Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > Monaco Kart Cup

Finish.jpg

 

Ce sont pas moins de 45 pilotes qui se sont inscrits en KF3 cette année à la Monaco Kart Cup, et parmi eux, des pointures. Tout d'abord sa majesté Alexander Albon, ci-devant Champion d'Europe et vainqueur de la Coupe du Monde, excusez du peu. Pierre Gasly et son Sodi déboulent assoiffés de revanche, vice-champions d'Europe qu'ils sont. Messire Anthoine Hubert (Tony Kart/Vortex), 2ème du Trophée Académie se joindra avec grand plaisir aux festivités et que dire des ambitions d'Esteban Ocon (Exprit/Vortex), récent vainqueur de la French Cup ?

 

Mais ce n'est pas tout. Nous doutons que Charles Leclerc (Sodi/Parilla) déborde de courtoisie (en piste) sur ses terres: une victoire sous le regard du Prince ne serait sans doute pas pour lui déplaire... Il faudra se méfier de la colonie finlandaise emmenée par Niclas Nylund (Maranello/Maranello) et du Sud-Africain Edward Jones (Zanardi/TM), tous les deux assez en verve au Val d'Argenton, des Russes dans le sillage du redoutable Ehor Orudshev (Intrepid/TM), du Suisse Severin Amweg (Tony Kart/Vortex), de l'Autrichien Lucas Auer (Maddox/Parilla), ...

 

Et puis d'autres Français qui viendront en voisins, plus ou moins proches, prêts à tout pour se faire remarquer: Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex), Léo Roussel (Sodi/Parilla), Erwan Julé (Intrepid/TM), Lucile Cypriano (FA Kart/Vortex), Pierre Louis Loubet (CRG/Maxter) ou encore Giorgio Maggi, Marco De Peretti, Christophe Gullino, Sébastien Sgond, Amaury Rossero, Nicolas Gonzalès, Nolan Mantione.

 

Monaco-2009.jpg

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Team > DR RACING France

Nielsen-311.jpg

 

Ce week-end se déroulait la troisième et dernière épreuve de la WSK Master Series sur le circuit des 7 lacs à Castelletto di Branduzzo.


C'est en KF3 que les espoirs et les attentes étaient les plus grands. Les superbes performances du début de championnat placent Nicklas Nielsen en 3ème position. Avec 38 points de retard sur le premier, la mission paraît difficile mais pas impossible.

 

Le week-end commence avec des essais chronométrés correctes. C'est après, que l'armada DR va rentrer en action, 3 victoires de manches et un grand nombre de places d'honneurs propulsent les pilotes en haut de la grille de départ pour la préfinale. Mattia Vita est en pole position avec dans son pare choc son coéquipier Nicklas qui devance ses principaux adversaires au Championnat. Alice Brasseur, après une belle dernière manche qualificative accède,elle aussi, aux phases finales.

 

En préfinale Nicklas et Mattia profitent de leurs positions sur la grille pour accrocher le bon wagon et être toujours présents aux avant postes. Ils coupent la ligne d'arrivée respectivement en deuxième et troisième positions. Un bon résultat tant dans l'optique du championnat pilote que du championnat constructeur (Master Cup).


Au départ de la finale la tension est à son paroxysme. Nicklas se doit d'accrocher le podium pour être champion tout en tenant ses adversaires directs à distance. Etant donné qu'il s'agit de la dernière course du championnat chacun donne son maximum au départ de la finale, non sans dégâts. Nicklas passe au travers de la bousculade. Très à l'aise au volant de son DR il va immédiatement se mettre à l'abri du peloton en enchainant les chronos rapides. Tour après tour il répète les performances et s'en va conquérir la deuxième marche du podium, synonyme de titre de Champion WSK Master Series KF3 2010.


Mattia s'est lui fait prendre dans le crash du départ et cravache fort pour remonter, il atteint finalement la 9ème place finale. Non loin derrière, Alice intègre le top 15 au terme d'une belle finale.

 

Le mot de Danilo Rossi:
« Dans un premier temps je tiens à remercier toute l'équipe et féliciter Nicklas pour son titre. Avec notre châssis DR nous avons été aux avant-postes durant tout le championnat et c'est ce qui nous vaut d'être titré. Ce titre majeur est une satisfaction et une source de motivation, nous savourons mais voulons faire encore mieux en 2011. Cependant il reste encore d'importantes échéances pour DR avec la finale des GPO à Laval et la WSK Nations Cup à La Conca »

 

 

Info DR France / © Photo Press.net Images


Pilote > Anthoine Hubert

Anthoine-Hubert.jpg

 

Sélectionné par la FFSA pour représenter la France dans le 1er Trophée Académie de la CIK-FIA, confrontation mondiale des pilotes de 13 à 15 ans, Anthoine Hubert n'a pas déçu les attentes placées en lui. En Allemagne, puis en Espagne et finalement en France, le jeune pilote de l'Equipe de France Karting a toujours figuré parmi les meilleurs espoirs, issus de 31 nations différentes, engagés dans cette nouvelle catégorie monotype.

 

Alliant régularité et performance, même quand sa mécanique n'était pas au mieux de sa forme, Anthoine a remporté deux victoires et s'est toujours classé dans le top 5 d'un challenge extrêmement disputé. Lors de la dernière manche, sur le circuit du Val d'Argenton, il concrétise par une 2ème place au classement général de ce championnat mondial des 13 - 15 ans, à 3 petits points seulement du vainqueur (107 contre 110). C'est dire si notre Anthoine national s'est montré à la hauteur, armé d'une farouche détermination et d'un talent de pilotage en pleine confirmation.

 

Cette 2ème place du Trophée Académie constitue la 1ère étape internationale d'une carrière qui s'annonce rien de moins que brillante. Anthoine Hubert est décidément un pilote à suivre de près !

 

Site officiel: anthoinehubert.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > WSK

Visser-102.jpg

 

Sur le circuit des 7 lacs de Castelletto, Beitske Visser (Intrepid/TM) a réussi l'incroyable pari de remporter la course et le titre KZ2 en refaisant d'un seul coup son retard sur Marco Zanchetta (CKR/TM). Celui-ci a perdu du temps à cause d'un pneu endommagé lors d'un contact au départ. Visser s'est battue contre son Francesco Celentano qui termine second devant Federico Micccoli.

 

Jordan King (Birel/BMB) a remporté la finale KF2 après un duel contre Marco Moretti (Maranello/TM), tandis que le champion en titre, Antonio Giovinazzi (Top Kart/Parilla) revenait jusqu'en 3ème place en partant de l'avant-dernière position suite à un abandon en préfinale. Chris Lock (Tony Kart/Vortex) s'adjuge la 2ème place.

 

Meilleur chrono, Kevin Lavelli (Top Kart/Parilla) gagne la finale KF3 en remontant de la 6ème ligne sur la grille de départ après une bagarre face à Niklas Nielsen (DP/Parilla). Second devant Pavel Rudakov (Tony Kart/BMB), le Danois parvient à refaire son retard de 38 points sur le leader Robert Visoiu (Tony Kart/Vortex), victime d'un abandon et coiffe ainsi la couronne KF2.

 

Lorenzo Travisanutto (Tony Kart/LKE) a dominé la Finale 60 Mini après un excellent départ et une bonne résistance au retour du Roumain Marcu Dionisos (Top Kart/LKE). Le Suédois Otto Tjader (Tony Kart/LKE) termine 3ème, mais le classement final de la catégorie doit être validé par l'autorité sportive.

 

 

D'après un communiqué press@wskarting.com  / © Photo Press.net Images


Pilote > Julie TONELLI

Lisa-Marie-Ackermann.jpg

 

Jeune pilote de 16 ans, l'Allemande Lisa Marie Ackermann s'est lancée cette saison dans le Championnat du Monde M18, avec le Pro Kart Racing Team de Wackersdorf. Elle a découvert la compétition tout récemment et son palmarès s'est rempli de quelques victoires en Rotax Junior l'an passé. Elle n'a pas pu résister à l'opportunité de participer à une compétition mondiale comme le M18 qui débutait en juillet sur sa piste, à Wackersdorf.

 

Après deux round de mise en jambes, Lisa Marie est parvenue à qualifier son Maranello pour les phases finales lors du 3ème meeting, au Val d'Argenton et d'enrichir ainsi son expérience. C'est aussi au Val d'Argenton qu'elle a découvert la Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance dont elle porte maintenant les couleurs. Il n'est pourtant pas facile d'être une fille parmi un meute de garçons survoltés, elles n'étaient que trois, et elle a dû souvent se battre pour rester dans la course. Mission accomplie, Lisa Marie peut être fière d'avoir terminé 9ème d'une manche et de ne pas avoir abandonner une seule fois malgré l'intensité de la compétition. Elle se classe au 30ème rang de la dernière finale de l'année.

 

 

Info Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires