Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > Championnat du Monde "M18"

Edukart01.jpg

 

Outre la compétition sur la piste, le Championnat du Monde M18 et le Trophée Académie de la CIK-FIA ont innové depuis 2010 en mettant sur pied un programme d’éducation, baptisé Édukart. Sur des bornes à écrans tactiles, les Pilotes sont invités à répondre à un questionnaire varié abordant des matières telles que les règlements sportif et technique, l’histoire du Karting ou encore des informations concernant la lutte contre le dopage. Pour se préparer au mieux, ils avaient tous reçu une liste des questions possibles et les différentes explications pour bien comprendre les thématiques abordées.

 

EDUkart02.jpg

 

Au terme de ce questionnaire, un classement est établi en tenant compte à la fois du nombre de bonnes réponses et du temps nécessaire à chaque Pilote pour répondre aux 25 questions posées.

Chez les 15-18 ans de la catégorie M18, c’est Anthoine Hubert qui s’est montré le plus rapide des 20 Pilotes ayant réalisé un parcours sans faute. Le jeune Français sera récompensé ce dimanche sur le podium, où il retrouvera le Finlandais Ville Mäntylä et le Russe Dmitry Dlougy.

Parmi les jeunes du Trophée Académie, 12 Pilotes ont répondu correctement à toutes les questions. Le Russe Vsevolod Gagen – qui avait déjà remporté le classement à trois reprises l’an dernier – s’est de nouveau montré le plus rapide face à l’écran tactile. Le Néerlandais Marijn Kremers et le Malais Syazwan Mohd Noor auront eux aussi la joie de monter sur ce podium.

À noter que, outre le plaisir d’être félicités sur le podium, les lauréats recevront également une récompense financière (300 € au premier, 200 € puis 100 € à ses dauphins).

 

 

Info CIK / © Photos KSP


M18_essais_vendredi.jpg

 

Les mauvaises langues sont bien obligées de s'avouer vaincues : la pluie a cessé, le soleil parvient à transpercer par endroit la couche nuageuse, certains ont même vu du ciel bleu. Au-delà des mots, la preuve est apportée par l'image avec une photo où l'on voit parfaitement les pneus slicks montés par les pilotes du Championnat du Monde M18 à Essay, ici le Top Kart de l'Italien Federico Savona devant le Tecno du Français John Barbe. Avez-vous apprécié le discret éclat solaire sur le casque de Savona, ainsi que l'éclair de malice dans le regard de Barbe ?

 

Par ailleurs les chronos s'amèliorent à chaque séance, on approche des 51'' au tour. Voilà, c'est dit, il fait beau en Normandie.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Kartcom Video > GPO Karting

26/08/11 - 14:42

Vidéo: Reportage GPO Laval

 

 

Vidéo Kartcom


International > Championnat du Monde "M18"

Tkachenko_ACA_Essay.jpg

 

C'est l'Ukrainien Oleksandr Tkachenko qui a ouvert la bal à Essay, n'hésitant à prendre la piste en premier pour les essais non-qualificatifs du Trophée Académie de la CIK. Au vu de la météo très normande, c'est-à-dire assez pluvieuse pour donner ce vert si caractéristique de nos paturages, c'était un acte courageux que de s'élancer sur l'asphalte glissant d'Essay. Oleksandr était pressé de découvrir le tracé du circuit, et bien lui en a pris car il a finalement réalisé le 2ème temps derrière Esteban Ocon.

 

N'ayant embauché ni devin, ni météorologue dans l'équipe Kartcom, nous nous garderons bien d'annoncer que la pluie risque d'accompagner cette journée d'essais libres et qu'il y a une chance pour que le temps soit beau samedi et dimanche.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Victor Sendin

Victor-Sendin.jpg

 

Malgré un week-end compliqué au GPO de Laval, Victor Sendin (Tony Kart/Vortex) reste leader du Championnat de France KF2 avant la dernière épreuve d'Essay, fin octobre, là où se jouera le titre national. Les observateurs ont noté qu'il était difficile de remonter et de doubler sur le circuit de Laval cette année, une fois les 5 premiers tours bouclés. Les concurrents étaient comme neutralisés et les positions restaient le plus souvent figées jusqu'à l'arrivée. La fourniture de nouvelles gommes Véga plus résistantes mais plus dures à l'arrière ne serait pas étrangère au problème. Cela précisé , le niveau de compétitivité du matériel et du pilote TKF étaient parfaitement à la hauteur de l'enjeu, même si la mécanique a connu quelques faiblesses.

 

L'engrenage infernal se met en route lors de la préfinale du samedi, quand la moteur de Victor jette l'éponge alors qu'il était en 3ème position et en pleine attaque. Dès lors, revenir en bonne place au cours de la finale est une mission des plus ardues dont il s'acquitte au 7ème rang. Le 2ème acte a lieu dimanche matin: chronos sur piste encore humide des orages de la nuit, mais s'asséchant. Victor s'élance dans un bon rythme jusqu'à ce que son propulseur refuse tout service. Le voilà condamné à remonter en préfinale, ce qu'il réussit en gagnant de fait 10 places et en terminant 6ème. Auteur d'un excellent départ en finale, il occupe rapidement la 3ème place, se disant que cette fois... Mais non, pas cette fois. Victor perd soudain du terrain, sa mécanique s'échauffant au-delà du raisonnable, et finit la course en 6ème position.


Site officiel: www.victorsendin.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires