Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
 

International > WSK Master Series

KSP-WSK-Super-Master-Series-Sarno-2014-Chronos.jpg

 

Depuis le début de la saison WSK, l'ordre de passage au chrono alterne les catégories pour que tout le monde roule dans les mêmes conditions de gomme. La première série des KZ2, chaussés de Bridgestone, ouvre le programme, suivie par la S1 des KF, en Dunlop, puis la S1 des KF-Junior en Vega, avant que ce ne soit le tour des 2e séries, dans le même ordre. Ce choix a été fait pour éviter que les différents groupes d'une même catégorie ne roulent dans la gomme de pneus différents, ce qui semble une bonne idée.

 

Les horaires de l'épreuve WSK Super Master Series de Sarno ont vu les chronos débuter à 16h20, près de 2 heures plus tard qu'à La Conca pour la WSK Champions Cup. Le problème vient de ce que pendant l'intervalle de 45 mn séparant les séries d'une même catégorie, la température a eu le temps de baisser sensiblement avec une corrélation directe sur l'adhérence de la piste, parce que la fin de journée approchait à grand pas. On peut évaluer à un ou deux dixièmes le handicap de la S2 des KZ2, tandis que l'écart était plus près de 3 dixièmes en KF-Junior et de 5 dixièmes en KF, tout en restant juste en-deçà de la différence réglementaire des 101 % qui aurait entraîné un classement suivant les positions de chaque groupe.

 

Prenons un exemple : 16e temps de la 1ère série KF, Gabriel Aubry (Tony Kart/Vortex) remercie du fond du cœur Maxim Kim (DR/TM), le poleman de la 2e série d'avoir attaqué suffisamment pour rester à 0,648'' du record de Jehan Daruvala (FA Kart/Vortex). S'il avait tourné 2 centièmes moins vite, Kim se serait retrouvé 2e au lieu de 19e au classement cumulé des deux séries et Aubry aurait été pointé 32e.

 

Faut-il pour autant critiquer le timing choisi par la WSK ? Sans doute pas ! Ce choix a été inspiré par les remarques des concurrents enregistrées les années précédentes et correspond à un réel souci d'équité. Il ne semble pas y avoir de solution parfaitement juste à mettre en place pour résoudre ce problème.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


WSK-Global-Racing-System.jpg

 

Two days of free practice and, then, the thrilling qualifying. The 210 scrutineered drivers taking part in the first round of the WSK Master Series will have to cope with timekeeping from today onward on the International Circuit Napoli of Sarno (Italy). Today's times are the first records of the event promoted by WSK and scheduled on three rounds. Mount Vesuvius is the picturesque setting of the 1,699 metres of the track in Sarno: the first qualifying heats are taking place on this track tomorrow. The starting grids of tomorrow's races are the results of today's qualifying: let's see who the pole-sitters are in each of the four categories.


Camponeschi attacks in KZ2.

Flavio Camponeschi (Tony Kart-Vortex-Bridgestone) is eager to lay his hands on the KZ2. All the top drivers of the category are taking part in the race: here, the twenty-two year old driver from Rome, set the best time thanks to his 1’04”937, 125 milliseconds faster than his teammate, the world champion Marco Ardigò. Another Italian, Andrea Dalè (CRG-Maxter-Bridgestone) achieved the third position, just 164 milliseconds behind Camponeschi. Another world champion is in close pursue: the French Arnaud Kozlinski (Intrepid-TM-Bridgestone). Among the drivers who race on their home track, Felice Tiene from Naples (CRG-Maxter-Bridgestone) achieved the best performance thanks to his 11th time, just behind the English Ben Hanley (Art GP-TM). Hanley recently won the WSK Champions Cup: for them, and for all the 56 scrutineered drivers, tomorrow's six heats are the ideal showcase before Sunday's finals.


Daruvala on the run in KF.

Asia is getting more and more important in motor-sport. The results of Sarno seem to confirm this trend: the Indian Jehan Daruvala (FA Kart-Vortex-Dunlop), achieved the best time in KF thanks to his 1’06”637. This means that there is another rival to beat for the Danish Nicklas Nielsen (Kosmic-Vortex-Vega), one of the most experienced drivers of the category. Nielsen placed second, for 123 milliseconds, just ahead of the Italian Alessio Lorandi (Tony Kart-TM-Dunlop) and the Polish Karol Basz (Tony Kart-Vortex-Dunlop), who finished with inverted position in the first two places of the WSK Champions Cup of two weeks ago: many drivers are seeking payback in a very uncertain category with 49 scrutineered entrants.


Brazil in pole position thanks to Raucci in KFJ.

Giuliano Raucci (Energy-TM-Vega) set the best time in KFJ thanks to his 1’08”166. Brazil in pole position right on Ayrton Senna's birthday, who was from São Paulo just like Raucci. Second position for the American Devlin Defrancesco, just 50 milliseconds slower; behind him the English Daniel Ticktum (Zanardi-Parilla-Vega) and Enaam Ahmed (FA Kart-Vortex-Vega). Ahmed, the winner of the WSK Champions Cup, will have to recover tomorrow. Also the Italian Remigio Garofano (Tony Kart-LKE-Vega), who placed eighth today, aims at victory.


Tomorrow qualifying for the 60 Mini
.

There are 41 entrants to the 60 Mini category in Sarno. Their leader is the Malaysian Muizz Abdul Gafar (Hero-LKE-Vega), the winner in this category of the recent WSK Champions Cup. For them, qualifying is scheduled tomorrow morning, immediately before the qualifying heats.


The races of Sarno on video.

The media coverage provided by WSK Promotion has become standard for all the fans of motor-sport. On the official website wsk.it, they will be able to watch the event in live streaming from Sunday morning, 23rd March. The streaming starts with the Prefinals and will cover all the final phase of the race. Rai Sport 2 is ready to air the pre-recorded broadcast of the Finals on Wednesday 26th March at 07.30pm. On the same channel, the recap of the whole weekend in the special report on Friday 28th.

 

 

Info WSK Promotion


Team > France

22/03/14 - 08:51

Falcon RS en force à Sarno

KSP-TECSAVWSK-Super-Master-Sarno-Napoli.jpg

 

Tec-Sav, alias Falcon Racing Service, équipe 11 pilotes KZ ce week-end à Sarno pour la WSK Super Master Series. L'équipe française motorise en Maxter 6 pilotes CRG Felice Tiene, Jordon Lennox-Lamb, Andrea Dale', Fabian Federer Giovanni Martinez et Bartosz Idzkowski, tandis que Riccardo Melas monte un TM sur son CRG. Chez Birel, Paolo De Conto et Jan Midrla font également appel au savoir-faire de Falcon RS pour leurs TM, de même que Bas Lammers (Formula K) et Jorge Pescador (Praga) pour leurs Parilla.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 


International > WSK Master Series

KSP-Guliano-RaucciWSK-Super-Master-Sarno-Napoli.jpg

 

C'est Alexander Vartanyan (Tony Kart/Vortex) qui prend les commandes dans la 1ère série des KJ-Junior devant Dan Ticktum (Zanardi/Parilla) pourtant isolé, puis Juan Correa (Energy/TM) et Max Fewtrell (FA Kart/Vortex) passent en tête, Devlin DeFrancesco (Tony Kart/Vortex) remonte en 2e position, Enaam Ahmed (FA Kart/Vortex) pointe son spoiler à la 3e place. Fewtrell mène à 2'' de l'échéance, Giuliano Raucci (Energy/TM) rentre dans le top 5. DeFrancesco accélère et passe 1er, Raucci le devance quelques secondes plus tard et reste leader jusqu'au bout avec un tour en 1'08''166, soit 5 centièmes plus vite seulement que DeFrancesco. Ticktum termine 3e, Ahmed 4e, Fewtrell 5e.

 

Il ne se passe rien de fondamental dans la 2e série avant qu'Eliseo Martinez (LH/TM) ne prenne le commandement à 3'' environ du terme. Kuch Maini (Tony Kart/TM), Logan Sargeant (FA Kart/Vortex) et Alex (DR/TM) se disputent la 2e position, Felipe Drugovich (Tony Kart/TM) les devance peu après, mais Ye Yifei (ART GP/TM) améliore le temps de Martinez. Mick Junior (Tony Kart/Vortex) revient dans le top 4. Sun Yue Yang (FA Kart/Vortex) donne tout dans le dernier passage, mais Sargeant et Benjamin Lessennes (Kosmic/Parilla) répliquent avant que Yifei ne s'impose finalement en 1'08''494, 43 millièmes devant Sargeant, 74 millièmes devant Lessennes et 82 millièmes devant Yue Yang.

 

L'écart de 0,328'' entre les deux séries renvoie tout de même Yifei au 12e rang du classement général, alors que Raucci s'assure de la pole position devant DeFrancesco et Ticktum.  

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-Jehan-DarruvalaWSK-Super-Master-Sarno-Napoli.jpg

 

Jehan Daruvala (FA Kart/Vortex) s'installe confortablement à la 1ère place de la 1ère session chronométrée de la KF devant Alessio Lorandi (Tony Kart/TM) et Niko Kari (Tony Kart/Vortex). Daruvala améliore son temps de référence, Nicklas Nielsen (Kosmic/Vortex) remonte dans le top 3 devant Moritz Horn (Energy/TM), mais Egor Stupenkov (Energy/TM) se montre ensuite en 4e position devant son équipier. Lorandi se rapproche du temps de Daruvala. Voici Callum Ilott (Zanardi/Parilla) qui accélère et passe 4e. Alors que les temps continuent à descendre pour tout le monde. Daruvala reste le plus rapide en 1'06''637, soit 0,123'' de mieux que Nielsen, Lorandi termine 3e à 0,179'' du leader, Karol Basz (Tony Kart/Vortex) se classe 4e à plus de 3 dixièmes devant Ilott et Kari.

Antonio Romanucci (Tony Kart/TM) occupe longtemps la tête de la 2e série avant d'en être délogé par Alexey Korneev (Tony Kart/Vortex), mais les choses sérieuses commencent avec l'arrivée en haut du tableau d'Ollie Norris (FA Kart/Vortex) devant Gianni Vigorito (Exprit/TM). C'est ensuite Maxim Kim qui passe en tête, puis Sidney Gomez (CRG/TM). Kim réplique, Lando Norris (FA Kart/Vortex) rentre dans le top 4 au cours de l'avant dernier passage. Les écarts sont extrêmement faibles puisque Kim signe un tour en 1'07''285, 6 millièmes plus vite que Gomez, Ollie Norris termine à 31 millièmes et Lando à 64 millièmes. 5e Vigorito pointe à 0,179''.

 

On est loin de la pole acquise par Daruvala dans la 1ère séance, à plus de 6 dixièmes, ce qui place Kim au 19e rang. Nielsen reste donc second, Lorandi 3e et ainsi de suite pour les 18 premiers du groupe 1.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires