Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
 

Evenement National > National Series Karting

KSP-NSK-Angerville-2013-Finish-Rotax.jpg

 

Dernière course de la journée, la finale Rotax en marque aussi le sommet. Jules Cousin (FA Kart) vire en tête, mais Thomas Hodier (Tony Kart) et Thomas Benisri (ART GP) montrent leurs velléités de victoire. Thomas Ricci (Tony Kart) s'installe rapidement en 4e position. Vincent Fraïsse (Sodi) occupe la 7e place, alors que Xavier Pozzoli (Kosmic) est déjà pointé 18e au premier passage. Eva Bénès ne prend pas part à cette course. Ricci déborde Benisri. Puis Hodier. Fraïsse déboite Nicolas Picot (Sodi) pour la 6e position.

 

Cousin ne fait pas dans la dentelle en s'échappant avec insolence en tête de la course, pas loin de 5''

après 5 tours. Au même moment, Pozzoli rentre dans le top 10, puis passe 8e au tour suivant. C'est, après Cousin, le pilote le plus rapide en piste. Tour 10 : Cousin approche des 10'' d'avance, Pozzoli passe successivement Fraïsse et Benisri et prend la 5e position. Après un dépassement sans problème de Giner, Pozzoli bute sur Hodier, peu décidé à coopérer pour lui laisser sa place sur le podium. La passe d'armes s'avère virile, mais Pozzoli est trop rapide pour rester derrière.

 

Jules Cousin conclut à la perfection un week-end de rêve par une victoire incontestable devant Thomas Ricci, tandis que Xavier Pozzoli signe l'exploit du meeting en remontant de la 35e à la 3e position, signant le meilleur temps juste avant l'arrivée.

 

KSP-NSK-Angerville-2013-Podium-Rotax.jpg

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-NSK-Angerville-2013-Kevin-Bresse.jpg

 

Sous un ciel gris, bas et lourd d'humidité prête à s'abattre sur Angerville, les X30 s'élancent pour leur finale. Le premier virage est ponctué d'un certain nombre de figures en tout genre, sans gravité cependant. Alexis Castellon (Tony Kart) tente par tous les moyens de menacer Anthony Cout (Alpha). Matthias Borges Martins (FK) occupe pour le moment la 3e position devant Clément Chillet (Sodi), bientôt débordé par Jeoffrey Rouchy (CRG). Mais Kevin Breysse (PCR) vient changer la donne en remontant comme un hydravion au point d'occuper la 2e place au 3e passage, suivi par Borges Martins, Hubert Petit (Sodi) lui aussi très en verve, Rouchy et Castellon. Breysse pourra-t-il revenir sur Cout, l'inévitable leader ? La question se pose, mais la réponse ne tarde pas à venir, au vu de la vitesse de Breysse. Tour 5, le coup est porté, Breysse passe magistralement, et Petit vient attaquer Cout dans la foulée.

 

Frédéric Blin (Kosmic), largement premier des Gentleman, pointe avec panache en 4e position. Passé en seconde position, Petit imagine un instant pouvoir revenir sur le leader, après tout, c'est lui le plus rapide en piste, mais la mission s'annaonce quasiment impossible face à un adversaire aussi talentueux. Cout tient à sa 3e position synonyme de podium, par contre, c'est chaud pour Borges Martins, talonné par Guillaume Barbarin (Tony kart) et Rouchy. Kevin Breysse ne faiblit, ce n'est pas son genre, et franchit la ligne d'arrivée en beau vainqueur, devant Hubert Petit et Anthony Cout qui devrait conserver la tête du classement de la NSK.

 

KSP-NSK-Angerville-2013-Podium-X30.jpg

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-NSK-Angerville-2013-Start-Nationale.jpg

 

Disputée slicks en pneus sous une petite pluie aussi fine que tenace, la finale Nationale n'est pas avare de coups de théâtre. Le départ, bien que correct, peut être qualifié de houleux. Alors que Bastien Leguay (FA Kart) part en tête, Julien Andlauer (OK1) et François Xavier Venet (Kosmic) y laissent des plumes. Emmanuel Reviriault (CRG) se replace second avant qu'Harald Creton (ART GP) ne passe à l'attaque et prenne bientôt les commandes de la course. Beau retour également de la part de Sacha Ouspensky (Tony Kart) en 3e position. Anthony Coudert (Kosmic) et Lucas Blazkowski (FA Kart) renoncent après quelques tours, alors que les tête-à-queue se multiplient.

 

Bagarre pour la 7e position entre Anthony Fotia (Sodi) et Andlauer. Creton s'échappe irrémédiablement, Leguay est maintenant talonné par Ouspensky, remplacé à la mi-course par Reviriault en 3e position. Camil Belbachir (Sodi) occupe la 5e place. Fotia passe 6e quand Andlauer connait quelques ennuis d'adhérence et dégringole en 17e position. Au tour 11, Ouspensky vient à bout de Leguay et s'empare ainsi de la 3e place.

 

Creton, Reviriault, Ouspensky, le tiercé gagnant ne change pas malgré la bataille serrée pour la 2e place dans le dernier tour. Leguay 4e, Belbachir 5e, Fotia 6e. Adeline Prudent (Tony Kart) remonte 9e et Lucas Joly (Tony Kart) 12e et 1er des Seniors. 22 pilotes sur 36 au départ franchissent la ligne d'arrivée.

 

KSP-NSK-Angerville-2013-Podium-Nationale.jpg

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-NSK-Angerville-2013-Podium-Rotax-Master.jpg

 

Jérémie Charon (Tony Kart) connait des problèmes mécaniques dans les tours de formation de la finale Rotax Master qui a lieu sous une pluie bien installée. C'est Olivier Paris (Sodi) qui prend le meilleur départ, Charly Hipp (Tony Kart) n'étant pas en mesure de s'élancer aussi bien qu'il l'aurait souhaité. Mais Morgan Hipp (Tony Kart) passe en tête dans le premier tour et Paris est à la lutte contre Mickaël Dauphin (Tony Kart).

 

Morgan Hipp s'échappe vers la victoire sans commettre de faute ; bien que plus rapide, il a signé le meilleur temps, Dauphin ne remonte pas sur le leader et se satisfait de sa 2e place, 6'' devant Paris. Bourdais termine 4e et Charly Hipp 5e.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-NSK-Angerville-2013-DD2.jpg

 

Pas de souci pour Alexandre Finkelstein (Tony Kart) au départ de la finale DD2 qui dispose de 8 dixièmes d'avance que Maxime Gravouille (Sodi) dès le 1e passage. Jules Afonso (Tony Kart) se précipite en 3e position après avoir rapidement Guillaume Berteaux (Birel). Tandis que Finkelstein s'envole vers la victoire et le titre à travers les gouttes, Afonso revient sur Gravouille et l'attaque dans le 6e tour. Mais ce dernier ne laisse pas s'échapper son rival, il reste bien au contraire en embuscade dans son sillage quelques tours, avant de se résigner à la 3e place.

 

La victoire pour Finkelstein, plus de 11'' d'avance tout en ayant levé le piedsur la fin, belle 2e place d'Afonso, l'outsider de dernière minute. Berteaux termine 4e et vainqueur en Gentleman.

 

KSP-NSK-Angerville-2013-Podium-DD2.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires