Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

Reportage > KARTCOM

11/07/11 - 02:09

Mont Tremblant, Race Day

Mont Tremblant, dimanche matin, tout est prêt pour les finales.

 

Officiel_Tremblant.jpg

 

Les officiels sont sur la brèche depuis l'aube, les spectateurs se massent sur la tribune.

 

Atelier_Tremblant.jpg

 

Pendant ce temps, les teams se préparent fébrilement...

 

team_Tremblant.jpg

 

Lance Stroll en personne (à gauche sur la photo) construit sa stratégie en toute décontraction près d'une étrange Ferrari...

 

Lance_Tremblant.jpg

 

C'est parti ! la bagarre s'annonce intense dans toutes les catégories...

 

ligne_droite_Tremblant.jpg

 

courbe_TRemblant.jpg

 

Essais_Tremblant.jpg

 

A l'heure du podium, il faut bien se rendre à l'évidence, tous les concurrents de la WSK n'ont pas fait le déplacement et on en vient à se demander si la course n'a pas vraiment été annulée comme le disait la rumeur. Malgré tout, il y a eu des vainqueurs ce week-end au Canada...

 

Podium_Tremblant.jpg

 

Aucune déception au final, le Blues à Tremblant, c'est juste un festival...

 

Blues_Tremblant.jpg

 

 

Info Kartcom Canada / © Photos KSP 


Evenement International > Championnat du Monde "M18"

Podium-U18.jpg

 

Rapide durant tout le week-end, Matthew Graham a remporté une finale passionnante lors de la première épreuve du Championnat du Monde M18, disputée sur la piste italienne d'Ortona. Dans le Trophée Académie, l'Albanais Aleksander Ndrio et le Français Dorian Boccolacci se sont partagé les victoires lors des deux courses du jour.

 

La première des trois épreuves du Championnat du Monde M18 (moins de 18 ans) qui s'est déroulée ce week-end à Ortona a réservé aux spectateurs présents du tout grand spectacle. Disputée sur 19 tours, la Finale fut passionnante à suivre avec de multiples rebondissements. Premier leader alors qu'il s'élançait de la première ligne, Michele Beccaria (Top Kart) menait un groupe de 5 pilotes particulièrement animé. Finalement, l'Italien se faisait déposséder du leadership par son compatriote Antonio Giovinazzi (PCR), lequel parvenait à fausser compagnie à ses camarades... avant d'être trahi par sa mécanique. Tout profit pour le poleman, Matthew Graham (Zanardi), qui revenait en force de la 5e position après un départ raté et une petite excursion hors de la piste suite à un contact avec l'un de ses adversaires. Cette fois, plus rien ne pouvait empêcher le Britannique, déjà le plus rapide lors des essais qualificatifs, de remporter sa première victoire mondiale.

 

« Ce fut une course incroyable », expliquait-il. « Au fil des tours, je sentais que mon kart était de plus en plus rapide et je n'ai jamais baissé les bras. C'est super de gagner dans ce championnat très serré. Tous les moteurs sont identiques et la bagarre en piste est très intense. »

 

Dans le sillage du Britannique, les débats restaient plus qu'animés, provoquant les hourras des spectateurs massés dans les tribunes. Parti depuis la première ligne, l'Italien « Speedy » (alias Antonio Fuoco) s'accrochait avec le Danois Martin Mortensen (Mach 1). Pendant ce temps là, l'Italien Federico Savona (Top Kart) s'assurait de la deuxième marche du podium en devançant le Finlandais Pyry Ovaska (Maranello). Parti depuis la 14e place, le Britannique Henry Easthope (Sodi) signait le meilleur tour en course et échouait au pied du podium après avoir pris le meilleur sur le Danois Jannick Flygenring (Mach 1). Parmi les hommes forts du week-end, Simone Favaro (Parolin) a payé cher un abandon lors de l'une des deux Pré-finales. Seulement 18e sur la grille, l'Italien a toutefois limité les dégâts en décrochant les points de la 6e place devant l'Allemand Lucas Speck (Mach 1), le Néerlandais Dave Blom (Intrepid) et les Finlandais Tomi Katajmäki et Niclas Nylund (tous deux sur Maranello). Mais cette course passionnante donne envie de connaître la suite et on se réjouit de vivre la deuxième épreuve fin août, sur la piste française d'Essay.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Evenement International > CIK

Podium-ACADEMY.jpg

 

Disputé en marge du Championnat du Monde M18, le Trophée Académie de la CIK-FIA n'a pas été avare en émotions et en rebondissements sous la canicule d'Ortona. Leaders après les manches qualificatives, le Russe Vsevolod Gagen et la représentante de la Commission Femmes et Sport Automobile de la FIA, la Française Lucile Cypriano, n'ont pas pu confirmer lors des deux courses programmées dimanche après-midi. A deux reprises, c'est Diego Rodriguez qui a franchi en premier la ligne d'arrivée. Mais pas une seule fois l'Espagnol n'a pu monter sur la plus haute marche du podium. Une pénalité de trois secondes lors de la première course l'a relégué au 2e rang alors qu'il était déclassé de la seconde course pour avoir été pesé sous le poids réglementaire. Dès lors, on assistait à un événement historique lors de la première course : l'Albanais Aleksander Ndrio, premier représentant de son pays dans une épreuve internationale de karting, montait sur la plus haute marche du podium. Aleksander prouvait ainsi le bien fondé de cette compétition internationale créée par la CIK-FIA avec le soutien de Parolin (qui fournit gratuitement les châssis et les moteurs) et qui permet notamment à des pilotes issus de nations peu représentées en karting d'affronter à armes égales lors homologues des pays où la discipline occupe une place importante.

 

Sur le podium de cette première course, Ndrio était rejoint par le pauvre Diego Rodriguez et le Monégasque Charles Leclerc. Le Français Esteban Ocon et le Britannique Benjamin Barnicoat confirmaient leur statut d'espoir dans leur pays en rentrant dans le top 5 devant le deuxième Français, Dorian Boccolacci, le Finlandais Aatu Moilanen, l'Espagnol Mikel Azcona, le Grec Filippos Kalesis et le Suisse Randy Berglas. Après un départ manqué et un tête-à-queue, Lucile Cypriano ne pouvait faire mieux qu'une 13e place malgré son meilleur tour en course, juste devant Vsevolod Gagen.

 

La deuxième course était elle aussi très animée. Après le déclassement de Rodriguez, la victoire revenait au jeune Français Dorian Boccolacci, lequel était parvenu à s'échapper d'un groupe où les dépassements n'ont pas manqué. Il était rejoint sur le podium par Filppos Kalesis et Charles Leclerc alors qu'Esteban Ocon et Benjamin Barnicoat confirmaient leurs 4e et 5e places de la première course. On notait encore la présence dans le top 10 des Finlandais Juho Valtanen et Aatu Moilanen, du Norvégien Frederik Schandorff et de l'Ukrainien Oleksander Tkachenko, auteur du meilleur tour en course. Et le vainqueur de la première course, Aleksander Ndrio ? Un accrochage au départ a d'emblée compromis toutes ses chances, tout comme Lucile Cypriano, elle aussi impliquée dans une bousculade lors d'un premier tour très animé.

 

Grâce à son succès lors de la deuxième course, Dorian Boccolacci arrivera en leader lors de la prochaine épreuve, fin août à Essay. Mais Charles Leclerc, Filippos Kalesis, Esteban Ocon et Benjamin Barnicoat sont dans son sillage. Pas de doute, la fin de saison sera passionnante !

 

 

Info CIK / © Photo KSP


International > Championnat du Monde "M18"

CIKFIA_TV.jpg

 

Et oui, il est maintenant possible de suivre en direct les courses du Championnat du Monde M18 sur cikfia.tv. Plus besoin de se déplacer, on peut vivre la compétition à distance sur internet. Bien sur la qualité de l'image n'atteint pas encore le standard de la F1 qui se déroule en même temps à Silverstone, mais l'effort est louable.

 

 

Info Kartcom


Evenement International > Championnat du Monde "M18"

Academy-2011.jpg

 

A l'inverse des concurrents du championnat du Monde M18, les 46 participants du Trophée Académie de la CIK-FIA en ont bel et bien terminé avec leurs manches qualificatives. Dès lors, le nom des 28 Finalistes et la grille de départ de la Course 1 sont désormais connus. Ayant fait sensation en s'adjugeant le meilleur temps des essais, la Française Lucile Cypriano (sélectionnée par la Commission Femmes et Sport Automobile de la FIA) a confirmé sa pointe de vitesse en enlevant deux de ses trois manches qualificatives. Mais un départ un peu trop rapide - et la pénalité qui l'accompagne - l'empêchera de partir depuis la pole position pour la première course... Cet honneur reviendra donc au Russe Vsevolod Gagen, vainqueur de deux manches qualificatives lui aussi et 3e dans la dernière.

 

Derrière ces deux pilotes, on pointe l'Espagnol Diego Rodriguez, l'étonnant Albanais Aleksander Ndrio, le Français Dorian Boccolacci, le Monégasque Charles Leclerc, le deuxième Français Esteban Ocon, le deuxième Espagnol Mikel Azcona et le Néerlandais Marijn Kremers. Ceux-là emmèneront donc le peloton lors de la première des deux courses attribuant des points au championnat.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires