement les portes du Championnat d'Europe, prévu à Zuera en juillet.

 

Victor ne savoure pourtant pas encore ce moment, concentré qu'il est sur la finale d'où il partira en 6ème ligne. Après avoir négocié sans encombres le 1er des 17 tours, Victor cravache pour revenir sur la tête. 8ème à la mi-course, il passe la vitesse supérieure et attaque le top 5 puis la 3ème place. Malmené dans le dernier tour, il termine finalement 5ème. Ce qui pourrait être considéré comme un bon résultat par beaucoup, ne comble pas les attentes d'un pilote qui sait qu'il a les moyens de se battre pour la victoire.


Site officiel: www.victorsendin.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > FFSA Karting

Academy-France.jpg

 

Les 12 jeunes pilotes en lice pour représenter la France au Trophée Académie de la CIK-FIA se retrouvés mardi dernier au Mans pour subir une batterie de tests physiques, psychologiques et médiatiques mis en place à l'Auto Sport Academy.

 

On connait maintenant la liste des 6 finalistes retenus pour la seconde phase de sélection, mardi 10 mai. Paolo Besancenez, Dorian Boccolacci, Bastien Leguay, Valentin Moineault, Esteban Ocon et Hubert Petit vont se mesurer en piste au volant d'un kart KF4, à égalité de poids. Si la performance est prioritaire, la manière comptera aussi puisque progression et régularité sont prises en compte.

 

 

Info & visuel Kartcom


Pilote > Dorian Boccolacci

Si la qualification au Championnat d'Europe était le but principal de tous les participants à l'épreuve de Varennes, la conquête du Trophée d'Europe du Sud, nouvellement créé par la CIK-FIA rendait la finale encore plus attrayante. Dorian Boccolacci a montré ce week-end un autre aspect de sa personnalité qui réside dans sa faculté à apprendre rapidement de ses erreurs. A Portimao, il avait été mêlé à plusieurs accrochages avec pour conséquences, outre un moins bon résultat, la détérioration de son matériel. Cette fois, à Varennes, il a retenu la leçon et s'est appliqué à préserver son kart en vue de la finale. Et ce n'est pas pour cela qu'il a été moins véloce.

 

Dorian-Boccolacci-KF3.jpg

 

Tout d'abord, Dorian décroche le 2ème meilleur temps aux chronos parmi les 80 pilotes de toute l'Europe du Sud. Il remonte 5ème dans la 1ère manche après avoir été bousculé au départ jusqu'en 14ème position et réalise le meilleur tour. Il remporte la course suivante et franchit la ligne d'arrivée en tête lors de la 3ème manche. Malheureusement, il ne profite pas longtemps de cette victoire sous le coup d'une exclusion pour un point de règlement technique ambigu. Une histoire de "S" sur un adjectif et pas sur les noms qui suivent, dans le texte officiel qui concerne l'entretoise du carburateur a fourni la matière de l'appréciation des commissaires techniques. Le montage utilisé par l'équipe technique de Dorian n'apportait aucun gain particulier et c'est même celui que l'on retrouve d'origine chez certaines marques de moteur.

 

La sanction est dure, mais il faut faire avec et se reconcentrer pour la suite. Une 6ème place assortie, encore une fois, du meilleur tour, lui permet de franchir haut la main le cap des qualifications. Dorian ira donc disputer le Championnat d'Europe à Zuera en juillet, un sacré résultat pour une première saison de KF3. Reste maintenant la finale du Trophée d'Europe du Sud.


20ème sur la grille de départ, il entame une grosse remontée après avoir parfaitement géré les risques du premier tour. Doublant au moins un concurrent à chaque tour, il se rapproche rapidement de la tête, mais sa machine manque légèrement de ressources en fin de course pour aller chercher une place sur le podium et il termine 5ème dans les roues des premiers.


Site officiel : www.dorianboccolacci.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires