Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
 

International > FFSA Karting

KSP--FFSA-circuit-karting-Lyon-Saint-Laurent-de-Mure-L.jpg

 

Suite à l’annulation du meeting d’Ostricourt qui devait se dérouler en mai dernier, la FFSA a décidé de confier l’organisation de la troisième et dernière manche du Championnat de France KFJ 2013 à l’ASK Lyon Kart Master Club. Intégrée au ‘IAME International Final, Mémorial Bruno Grana’, la manifestation se déroulera à Saint-Laurent-de-Mûre, aux portes de la ville de Lyon, les 19 et 20 octobre prochains.

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Evenement National > Rotax

Rotax-Max-Challenge-France.jpg

 

Du 27 au 29 septembre 2013, sur le nouveau circuit karting du Mans, toutes les catégories équipées de moteur Rotax seront réunies pour 3 jours de compétition non-stop. Pour cette première grande course sur le nouveau tracé manceau, les pilotes des catégories Minikart et Cadet pourront se joindre aux pilotes des catégories Rotax Max (+ master), Rotax DD2 (+ master) et Nationale (+ senior), habituées aux joutes de la Finale du Challenge Rotax.

 

Pour la seconde année consécutive, la MINICUP Rotax viendra récompenser les meilleurs pilotes des catégories Minikart et Cadet ! De nombreux lots et dotations seront à pourvoir lors de ce week-end d’exception.

 

Les inscriptions seront ouvertes

  • à partir du 25 juin 2013 pour les catégories Minikart et Cadet

  • à partir du 28 août pour les catégories Rotax Max (+ master), Rotax DD2 (+ master) et Nationale (+ senior)

Les règlements sont disponibles sur le site du Challenge Rotax www.challengerotaxfrance.com ou en cliquant sur le lien suivant : Règlement Minikart et Cadet

 

 

Info 3MK Events


International > CIK-FIA

26/06/13 - 09:20

Genk: duel attendu en KZ2

KSP-KZ-European-Championship-Wackersdorf.jpg

 

La confrontation s'annonce serrée entre deux pilotes qui se partagent la vedette de la catégorie KZ2 depuis plusieurs mois. Leader du classement provisoire avec 25 points, Riccardo Negro (DR-TM-B'stone) ici sous licence allemande, retrouvera sur la route du titre son adversaire le plus fidèle et le plus coriace, l'Italien Marco Zanchetta (Maranello-TM-B'stone) et ses 20 points. Plus régulier, sûr de lui, Riccardo ne manque pas d'arguments pour résister au retour de Marco, souvent plus rapide et habitué des belles remontées. Le pronostic reste très incertain avant le début des hostilités. Le Suédois Joel Johansson (Energy-TM-B'stone), qui peut lui aussi rêver de victoire, aura sans doute son mot à dire dans la lutte finale, alors que les places d'honneur motiveront des clients à suivre tels que le Norvégien Emil Antonsen (DR-TM-B'stone), l'Allemand Dominik Schmidt (CRG-TM-B'stone) ou le Suédois Douglas Lundberg (Maranello-TM-B'stone).

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Pilote > Dorian Boccolacci

Même s'il espérait mieux qu'une 6e place lors du premier meeting du Championnat d'Europe KF disputé en Espagne, Dorian Boccolacci n'en reste pas moins en course pour le titre. Ce qui est sûr, c'est qu'il va se préparer activement pour le deuxième rendez-vous décisif, en Italie dans quelques semaines, dans l'idée de prendre sa revanche.

 

KSP-Dorian-Boccolacci-KF-Alcaniz.jpg

 

Les conditions particulières de la compétition d'Alcaniz, un circuit rapide, très large et vallonné, auraient sans doute nécessité davantage de préparation pour que Dorian ait toutes les chances de s'y imposer. A ce titre, les performances relevées lors des premiers roulages ont montré qu'il manquait à sa machine plusieurs dixièmes de seconde par rapport aux plus rapides. L'équipe a travaillé dur pour rattraper le temps perdu et l'Energy/TM du jeune Français a retrouvé de la vigueur pour les manches qualificatives.

 

Pour le reste, la course est la course, et le déroulement de la finale ne lui a guère été favorable. Sans qu'il soit confronté à des incidents particuliers, Dorian a été retardé par un départ chaotique, puis par des bagarres incessantes dans le peloton qui l'ont empêché de revenir sur les pilotes de tête. Au moins a-t-il pu échapper aux accrochages relativement nombreux pendant le meeting et montrer un bon niveau de performance lors des phases finales.

 

Site officiel: www.dorianboccolacci.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > CIK-FIA

KSP-Max-Verstappen-KZ-European-Championship.jpg

 

Même s'ils sont 15 à pouvoir mathématiquement remporter le Championnat d'Europe, les vrais favoris de la compétition KZ ne sont réellement que 6. On risque bien d'assister à un duel entre Hollandais avec Max Verstappen (CRG-TM-B'stone) dominateur de l'épreuve d'ouverture à Wackersdorf, représentant de la nouvelle vague des stars du karting, et Bas Lammers (Intrepid-TM-B'stone) grande figure de la discipline au palmarès fort étoffé. Du haut de ses 15 ans, Max possède de solides atouts pour s'imposer : des performances très élevées depuis le début de l'année, une connaissance parfaite du tracé et une combativité exemplaire. Presque deux fois plus âgé avec ses 28 ans, triple Champion d'Europe et vainqueur de la Coupe du Monde en 2012, Bas a toujours impressionné par sa capacité à transcender son pilotage et sa machine dans les grandes occasions. Mais l'incertitude de la course laisse de l'espoir à d'autres concurrents prestigieux comme l'Italien Marco Ardigo (Tony Kart-Vortex-B'stone), un redoutable finisseur pointé troisième à 9 points du leader, ou encore le Français Anthony Abbasse (Sodi-TM-B'stone) en quête d'une récompense internationale, le Britannique Jordon Lennox-Lamb (CRG-Parilla-B'stone) vainqueur de la Coupe du Monde KZ2 l'an passé et le troisième Hollandais, Jorrit Pex (CRG-TM-B'stone), le Champion en titre.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires