Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

International > World Cup

Sarno_samedi.jpg 

Avec 94 concurrents en KF2 et 104 en KF3, le programme des Coupes du Monde de ces deux catégories est pour le moins chargé. Après les essais qualificatifs, programmés ce vendredi matin, les concurrents ont déjà débuté leurs Manches Qualificatives vendredi après-midi et celles-ci ne se termineront que samedi soir pour les KF2 et même dimanche matin pour les KF3.

 

En KF2, l'étonnant poleman Alessio Guazzaroni (Tony Kart-BMB) (en photo) est un peu rentré dans le rang après avoir été pénalisé pour une vitesse excessive au départ. S'il veut confirmer sa pole position, il devra briller lors des trois manches qualificatives qu'il lui reste à disputer. Face à leurs supporters, ce sont pourtant trois Italiens qui se sont montrés les plus performants avec deux victoires de manche pour Loris Spinelli (Tony Kart-Vortex), deux succès également pour Paolo Ippolito (Tony Kart-Vortex) et un pour Antonio Maria Giovinazzi (PCR-Parilla). Seul le Britannique Tom Joyner (LH-TM) est parvenu à voler une victoire de Manche aux pilotes locaux. Pas de chance par contre pour le Français John Filippi (Exprit-Vortex), impliqué dans un accrochage au départ de sa deuxième manche alors qu'il avait signé le 3e temps des essais.

 

Le plus rapide lors des essais en KF3, Charles Leclerc (Intrepid) a confirmé sa pointe de vitesse lors de la seule Manche qu'il a disputée. Si « Speedy » (alias Antonio Fuoco) a impressionné en remportant deux Manches, le Néerlandais Max Verstappen (CRG-Parilla) s'est lui imposé une fois, non sans se montrer extrêmement rapide. Parmi les pilotes aux avant-postes lors des essais, le plus malchanceux fut le Danois Nicolai Sylvest (Tony Kart-Vortex), contraint à l'abandon dans sa deuxième manche qualificative alors qu'il avait enlevée la première. On notait aussi la belle performance de la jeune Suissesse Luana Emanuela Krattiger (Tony Kart-Vortex), remontée 2e de sa première manche qualificative après avoir signé le 21e chrono des essais.

 

Ce samedi, les prétendants à une victoire dans les Coupes du Monde KF2 et KF3 poursuivront leurs manches qualificatives alors que les pilotes du Championnat du Monde KF1 s'attaqueront aux choses sérieuses avec une séance qualificative et leurs deux premières Courses du week-end. Dimanche, ils s'attaqueront à un programme similaire... avec une quatrième et dernière Course retransmise en direct sur Sport Italia 2. Présente à Sarno, la chaine italienne retransmettra en effet l'événement dimanche de 16h à 18h (soit pour les Finales des Coupes du Monde KF2 et KF3 et pour la Course 4 du Championnat du Monde KF1).

 

 

Info CIK / © Photo KSP


Leclerc_pole_KF3.jpg

 

Un soleil omniprésent, des températures dépassant les 30°C... Les participants de la Coupe du Monde KF3 de la CIK-FIA qui se déroule ce week-end à Sarno n'ont pas été surpris par les conditions lors du premier temps fort de la manifestation, ce vendredi matin : les essais chronométrés.


Chez les Juniors de la KF3 (13-15 ans), cinq Pilotes ont terminé la séance qualificative dans le même dixième de seconde. Mais le dernier mot est revenu à Charles Leclerc (Intrepid-TM). « Tout marchait super bien et je me suis vraiment bien appliqué », expliquait le Monégasque. « Jusqu'ici, le circuit de Sarno ne m'a jamais réussi. On dirait que ça change cette année. » Deuxième des essais, le Néerlandais Max Verstappen (CRG-Parilla) a confirmé qu'il faudrait compter avec lui en devançant l'Italien Alessio Lorandi (Tony Kart-Vortex), le Danois Nicolai Sylvest (Tony Kart-Vortex), le Champion d'Europe George Russel (Intrepid-TM), l'Italien Speedy (alias Antonio Fuoco, Tony Kart-Vortex), les Britanniques Matthew Graham (Zanardi-Parilla) et Harrison Scott (Intrepid-TM), le Français Dorian Boccolacci (Birel-BMB) et le Britannique Callan O'Keeffe (FA Kart-Vortex).

 

Pour eux, comme pour tous ces Pilotes de la KF3 (102 au total !), la longue liste des manches qualificatives commence ce vendredi après-midi et se terminera dimanche matin. Là aussi, 34 places seulement seront attribuées pour la Finale. Cela promet d'être chaud au pied du Vésuve !

 

 

Info CIK / © Photo KSP 


Guazzaroni_pole_KF2.jpg 

Un soleil omniprésent, des températures dépassant les 30°C... Les participants de la Coupe du Monde KF2 de la CIK-FIA qui se déroule ce week-end à Sarno n'ont pas été surpris par les conditions lors du premier moment fort du meeting : les essais chronométrés.

 

Pourtant, il était bien question de surprise dans la hiérarchie de la KF2 ! Au terme des différentes séances qualificatives, c'est en effet Alessio Guazzaroni (sur un étonnant ensemble Tony Kart-BMB) qui se montrait le plus rapide. A 19 ans, l'Italien réalisait un authentique exploit. « Je ne m'attendais pas du tout à signer la pole ici », souriait-il. « Nous sommes dans une petite équipe familiale avec de petits moyens. Par exemple, nous dormons dans notre camionnette et nous avons un seul châssis. Et encore ; c'est un châssis que l'on m'a prêté ! Je ne sais pas comment j'ai fait pour signer la pole, mais je l'ai fait et je suis super heureux. Mais le week-end ne fait que commencer... »

 

Même si l'histoire est belle, l'Italien a raison de relativiser : les 94 concurrents, répartis en 6 groupes, vont désormais s'attaquer à leurs manches qualificatives et seuls 34 d'entre eux pourront participer à la Finale. Derrière Guazzaroni, les autres pilotes aux avant-postes durant ces essais qualificatifs ont été le Thaïlandais Tanart Sathienthirakul (Tony Kart-TM), qui confirme sa forme du championnat d'Europe, le Français John Filippi (Exprit-Vortex), les Italiens Loris Spinelli (Tony Kart-Vortex) et Antonio Maria Giovinazzi (PCR-Parilla), le Britannique Sam Macleod (FA Kart-Vortex), le Danois Christian Sorensen (Tony Kart-Vortex), l'Italien Paolo Ippolito (Tony Kart-Vortex), le Britannique Sam Snell (Energy-TM) et l'Italien Giuliano Niceta (Intrepid-TM), vainqueur ici même il y a 2 ans de la Coupe du Monde KF3. Preuve de l'intensité des débats, 70 pilotes pointaient dans la même seconde... et certains favoris - comme le Champion d'Europe Sami Luka (Energy-TM), 46e du classement - doivent déjà entamer une course poursuite après avoir manqué leur séance qualificative.

 

 

Info CIK  / © Photo KSP


Team > France

Art_Grand_Prix.jpg 

ART Grand Prix est fière d'annoncer ses débuts en Karting en tant que fabricant de châssis. Le premier châssis, baptisé TS-01, a été récemment homologué et sera bientôt disponible pour toutes les catégories, y compris le mini-kart, chez tous les distributeurs agréés. Un nouveau groupe de travail ainsi que des quartiers généraux spécifiquement dédiés, situés à proximité du circuit de Lonato (Brescia, Italie), ont été mis sur pied.

 

 Ce projet de Karting est né grâce aux relations étroites que Nicolas Todt et Armando Filini entretiennent depuis plusieurs années et qui ont permis la belle ascension de jeunes pilotes talentueux issus du Karting (Jules Bianchi actuellement pilote d'essais au sein de la Scuderia Ferrari en F1 et Aaro Vainio, pilote de GP3 Séries). Jules et Aaro ont effectué la transition directe d'Armando Filini au management de Nicolas Todt.
 L'objectif d'ART Grand Prix est de fournir aux pilotes et à ses clients la meilleure qualité tant sur le plan des matériaux et des produits que de l'assistance, à la fois sur les circuits et sur le plan commercial. ART Grand Prix disposera de sa propre Equipe Usine et sélectionnera des Équipes Officielles pour participer aux manches Internationales majeures de Karting KF et KZ. ART Grand Prix s'appliquera à mettre en place au sein de son Equipe Usine la même approche organisationnelle établie à ce jour et qui a fait ses preuves dans les différents Championnats de monoplaces dans lesquels elle est engagée. En plus de ces activités en piste, ART Grand Prix procurera une large gamme de services à ses pilotes.


L'intention d'ART Grand Prix est également de promouvoir les carrières de jeunes pilotes talentueux du Kart vers les catégories supérieures avec pour but ultime d'offrir la possibilité aux pilotes les plus prometteurs et talentueux de tester une monoplace. En effet, grâce à son propre département Karting, ART Grand Prix ajoute un échelon à ceux déjà présents que sont les Championnats de Formule Renault, de GP3 et de GP2.

 

Nicolas Todt (co-propriétaire) :
« Je suis très fier de rajouter une nouvelle pierre à notre édifice. Le monde du Karting a toujours été un véritable vivier et beaucoup des plus grands pilotes actuels y ont d'ailleurs fait leurs premiers pas. Pour notre société, la décision de rejoindre un tel environnement de qualité s'inscrit dans la logique de l'entreprise qui peut jouir de la synergie de ses différentes activités. Le fait qu'Armando Filini nous ait rejoints dès le premier jour est un atout majeur qui devrait nous permettre d'accélérer notre phase d'apprentissage. Nous abordons ce défi avec humilité, enthousiasme et détermination. En tant que manager de pilotes, être impliqué dans le karting nous donnera l'occasion d'être au contact des pilotes les plus prometteurs dès les premières phases de leur carrière, avec l'ambition de les préparer au mieux aux étapes ultérieures. »
 
 Armando Filini (Karting Team Manager):
« Je suis ravi de rejoindre une entreprise aussi fructueuse qu'ART Grand Prix. Nous relèverons ce défi avec la même implication et le même professionnalisme que ceux qui animent ART Grand Prix dans toutes les catégories dans lesquelles elle s'est engagée. Tout au long de ma carrière en karting, mon objectif a toujours été d'aider les jeunes pilotes à se préparer à la prochaine étape, le sport automobile de monoplace. Je pense que ce nouveau projet leur fournira un soutien conséquent et significatif. Nous travaillerons d'arrache-pied pour obtenir les meilleurs résultats. »

 

 

Info Art Grand Prix 


International > World Karting Championship

Sarno-Track-and-girls.jpg

 

On va sans doute assister à un combat de géants entre Nyck De Vries (Zanardi/Parilla) et Alex Albon (Intrepid/TM) pour ce qui pourrait bien être la manche décisive du Championnat du Monde KF1 à Sarno, avec Flavio Camponeschi (Tony Kart/Vortex) en embuscade. Albon est en pleine progression, De Vries a semblé fragilisé par des problèmes mécaniques en Espagne et des soucis en piste à Genk, mais le jeune Néerlandais a de la ressource. Ces deux pilotes sont souvent très au-dessus du lot.

 

Ignazio D'Agosto (Tony Kart/Vortex), Karol Basz (RK/BMB) et Yu Kanamaru (Tony Kart/Vortex) vont tout faire pour effacer le mauvais souvenir de Genk. Felice Tiene (CRG/Maxter), Léo Roussel (Sodi/Parilla), Jordon lennox-Lamb (CRG/Maxter) et Anthoine Hubert (Sodi/Parilla) font partie des pilotes en phase ascendante à suivre de près.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires