Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
 

Pilote > Dorian Boccolacci

Pour Dorian Boccolacci, la 2ème épreuve de la WSK Master Series à Sarno s'est terminée en queue de poisson bien avant le 1er avril. Alors qu'il avait bataillé ferme durant les manches pour rejoindre le haut du classement après des essais chronométrés légèrement décevants, un incident de course lui a ôté toute possibilité de bien figurer en finale.

 

Dorian-Boccolacci-KF3.jpg

 

Les essais libres s'étaient pourtant bien déroulés au sein de l'Intrepid Driver Program, mais au moment de poursuivre sur sa lancée pour les chronos officiels, Dorian ne parvenait plus à extraire le meilleur de sa machine. Rien de catastrophique, mais tout de même 3 dixièmes manquants pour viser les premières places. Classé 23ème, le pilote iRace Professional réussissait encore une fois des remontées époustouflantes grâce à sa capacité à prendre d'excellents départs et revenait en 5ème position au terme des phases qualificatives.

 

Le départ de la préfinale A ne s'est ensuite pas vraiment déroulé comme prévu. Bondissant dès l'extinction des feux, Dorian se trouve enfermé entre les deux pilotes de tête à l'amorce du premier virage. Déséquilibré quand ses adversaires entament la courbe, son kart part ensuite en tête-à-queue en plein milieu du peloton de furieux. Pas le temps d'apprécier sa chance de sortir indemne d'un tel piège, il lui faut maintenant attaquer pour obtenir sa place en finale. Bien que très retardé, il cravache, rejoint les retardataires et double tant qu'il peut jusqu'à atteindre la 17ème place fatidique.

 

Certes qualifié pour la finale, Dorian part en dernière ligne. Échaudé par sa mésaventure précédente, il part prudemment, ce qui ne lui évite pas un autre accrochage au fond du circuit. Plus grand chose à faire dans ces conditions... Dorian revient tout de même tant qu'il peut sans pouvoir tourner à moins de 4 dixièmes des plus rapides. Les écarts importants ne lui permettent pas de terminer mieux que 22ème, la déception est grande, mais pas autant que l'envie de revanche !

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Sean Gelael

Sean-GP.jpg

 

Le pilote indonésien Sean Gelael a retrouvé le karting international à Sarno pour la WSK Master Series. Il s'agissait d'abord pour lui de reprendre ses marques après une longue interruption et de tester une nouvelle motorisation TM. "J'ai eu quelques difficultés pour m'habituer à ce nouveau moteur qui nécessite des réglages très fins au niveau de la carburation, expliquait-il pendant le week-end. D'autre part, le fonctionnement de la valve à l'échappement n'était pas évident."

 

Partant dans le milieu du peloton dans les manches qualificatives, Sean n'a pas eu la partie facile. Il a dû abandonner par deux fois, dès le départ ou en tout début de course, ce qui a alourdi son score et l'a privé de l'accès aux phases finales. "La remise en route n'a pas été facile, il faut dire que je n'ai pas eu l'occasion de m'entraîner en Europe cette année. Nous allons procéder à des ajustements techniques dans le team pour que mon kart soit plus efficace et je vais participer à davantage de compétitions maintenant."

 

Sean sera d'ailleurs présent au Trophée Margutti sur le circuit de Lonato avant de terminer la WSK Master à Castelletto. Nul doute que les choses vont rentrer dans l'ordre d'ici là.

 

Site officiel: www.sean-gelael.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Presse > KART mag

Couv-Guide-du-Kart-2012.jpg

 

Document indispensable pour tout savoir du karting, réglements, résultats, adresses, le Guide Kart 2012 édité par Kart mag est maintenant disponible en librairies et points presse. Le rapport informations/prix de cet ouvrage, que tout passionné de karting se doit de posséder, est absolument imbattable.

 

 

Info Kartcom


International > Trofeo Andrea Margutti

4 catégories, 29 nationalités, 246 engagés, les chiffres du 23ème Trophée Margutti organisé pour la 1ère fois sur la piste de South Garda Karting à Lonato laissent présager d'un très bon cru.

 

Trofeo_Margutti.jpg

 

Parmi les 70 KZ2 inscrits on retrouve quelques noms à qui on peut attribuer le statut de favori. Le Britannique Jordon Lennox-Lamb (CRG/Maxter), les Italiens Massimo Dante (CKR/TM), Leonardo Fuoco (BRM/Maxter), Marco Bellanca (Energy/TM), Mirko Torsellini et Fabian Federer (CRG/Maxter), Luca Tilloca (Kali Kart/TM), Massimo Aceto (GP/TM) ou le Français Alexandre Arrue (Righetti/Pavesi). On note également la présence de Cyndie Allemann (RK/TM), de Kenny Charles (Merlin/TM) et Henri Kokko (Ninar/TM).

 

Avec des pointures de la carrure de Max Verstappen (Intrepid/TM), Felice Tiene (CRG/BMB), Charles Leclerc (ART GP/Parilla), Tom Joyner (LH/BMB), Antonio Giovinazzi et Nicolaj Moller-Madsen (Tony Kart/TM), Sami Luka (FA Kart/TM), Andrew Tang (Kosmic/TM), la KF2 ressemblera à ce qui se fait de mieux au niveau mondial cette année. Un bon test pour les Français Erwan Julé (DR/TM) et Nicolas Gonzalès (GP/TM).

 

Callum Ilott et Lance Stroll (Zanardi/Parilla), George Rusell et Dorian Boccolacci (Intrepid/TM), Alex Palou (CRG/BMB), Alessio Lorandi (Tony Kart/Vortex), Connor Jupp et Felix Nilsson (Energy/TM), Luca Corberi (Kosmic/Vortex), le plateau KF3 n'aura rien à envier aux grands rendez-vous européens à venir. Les Français y seront bien représentés par Julien Darras (Intrepid/Parilla), Paolo Besancenez (Sodi/Parilla),Anthony Guglielmelli (Birel/Parilla), Luca Enzo Cardinali (Formula K/Parilla) et Thomas Landais (Sodi/Parilla) au sein des 87 engagés.

 

Rendez-vous dès samedi matin sur Kartcom pour le suivi en direct du Trophée Andrea Margutti depuis Lonato.

 

 

Info Kartcom


Pilote > Felix Nilsson

Felix_Nilsson.jpg

 

Sur une piste qu'il connait bien maintenant, Felix Nilsson n'a pas pu donner le meilleur de lui-même pendant la 2ème épreuve de la WSK Master Series qui se déroulait à Sarno. Son Energy/TM n'était pas aussi véloce que lors des compétitions précédentes sur le long tracé napolitain, Felix ne pouvait faire mieux que le 15ème temps aux chronos. Éliminé dès les premiers mètres de sa 2ème manche, retardé dans la 4ème, les phases de départ ont été plus compliquées que d'ordinaire depuis l'abandon des contrôles de vitesse.

 

Felix_Nilsson_Sarno.jpg

 

16ème sur la grille de la préfinale A décisive pour la qualification, Felix s'est battu pour conserver son rang à l'arrivée sans pouvoir améliorer son score. Il prenait un excellent départ en finale, mais perdait rapidement l'avantage acquis. Malgré tous ses efforts, il restait bloqué dans le peloton pour terminer à une modeste 28ème place.

 

"Le bilan de Sarno est assez décevant, explique-t-il. Il nous a manqué de la performance pour accrocher le bon groupe et ne pas se laisser distancer sur un circuit aussi long. Il va falloir résoudre ce problème avant le 1er round de la WSK Euro Series dans un mois. Avant cela, je vais disputer la dernière manche de la Master à Castelletto avec une grosse envie de revanche."

 

Site officiel: www.felixnilssonracing.com

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Toutes les actualités

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires