Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
 

International > WSK Euro Series

Ce sont des ensembles châssis/moteur peu usités qui ont dominé en KZ puisque Francesco Celenta signait le meilleur tour KZ2 en 45''246 sur un Zanardi/TM, tandis que Fabian Federer emmenait son CRG/Modena en tête de la KZ1 avec un chrono de 45''196.

 

Les jeunes pilotes montraient les dents dans la catégorie d'élite, la KZ1, avec Charles Leclerc (ART GP/TM) second et Max Verstappen (CRG/TM) 3ème à moins d'une dixième de la pole. Ben Hanley (ART GP/TM) et Arnaud Kozlinski (Birel/TM) restaient très convaincants aux 5ème et 6ème places. Celenta s'imposait face à Riccardo Negro (DR/TM) en KZ2, avec une belle performance de Marijn Kremers (Birel/TM) en 3ème position.

 

 

Info Kartcom


Superpole.jpg

 

Le jeune Lando Norris (FA Kart/Vortex) du team RFM avait déjà signé la pole des chronos KFJ à La Conca pour l'ouverture de la WSK Euro Series 2013 avant de se montrer à nouveau dominateur en Superpole où il améliorait son temps de 4 dixièmes ! Leonardo Lorandi (Tony Kart/Vortex) devançait pour la 1ère fois son frère Alessio à ce niveau en réalisant le 3ème temps. Belle première participation à la Superpole pour l'Américain Devlin DeFrancesco (CRG/Vortex).

 

Schéma semblable en KF pour Callum Ilott (Zanardi/Parilla) du Team Oakes, leader des chronos et vainqueur de la Superpole avec une amélioration sensible de presque 4 dixièmes. Second, le Croate Martin Kodric (FA Kart/Vortex/RFM) est relègué à plus de 2 dixièmes. Nicklas Nielsen (Kosmic/Vortex/Kosmic Racing) pointe toujours parmi les meilleurs avec son 3ème temps, suivi par 5 pilotes dans le même dixièmes. Très rapide en essais libres, Armand Convers (Kosmic/Vortex/Kosmic Racing) renonçait au bout de deux tours au chrono, à la suite d'un problème moteur.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > Rotax Max Challenge Grand Finals

Team-France-2013.jpg

 

Du 9 au 16 novembre 2013, les dix meilleurs pilotes Rotax de l'hexagone auront l'honneur de représenter la France lors de la Finale Mondiale ROTAX 2013. Sur le circuit de Nola, à La Nouvelle Orleans, l'objectif sera de décrocher le titre suprême ! 

 

tab-select-team-France-2013.jpg

 

* En catégorie Nationale, le pilote qualifié pour la Finale Mondiale Rotax sera le premier pilote (ordre du classement) du Championnat NSK 2013 né entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000. Dans le cas où le vainqueur n'entrerait pas dans cette tranche d'âge, un stage de pilotage lui sera attribué en compensation. Dans le cas où les X premiers du Championnat NSK n'entreraient pas dans cette tranche d'âge, seul le premier du Championnat NSK se verra attribuer une compensation.

 

Pour plus de précisions, veuillez consulter :
- Le règlement des NSK sur www.ns-karting.com
- Le règlement du Challenge Rotax sur www.clubrotaxfrance.com 

 

 

Info 3MK Events


International > IAME

La cour d'appel internationale de la FIA a statué sur la demande faite par l'Automobile Club du Brésil par rapport aux délibérations du tribunal d'appel de la FFSA infirmant la décision des commissaires sportifs lors de la finale internationale IAME disputée à Lyon le 21 octobre 2012. En cause, la manoeuvre de déplacement de Jules Bollier sur Sergio Sette Camara en vue de la ligne d'arrivée de la finale X30 Junior. Les officiels de l'épreuve avaient jugé Jules responsable et l'avait pénalisé de 10''. Le concurrent de Bollier ayant fait appel, la pénalité avait été suspendue puis annulée par le tirbunal d'appel de la FFSA le 4 décembre.

 

KSP_15_7371.jpg

 

Les juristes de la FIA ont estimé qu'il n'y avait pas lieu de supprimer cette sanction et que Sergio Sette Camara devait être réintégré comme vainqueur de la finale, confirmant au passage la vision des commissaire sportifs présents à Saint Laurent de Mure. Le classement doit maintenant présenter le Brésilien en 1ère position devant Julien Andlauer et Amaury Bonduel. 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Presse > Vroom

01/03/13 - 08:53

Vroom habla Español !

vroom-spagna.jpg

 

Il est né, le tant attendu Vroom Espagne ! On peut dès maintenant télécharger le magazine numérique gratuitement à partir de la plate-forme www.pocketmags.com et bientôt directement sur tablette. L'idée a été conçue en 2008, puis placée en attente dans un tiroir à cause de la crise économique mondiale qui a coupé le vol à cette initiative au moment de son lancement.

La naissance de Vroom Espagne a été rendue possible par l'utilisation d'une plate-forme numérique, une technologie qui permet une diffusion sectorielle sans prendre de risques financiers inconsidérés ni effrayer les partenaires éditoriaux. Mais si Vroom Espagne a pu voir le jour, c'est surtout grâce à la persvérance de certains collaborateurs passionnés comme José Omedas, cheville ouvrière de cette publication dont il gère une grande partie du contenu tout en respectant la ligne éditoriale qui distingue Vroom depuis 25 ans.

Le 28 février 2013 est une date importante pour tous ceux qui collaborent et qui croient en Vroom. Nous ne pouvons taire notre fierté d'avoir réussi dans cette entreprise: publier un magazine consacré au karting hispanique. Vroom n'a jamais perdu de vue son objectif de représenter tout le monde du karting et confirme aujourd'hui son ambition éditoriale en élargissant son offre avec un produit ciblé.

On peut dire sans exagérer qu'il s'agit là
d'une initiative historique ! Mais ce n'est que la première étape. L'important travail qui va nous occuper à partir de maintenant sera de promouvoir et de représenter le mouvement karting espagnol au côté de ceux qui y travaillent et qui se sont engagés à promouvoir ce sport et vanter les exploits des pilotes, en reflètant la passion qui nous habite.

La crise frappe le sport automobile depuis ces 4 dernières années, et c'est précisément dans ces moments difficiles que l'on doit partager le même objectif de tendre vers une solution positive. La promotion en est la clé, mais il est également nécesaire de mettre de l'ordre dans cette confusion actuelle. L'information est utile pour mieux identifier les programmes de relance de ce merveilleux sport. Pour le bien de l'industrie.


Hasta la vista !

 

 

Info Vroom - trad. Kartcom


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires