Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

Team > SODI

Anthoine-Hubert.jpg

 

Sur le circuit de Sarno, que la piste soit sèche, détrempée ou mixte, les châssis Sodi ont à nouveau affiché des performances de tout premier plan. Dès les chronos, on retrouvait en effet 3 Sodi dans le top 6. Puis Anthoine Hubert signait le meilleur temps dans la 1ère manche de qualification, tandis que le Britannique Henry Easthope franchissait par deux fois la ligne d'arrivée en tête, même s'il écopait d'une pénalité sévère à l'issue de l'une de ses victoires. Pendant ce temps, malgré des soucis de démarreur, Hubert décrochait deux secondes places.

 

Dans la première préfinale, Easthope terminait en deuxième position avec le meilleur tour en course et Hubert le deuxième meilleur temps. La course la plus redoutée, la préfinale 2 et sa grille de départ inversée, voyait Hubert réaliser un véritable exploit en décrochant la victoire en partant de la 29ème position, tandis qu'Easthope prenait la seconde place avec un autre meilleur tour en course.

 

Henry-Easthope.jpg

 

La finale n'a pas apporté les satisfactions attendues après de telles performances. Des pneus pluie fatigués par l'effort des courses précédentes sur un asphalte de plus en plus sec, ne permettaient pas au Sodi boys de maintenir le rythme jusqu'au bout malgré d'excellentes positions en début de course. Léo Roussel prenait alors le relais et bataillait ferme pour une place sur le podium. Une pénalité le renvoyait malheureusement en 6ème position.

 

Les efforts d'Anthoine Hubert et de l'équipe Sodi étaient récompensés au final par une magnifique 3ème place au classement général du Championnat du Monde M18, la formule d'avenir de la CIK-FIA.

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Reportage > KSP

Le reportage complet et toutes les photos des pilotes de la 3e et dernière épreuve du Championnat du Monde M18 & Trophée Academy à Sarno sont en ligne sur le site de l'Agence KSP

 

www.ksp-photo-agency.com

 

Sarno-2011.jpg

 

L'Agence KSP élue "MEILLEUR PHOTOGRAPHE" CIK-FIA 2007 & 2008.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Valentin Moineault

Valentin-Moineault-KF3.jpg

 

Des podiums dont une victoire ont fait partie du parcours que Valentin Moineault (Sodi-Parilla) a vécu durant la série GPO 2011. Habitué à se battre aux avant-postes, le membre du Programme 10/15 de la FFSA n'a hélas pas pu décrocher le résultat escompté lors du final à Essay.


Sur une piste réputée pour ne pas offrir beaucoup d'adhérence, Valentin s'est ardemment battu pour tirer le meilleur parti de son Sodi-Parilla. Le samedi, il usait de son expérience et de sa combativité pour remonter de la 13e à la 8e place lors de la finale.


Mais la course de dimanche n'a pas répondu à ses attentes. En raison d'une modeste séance chronométrée, il s'est retrouvé englué dans le peloton en pré-finale comme en finale, ce qui ne lui a permis d'augmenter son capital de points. Sa saison s'est ainsi terminée par la 6e place au classement final du Championnat de France. Valentin regarde désormais la saison 2012 avec encore plus de détermination et d'ambitions...

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > Championnat du Monde "M18"

Charles-Leclerc_Winner-of-the-2011-CIK-FIA-Academy-Trophy-_Photo-CIK_KSP_.jpg

 

Il y eut comme un coup de théâtre au départ de la Course 1 du Trophée Académie à Sarno: le Monégasque Charles Leclerc, leader au championnat et en pole-position pour cette course, bouclait le tour de formation relégué loin en dernière position. Un tour de chauffe supplémentaire était certes accordé, mais cela s’avérait insuffisant pour qu’il puisse reprendre sa place en tête de grille. A l’extinction des feux, il était donc toujours bon dernier. Il expliquera après l’arrivée que suite à un contact lors du tour de formation, sa chaîne avait déraillé et qu’il lui avait fallu la remettre en place pour poursuivre sa course !


Son principal rival Ben Barnicoat n’en demandait pas tant et s’emparait du leadership en course, avant de devoir subir la domination du Néerlandais Marijn Kremers en très grande forme. Bien que parti dernier, Leclerc s’appliquait à remonter et transformait sa 28ème place du départ en une incroyable sixième place. Les Finlandais Juha Valtanen et Aatu Moilanen terminaient respectivement troisième et cinquième, encadrant ainsi le Russe Vsevolod Gagen.
Au seuil de la Course 2, Barnicoat occupait la tête au classement du championnat, avec 9 points d’avance sur Leclerc. La course 2 allait toutefois tourner au cauchemar pour le petit Britannique : deuxième à l’issue du premier tour, il allait être la victime innocente d’un carambolage et perdre du même coup le contact avec le peloton de tête. De son côté, Leclerc évitait prudemment toutes les embûches dans l’action des premiers tours, qu’il bouclait en troisième position. Il haussait ensuite le rythme, pour se porter second, puis leader. Sa victoire à l’arrivée était synonyme de titre dans cette édition 2011 très relevée du Trophée Académie. Juho Valtanen finissait second, devant le Norvégien Martin Ellegard, promu troisième suite à la pénalité encourue par le Néerlandais Kremers.
Malgré ses malheurs du deuxième tour, Ben Barnicoat engageait une folle remontée qui le conduisait jusqu’à la 13ème place. Un bel effort toutefois insuffisant pour coiffer la couronne du champion.
Déjà vainqueur de la Coupe du Monde de KF3 il y a quelques semaines sur cette même piste de Sarno, Charles Leclerc expliquait après son incroyable conquête du Trophée Académie qu’il n’a jamais renoncé à croire en ses chances: « Après la réparation de la chaîne en Course 1, j’ai continué à donner le maximum. Puis en Course 2,  en partant sixième, j’ai cherché à gagner des places sans prendre trop de risques. Quand j’ai vu que Ben Barnicoat était en difficultés, j’ai compris que je pouvais vraiment l’emporter. Ce fut un beau Trophée Académie et 2011 dans son ensemble, une excellente saison en ce qui me concerne ».

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Evenement International > Equipe de France Karting

PHOTO_KSP_ANTHOINE_HUBERT_M18_SARNO.jpg

 

Quatre pilotes français soutenus et encadrés par la FFSA disputaient ce week-end la troisième et dernière

manche de la compétition mondiale CIK-FIA réservée aux jeunes talents. Initialement prévu à Bahreïn, le meeting s'est finalement tenu en Italie, sur le circuit de Sarno, près de Naples, choix judicieux en regard du spectacle proposé, malgré des conditions climatiques variables, parfois extrêmes comme les précipitations du dimanche matin. Le meilleur résultat tricolore est à mettre encore une fois au crédit d'Anthoine Hubert, classé 3ème du Championnat du Monde M18 2011.

 

Deux des pilotes de l'Equipe de France FFSA Karting étaient présents dans cette épreuve en catégorie M18, sur deux châssis Sodi propulsés par des moteurs FIM fournis par l'organisation après tirage au sort. Il est bon de noter que les performances de ces mécaniques sont désormais très proches les unes des autres et garantissent une excellente équité en course.

 

Anthoine Hubert arrivait à Sarno auréolé de sa victoire en finale lors de l'épreuve précédente à Essay. Compétiteur dans l'âme, il ne pouvait s'empêcher de songer à la conquête du titre, même si le challenge n'était pas évident à relever. Des problèmes récurrents avec un démarreur refusant de remplir son office en prégrille ont d'ailleurs ajouté du piment à l'affaire. Après son 6ème temps au chrono, Anthoine partait en dernière ligne pour sa première manche qualificative à cause de ce problème de démarrage, mais parvenait à minimiser ce handicap en remontant 11ème. Il terminait ensuite deux fois deuxième, des positions plus conformes à son niveau et se retrouvait 6ème pour le départ de la préfinale 1. Poussé en tête-à-queue dans le premier virage, il rattrapait une vingtaine de places. C'est pourtant dans la préfinale 2 qu'il réalisait son plus bel exploit du meeting, à savoir remporter la course en partant de la 29ème position ! Pour la dernière finale, Anthoine occupe rapidement la 3ème place avant de perdre du terrain à cause de pneus pluie fatigués sur une piste s'asséchant. 8ème à l'arrivée, il parvient à préserver l'essentiel, sa 3ème position au classement final du Championnat du Monde, un résultat très convaincant pour ce jeune pilote en devenir.

 

Dans la même catégorie, Léo Roussel avait bien commencé la compétition italienne par un 3ème chrono, mais deux problèmes consécutifs en manche le font chuter au 24ème rang du classement des phases qualificatives. Combatif comme à son habitude lors des deux préfinales, 8ème puis 11ème de celle disputée selon une grille de départ inversée, Léo s'est révélé au cours de la finale en gagnant régulièrement des places jusqu'à la 4ème sous le drapeau à damier, classé 6ème après une pénalité pour sortie de couloir au départ...

 

Lire le communiqué complet ci-dessous

 

 

Info FFSA / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires