Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > WSK Master Series

KFJ-Master-La-Conca.jpg

 

Les manches qualificatives de la WSK Master Series sont déjà très agitées à La Conca. La première de ce samedi matin, A-E, a été perturbée par un accrochage nécessitant la présentation du drapeau rouge à la suite d'un accrochage en bout de ligne droite. Déjà bien parti au premier départ, Bryan Elpitiya (Zanardi/Parilla) repartait en tête au restart, mais se retrouvait exclu, en compagnie de Tom Bale (FA Kart/Vortex), Diego Borelli (ART GP/TM) et la pilote allemande vainqueur de la manche, Sophia Floersch (Tony Kart/Vortex) à cause de problèmes au restart.

 

Bousculades multiples lors de la manche A-B, avec Gabi Aubry (Birel/TM) comme première victime dans l'épingle, puis Petrut Florescu (Zanardi/Parilla) éliminé lors d'une tentative de trois pilotes à passer de front dans le même virage. La direction de course tente de gérer la situation en faisant preuve de fermeté, même s'il n'est pas toujours facile de trancher dans certains cas épineux.

 

Sinon, Max Fewtrell (FA Kart/Vortex) s'est montré jusque-là très efficace devant son équipier chez RFM Lando Norris, ainis qu'Alessio Lorandi (Tony Kart/Vortex) et Nikita Sitnikov (Tony Kart/BMB).

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 


Dorian-Boccolacci-KF-Master-La-Conca.jpg

 

La 1ère manche qualificative KF a offert un superbe spectacle à La Conca ce samedi matin de WSK Master Series. En effet les deux protagonistes des chronos, Armand Convers  (Kosmic/Vortex) et Dorian Boccolacci (Energy/TM) se retrouvaient en 1ère ligne, alors que la piste portait encore quelques traces de l'humidité de la nuit. Convers parfaitement parti, était tout d'abord suivi par le Polonais Karol Basz (Tony Kart/Vortex), mais Boccolacci ne tardait pas à se replacer en 2ème position. Le trio de tête se détachait progressivement du peloton. On voyait Dorian se rapprocher puis s'écarter du leader, réglant tantôt son volet de radiateur et tantôt sa carburation. 

 

Il passait à l'attaque dans le dernier tour en réussissant un énorme freinage à la 1ère épingle. Alerté par le bruit de son adversaire, Convers préférait avec sagesse lui ouvrir la porte plutôt que de risquer un accrochage. Boccolacci remportait ainsi la course, sa toute première avec Energy dans cette nouvelle catégorie, tout en signant le meilleur temps. Il était unanimement complimenté pour son audace à son arrivée dans le paddock, grâce à un dépassement propre à enflammer les spectateurs, même si le fair-play de son adversaire lui a facilité la tâche.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP 


Avec la pole et la Superpole en poche, Alessio Lorandi (Tony Kart/Vortex) a déjà marqué son territoire en WSK Master Series à La Conca. Derrière l'Italien, la bagarre a été serrée entre Nikita Sitnikov (Tony Kart/BMB), Guillermo Russo (FA Kart/Vortex) et Lando Norris (FA Kart/Vortex) qui se tiennent en moins de 2 centièmes. Relative déception pour Gabi Aubry (Birel/TM) qui pointait 5ème après les chronos, mais ne parvenait pas à faire mieux que 12ème en Superpole.  

 

Deuxième Français, Arthur Lehouck (Lenzo/LKE) espérait un peu mieux que son 27ème temps, mais ne parait pas inquiet, Bryan Elpitiya (Zanardi/Parilla) était nettement plus rapide pendant les essais libres et donc logiquement peu satisfait de son 31ème chrono, même son de cloche du côté de Julien Darras (Tony Kart/Vortex) dont l'équipe a été surprise par la soudaine baisse de rythme de la machine. Giuliano Alesi (Intrepid/TM) commence son apprentissage de la compétition en KFJ avec beaucoup de courage. 

 

 

Info Kartcom


Max-Verstappen-KZ2-Master-La-Conca.jpg

 

Pas grand monde ! Le jeune Hollandais sur son CRG/TM a dominé son sujet en même temps que la concurrence avec un chrono de 45''434, devant des ténors comme Ben Hanley (ART GP/TM) et Paolo De Conto (Birel/TM). Fabian Federer, CRG, offre une 4ème belle place au nouveau moteur Modena, Charles Leclerc (ART GP/TM) signe un prometteur 6ème temps. Rapide en début de séance, Bas Lammers (Praga/Parilla) se contente de la 12ème position devant son ancien équipier Jérémy Iglesias (Lenzo/LKE) et Charly Bizalion (BRM/TM). 

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Armand-Convers-KF-Master-La-Conca.jpg

 

Belle bataille franco-française dès le lancement de la WSK Master Series à La Conca avec la pole réalisée par Dorian Boccolacci (Energy/TM) en 45''972 dans la 2ème série, suivi par Armand Convers (Kosmic/Vortex), leader de la 1ère série en 46''142. Le toujours vert Stéphanois rétablissait la situation en remportant ensuite la Superpole avec un chrono de 45''960, 13 millièmes plus vite de Boccolacci, son jeune dauphin. La 3ème place est occupée par Martin Kodric (FA Kart/Vortex) devant Dalton Sargeant et Karol Basz (Tony Kart/Vortex) se livrant eux-aussi un joli combat de génération. 

 

Callum Ilott (Zanardi/Parilla) réussit lui aussi son entrée en KF avec la 7ème position devant Ben Barnicoat (ART GP/TM). George Russell (Birel/TM) échoue au pied de la sélection pour la Superpole avec sa 13ème positio. Valentin Moineault (ART GP/TM), second Français, pointe 20ème, Tom Joyner (Zanardi/Parilla) se montre un peu déçu de son 23ème chrono, Paul Boutonnet (Zanardi/Parilla), 40ème temps, n'a pas bénéficié d'une machine suffisamment performante.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires