Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
 

International > World Karting Championship

KSP-PFI-World-Championship-2013.jpg

 

La délibération aura été longue, une source bien informée nous a confié sous le sceau du secret que des rapports de courses avaient été retrouvés tardivement sur la piste, mais ce devait être une blague... Toujours est-il que la commission sportive n'a pas chômé et quelques pénalités supplémentaires sont venues agrémenter le classesement intermédiaire KF de la manche anglaise du Championnat du Monde.

 

Pour l'essentiel, Callum Ilott (Zanardi/TM) et Jordon Lennox-Lamb (CRG/BMB) ont pris 10'' chacuns pour des mauvaises manoeuvres, en l'occurence des poussettes dont ces coquins ont tiré avantage.

 

Cele ne révolutionne pas la hiérarchie, les changements sont minimes. Verstappen reste solide leader devant Nielsen, Joyner passe 3e devant Stroll désormais 4e et Andreas Hansen prend la 5e position. Lennox se retrouve 9e, Ben Hanley remonte 13e, Dorian Boccolacci 18e derrière son ami Russell.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


KSP-Max-Vesrtappen-KF-World-Championship-2013-PFI.jpg

 

Max Verstappen (CRG/TM) s'affirme incontestablement comme l'homme fort de ce championnat du Monde KF à PFI. Auteur de 4 victoires en 4 manches, c'est surtout sa vitesse et la manière dont il les a remportées qui continue à impressionner. A l'attaque dans la dernière après avoir perdu du temps dans le 1er tour, il a fait une véritable démonstration de force. Certes son matériel est rapide, mais ses freinages incroyables prouvent aussi qu'il maîtrise son sujet. Il est pourtant suivi de près par un client sérieux, aussi rapide que correct et fiable, Nicklas Nielsen (Kosmic/Vortex) avec 3 victoires et une seconde place.

 

Lance Stroll (Zanardi/TM) fait partie des plus rapides, mais un peu plus brouillon, il a écopé d'une pénalité et pointe 3e, suivi par son ange gardien Tom Joyner (Zanardi/TM). Jordon Lennox-Lamb (CRG/BMB) vient en 5e position devant Karol Basz (Tony Kart/Vortex) retardé au départ de la dernière. Martin Kodric (FA Kart/Vortex) termine dans le top 10, devant Ben Barnicoat (ART GP/TM) 11e en meilleure forme sur la fin de journée. En 15e position, Ben Hanley (ART GP/TM) reste très convaincant mais a perdu gros dans la 2e course.

 

Tous deux pénalisés de 10'', Georges Russell (Tony Kart/TM) et Dorian Boccolacci (Energy/TM) se retrouvent respectivement 17e et 19e. Paolo Besancenez (Tony Kart/TM) a mieux tourné dans les dernières manches pour revenir au 31e rang. Pour Valentin Moineault (ART GP/TM), c'était une journée noire avec des accrochages à chaque course et une pénalité.

 

Ces informations sont issues de résultats qui restent pour l'instant provisoires.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > CIK-FIA

KSP-Start-KFJ-International-Super-Cup-2013-PFI.jpg

 

Au terme des trois manches de la Super Coupe Internationale KFJ à PFI, Alessio Lorandi (Tony Kart/Parilla) reste en première position, bien qu'il ait été dominé à deux reprises par Dan Ticktum (FA Kart/Vortex). Un abandon du Britannique dans la 1e manche lui coûte 7 places. Très régulier, Jehan Daruvala (FA Kart/Vortex) occupe la 2e position devant son équipier Enaam Ahmed (FA Kart/Vortex) et Robert Shwartzman (Tony Kart/TM).

 

Nouveau venu en compétition internationale, Archie Tillett (CRG/BMB) pointe à une belle 5e place devant Martin Ross (SWRD/TM) et Arthur Lehouck (Tony Kart/TM) de plus en plus performant au fil des courses. L'autre Français, Gabriel Aubry, courageux et unique défenseur des couleurs de la Birel, donne le maximum pour rester au contact, en tout bien tout honneur, en 9e position face à Mick Betsch (Tony Kart/Vortex). Début de meeting catastrophique, 11e du classement intermédiaire, pour le champion d'Europe Lando Norris (FA Kart/Vortex), évincé de la lutte au premier virage des deux premières courses.

 

Mention spéciale pour David Beckmann (Zanardi/TM), violemment percuté dans la manche 1, qui a courageusement repris le volant pour les deux suivantes malgré de visibles douleurs. Nikita Mazepin a été victime d'un banal accident de vélo dans le paddock la veille et n'a pas pris part à la compétition depuis.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > World Karting Championship

31/08/13 - 16:48

Convers, privé de dessert

KSP-Armand-Convers-KF-World-Championship-PFI.jpg

 

Le principe de précaution a encore frappé et c'est Armand Convers qui en a fait les frais. Victime d'un accrochage sans gravité dans la manche A/B, le pilote français souffrait d'une petite douleur à la main. Mais le bon Dr Loet Van Der Heidjen, venu spécialement des Pays-Bas pour officier officiellement à PFI ne l'entendait pas de cette oreille, si tant est qu'il entende mieux de l'autre. Impossible de se prononcer sans avoir consulté son audiogramme.

 

Faisant partie de ces honorables personnes qui croient justifier leur valeur, en usant sans discrétion de leur pouvoir, le bon Dr Loet Van Der Heidjen s'est montré d'une inflexibilité totale quant à son diagnostic, effectué en un clin d'oeil sans l'appui d'aucun examen radiographique: pas question qu'Armand puisse reprendre le volant ce week-end. Peut-être a-t-il eu raison, ou peut-être pas du tout. Tout le monde est rassuré par rapport aux dangers du karting, le bon Dr Loet Van Der Heidjen veille sur nous. 

 

Armand Convers serait-il un jeune pilote sans expérience peu au fait des risques de la compétition ? Ah, non, c'est un pilote professionnel et très expérimenté, connu pour son sérieux. Il est vraiment étrange de faire autant de zèle pour une blessure mineure et non handicapante, quand on laisse rouler d'autre pilote boîtant bien bas au vu de tout le paddock. Mais sans doute avons-nous l'esprit mal tourné et sans doute le karting avait-il besoin d'un expert de ce genre. Au point où on en est...

 

KSP-Armand-Convers-PFI-Word-Championship.jpg

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Team > RFM Motorsport

KSP-RFM-PFI-2013.jpg

 

Une idée originale pour poser et sécher les casques sous la structure RFM à PFI: des mannequins, de taille réduite, soufflant de l'air chaud dans les mousses pour que les pilotes gardent la tête froide, mais sèche, en course.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires