Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > SuperNationals - Las Vegas

Start-KZ2.jpg

 

A Las Vegas, la séance chrono du Supernationals en KZ2 a été dominée par Max Verstappen (CRG/TM) avec un temps de 43''586. Le jeune Néerlandais devance sans complexe Marco Ardigo (Tony Kart/Vortex) de 29 miilièmes de seconde, tandis que Patrik Hajek (Parga/Parilla) signe le 3ème temps à plus d'un dixième et demi, suivi de presque rien par Rick Dreezen (Tony Kart/Vortex). Jorrit Pex (CRG/TM) se classe 5ème à 0,288'', Anthony Abbasse (Sodi/TM) 6ème à 0,307'', Gary Carlton (Energy/BMB) 7ème à 0,371'', Armand Convers (Kosmic/Vortex) 8ème à 0,379'', Mirko Torsellini (Tony Kart/Vortex) 9ème à 0,465'' et, plus surprenant, Bas Lammers (Praga/Parilla) 10ème à 0,489'', alors qu'il était au pire dans les 10 premiers auparavant. Pas de temps pour Gianni Gazzurelli (FA Kart/Vortex), souvent pointé dans les libres en milieu de grille, Ben Hanley (ART GP) a été disqualifié, alors qu'il était régulier dans le top 5 jusque-là.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Davide FORE

Davide-Fore-Macao-2012.jpg

 

Davide Foré possédait de réelles chances de remporter le titre mondial KF1 en arrivant à Macao grâce aux points de sa victoire en course 4 au Japon. En quatrième position, deux points seulement derrière son équipier Felice Tiene, la bataille s'annonçait serrée. Malheureusement, un incident regrettable perturbait la progression des pilotes CRG dès la 1ère course.

 

"Je suis vraiment désolé de ce qui s'est passé, car les conséquences ont été lourdes pour l'équipe. Je n'avais pas pu être très rapide pendant les essais, mais mon CRG/BMB était bien plus performant en course. En 6ème position au départ de la course 1, je commençais à remonter sur le groupe de tête, tandis que Felice était un peu en difficulté, perdant plusieurs places dans les premiers tours. Je tournais 3 dixièmes plus vite que lui à ce moment et je me préparais à le dépasser à la première occasion. Quand je l'ai rejoint en sortant de la chicane, j'ai attaqué tout de suite. Ce n'est pas une erreur, je me battais aussi pour le titre il ne faut pas l'oublier, et dans ce cas, on ne peut pas laisser passer sa chance.

 

J'étais déjà bien engagé, mais il ne m'a pas vu et nous nous sommes accrochés. Je ne lui en veux pas, c'est la course. Pourtant, je ne peux pas porter seul la responsabilité d'un incident dans lequel nous avons été tous les deux impliqués. Nous avons perdu la possibilité de jouer le Championnat, c'est très dommage pour nous et pour la CRG.

 

Davide-Fore-Macao-track.jpg

 

Je ne me sentais pas bien après cela, pas coupable, mais désolé au plus haut point. Je pense qu'il faut maintenant tourner la page et se concentrer sur la saison prochaine dont j'espère de meilleures choses. CRG possède une belle équipe et un matériel très compétitif, je ferais tout pour que le travail de cette grande marque soit récompensé comme elle le mérite."

 

Site officiel: www.davidefore.com

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


International > SuperNationals - Las Vegas

16/11/12 - 15:09

100 000 $ au soleil de Vegas

dollars.jpg

 

L'organisateur du Supernationals à Las Vegas annonce fièrement près de 100 000 $ de récompenses à distribuer aux vainqueurs de la 16ème édition, répartis en cash et en prix en nature. Belle performance pour la SKUSA qui témoigne de son implication dans la recherche de partenaire généreux ainsi que de l'impact de la manifestation. C'est bien sur un record pour le karting et contribue grandement à l'attrait de cette compétition hors normes.

 

Pas loin de 42 000 $ seront distrtibués en numéraire à l'issue du Super Sunday, le jour des finales appelées ici "main event". C'est la KZ2 qui est, et de loin, la mieux lotie. Les vainqueurs du SKUSA Pro Tour recevront des prestations gratuites pour la saison 2013 (engagements, entrées pour les partenaires, pneus, carburant, lubrifiant, ...). Outre le sponsor principal, MG Tires, d'autres entreprises participent à la dotation: Honda Performance Development, Oakley, les montres BRM, Vortex, qui invite à la finale de la Rok Cup 2012 le champion Tag Cadet. Chaque catégorie possède bien sur son propre soutien.

 

Malgré l'absence de la KF2, le nombre des participants à l'édition 2012 du Supernationals devrait dépasser les 470 concurrents... ce qui laisse rêveur !

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Video > Gabriel Aubry

International > World Karting Championship

Bahrain-2012.jpg

 

Entre la conception du site et l'implication active des autorités sportives et financières de Bahreïn, le meeting mondial nous a fait forte impression. Pour de très nombreuses raisons, le schéma ne peut pas être transposé partout c'est certain, mais il n'en reste pas moins très valorisant pour l'image du karting. Avec un bon relais médiatique vers le grand public, une telle organisation pourrait contribuer à un élargissement de la reconnaissance de notre sport.

 

Bien que conçues en priorité pour une exploitation commerciale efficace et des compétitions régionales au sens large du terme, les installations se sont avérées très efficaces dans le cadre d'une compétition internationale de haut niveau. La tribune et le récpetif VIP offrent un grand standing apte à flatter n'importe quel partenaire, aussi exigeant soit-il. Soutenir un pilote ou une équipe devient tout de suite plus gratifiant dans ces conditions.

 

Les spectateurs ont droit eux aussi à un traitement de qualité avec une grande tribune en dur sur le toit du bâtiment technique, deux tribunes temporaires et une immense aire d'animation remplie de stands pour se restaurer ou découvrir les productions locales. Un scène musicale, des manèges et des jeux gonflables pour les plus enfants avec personnages de dessins animés grandeur nature, des jeux pour les plus grands, complétaient le volet festif de l'ensemble, sans débauche de moyens, mais avec beaucoup de bonnes idées.

 

Bien entendu, la salle de presse était parfaite: grande, richement équipée, pratique, idéalement située avec une coursuive dominant le circuit et une climatisation redoutable. Rien à dire, c'est du 20/20 ! Sans pouvoir parler de bénévoles, le personnel mobilisé était nombreux, disponible et efficace. Il s'agit pour la plupart, d'employés du circut de F1 tout proche. L'accueil était extrêmement chaleureux, sans ostentation, les Bahreïnis étant visiblement contents de recevoir des concurrents et accompagnateurs du monde entier. Quel changement avec ce que l'on rencontre trop souvent en Europe...

 

Enfin, la piste Viva Karting, longue de 1400m, est une belle réussite. Rapide et pourtant sinueuse, elle comporte de nombreux dénivellés très spectaculaires à l'oeil et permet de dépasser à de multiples reprises. Les manches qualificatives ont été enthousiasmantes sur ce point. La majorité des pilotes a été conquise, d'autant que la sécurité passive du site est remarquable. Disputées en nocturne sous un fort éclairage sans zone d'ombres, les courses ont bénéficié d'un surcroit d'intérêt, semblable, toutes proportions gardées, à celui du GP de Singapour. Nous reviendrons prochainement sur la participation essentielle de David Terrien et son équipe à ce beau projet.

 

Quelques points de détails pourraient bien sur être améliorés, mais n'oublions pas qu'il s'agissait de la première grande épreuve organisée dans un pays qui ne s'appuie pas sur une grande culture du karting. Les problèmes rencontrés dans le déroulement de certaines courses seraient davantage à mettre au débit de quelques officiels déroutés par la lumière artificielle ou figés dans leur routine plutôt qu'aux hôtes de Bahreïn.

 

Bahreïn mérite assurément de recevoir dans un futur proche d'autres compétitions internationales de grande envergure, pour le plus grand bien du karting.

 

PS: ceci n'est pas un article sponsorisé.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires