Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

Toutes les actualités

>
1 2 3 4 5 6 ... 3274 >
 

Evenement National > Belgian Karting Championship

Belgian-Championship-2017-3-Genk.jpg

 

La troisième et dernière épreuve du Championnat de Belgique 2017 se déroulait ce week-end à Genk pour les sept catégories IAME X30 en compétition. 205 pilotes participaient au meeting. Le team VDK Racing a remporté de nombreux succès à tous les niveaux.

 

Le titre X30 Junior pour Lomko, mais Handsaeme impressionne
Kobe Pauwels était le plus rapide lors des chronos X30 Junior, mais Xavier Handsaeme dominait les manches et s'imposait également en finale face à Mari Boya et Valon Janssen. Régulier sans éclat, Vlad Lomko terminait 7e derrière Elie Goldstein et remportait le titre avec 170 points contre 166 à Goldstein et 163 à Janssen. Enzo Lévâque prenait la 6e place du championnat, Jules Mettetal frôlant le top 10.

 

X30 Senior : duel Bailly/Wargé, Chappard champion
Sébastien Bailly retrouvait le volant après une saison en tant que mécanicien en international chez RFM. Il a signé la pole et remporté les manches qualificatives devant Felix Wargé qui s'est pourtant imposé en finale. Franck Chappard remontait de la 16e à la 4e place dans les manches et concluait sur le podium final, ce qui lui permettait de coiffer la couronne de champion de Belgique avec 171 points, loin devant Ries Viverette (149 pts) et Daan Steenman (147 pts). Christopher Chany (141 pts) pointait 4e non loin du top 3. Xavier Dias prenait la 10e position.

 

Sans faute et couronne X30 Super pour De Pauw
Ulysse De Pauw a tout gagné à Genk, ces chronos à la finale, ce qui lui a valu de devancer au championnat son rival Corenton Collignon ainsi que William Godefroid. Clément Riquet terminait 5e devant François Xavier Venet.

 

Dans les autres catégories, Kimmy Abraham a été titré en X30 Mini, Johan Sinty en X30 Cadet, Fabio Kieltyka en X30 Master, Corentin Grégoire en X30 Shifter et Roy Bakker en X30 Super Shifter.

 

Consulter les résultats complets sur http://savoiechrono.com.

 

 

Info Kartcom



FEDERATION > CIK-FIA

Livingstone_3.jpg

 

Duffy Livingstone, dont on se souviendra toujours comme du père du Go Kart, est décédé le 13 août 2017 à l'âge de 92 ans.

 

Construisant des voitures de sport et du fait de ses activités de course, Duffy consultait souvent son ami Art Ingels qui travaillait à la célèbre usine de voitures de course Kurtis Kraft à Glendale en Californie. Lors d'une visite, Duffy a pu admirer l'engin créé par Ingels : un petit châssis tubulaire équipé de quatre roues et propulsé par un moteur de tondeuse à gazon. Duffy, impressionné par l'invention d'Art et après avoir obtenu son accord, a aussitôt entrepris la construction de son propre modèle, un pour lui et un pour un ami. Puis un autre ami en a voulu un, puis un autre encore et ainsi de suite. Duffy a alors appelé Art et organisé une journée d'essai au Rose Bowl de Pasadena. A l'époque, le Rose Bowl accueillait des courses de Quarter Midgets et bon nombre de leurs propriétaires ont voulu savoir où ils pouvaient se procurer ces voitures miniatures. Duffy a conçu des plans, dressé des listes de composants et commencé à fournir des kits de pièces aux nouveaux passionnés ; Go Kart Manufacturing était née.

 

Livingstone_5.jpg

 

L'International Kart Federation a voulu rendre hommage à Duffy pour toutes ces années consacrées aux courses de Karting en tant que pilote, mécanicien, fabricant de karts, co-fondateur du Karting organisé et du Go Kart Club of America, devenu par la suite l'International Kart Federation, en instaurant les Prix Duffy, une statuette en bronze "Joe Karter" de 12 pouces de haut montée sur un socle en bois de 6 pouces de haut. Ces statuettes sont remises chaque année aux Champions nationaux de l'IKF. Duffy était par ailleurs membre du Conseil de l'International Kart Federation dont il a également été président.

 

Livingstone_6.jpg

 

A noter qu'il existe sur YouTube des vidéos de Duffy racontant l'histoire des débuts du Karting ainsi qu'une anecdote amusante sur le "1961 Nationals" lorsque la distance de course est passée de 10 à 15 tours, ce qui l'avait contraint à trouver une méthode ingénieuse avec une chambre à air pour avoir plus de carburant !

 

Outre le Karting, Duffy aimait construire et faire voler des maquettes d'avions multimoteurs radiocommandées. Adolescent, à Pasadena, il a travaillé dans un magasin de modélisme pour 75 cents par semaine ; il y a développé une véritable passion pour les modèles réduits d'avions.

 

Au début des années 1990, Duffy a quitté Costa Meza, en Californie pour s'installer à Grants Pass, dans l'Oregon, accompagné de sa deuxième femme Deedee. Se plaisant à recueillir des animaux en difficulté, ils avaient, à un moment donné, sept chiens ; ils ont aussi sauvé trois ânes, des chèvres et des moutons. Il ne fait pas de doute que Duffy affectionnait tout ce qui avait quatre pattes et quatre roues. Duffy et Deedee ont ensuite déménagé à Ooltewah dans le Tennessee.

 

En 1939, à l'âge de 14 ans, quand il a commencé à travailler dans le magasin de modélisme de Pasadena, son prénom Frank a été abandonné au profit de Duffy pour une raison oubliée ; on n'oubliera cependant jamais son incroyable contribution à la discipline du Karting et à ses débuts.

 

Frank Weir

 

 

Info CIK-FIA/ © Photos  Enzo Falconi Collection, Go Kart Manufacturing Co., Graeme Barwick

 

 


Karting Loisir > USA

Clifton-Hill.jpg

 

Situé en bordure des chutes du Niagara, côté américain, le complexe de Clifton Hill offre de multiples attractions aux familles de touristes qui visitent en très grand nombre ce site emblématique. Une "piste" de karting sera prête à l'automne. Il s'agit cependant davantage de divertissement que de loisir. Premier point surprenant, les "pilotes" ne portent pas de casque. Les "karts", monplaces ou biplaces, très inspirés des origines du karting plutôt que par les dernières avancées de la technologie, sont équipés d'arceaux et de ceinture de sécurité. Le tracé très typé fête foraine comportera une sorte de rampe comme celles des parkings avant de plonger sur une descente genre toboggan géant. 

 

MainHill.jpg

 

D'autres sites exploitent cette veine comme celui de Branson dans le Missouri. Pas moins de 14 pistes différentes aux noms évocateurs sont proposées à un large public: Heavy Metal High Rise, Wild Woody, Lumberjack, Road Course, ou Classic Go-Karts en photo ci-dessous. 

 

Brandon-Classic-Go-Karts.jpg

 

Les participants s'en donnent à coeur joie sur ces karting-manèges en arborant des sourires très américains. Bien que certaines doivent encore exister en Europe, ces attractions typées années 60 cèdent le pas sur le vieux continent à une offre de karting loisir très développée, plus orientée vers la vitesse et la sécurité, plus moderne et plus sûre.

 

 

Info Kartcom / Photo 1 Clifton Hill - Photos 2 et 3 Branson's track


International > CIK-FIA

CIK-Macao-2016-KZ-Leuillet.JPG

 

Le Championnat Asie-Pacifique de la CIK-FIA (catégories KZ & OK) est agendé sur la piste de Macao (MAC), du 8 au 10 décembre 2017. L'édition 2016 avait été remportée par le Français Tom Leuillet (Sodi/TM Racing/MG). La Compétition CIK-FIA de Macao est très appréciée pour son tracé de 1203 mètres, pour son accueil chaleureux et pour la qualité de l'organisation de l'Automobile General Association Macao-China. Au-delà de l'aspect sportif, il s'agit également d'une belle occasion pour les fabricants de châssis et de moteurs de briller devant un marché asiatique en développement.

 

Comme l'an dernier, pour des raisons de logistique, les Pilotes pourront utiliser les pneus de leur choix parmi ceux homologués par la CIK-FIA. Ils apporteront à Macao leurs propres pneus, dotés de code-barre, et les feront enregistrer par les commissaires techniques de la manifestation. Les inscriptions sont ouvertes depuis le 17 août sur le site cikfia.com, pour un montant de 458 € jusqu'au 9 novembre.

 

 

Info CIK-FIA / © Photo AAMC


Toutes les actualités

>
1 2 3 4 5 6 ... 3274 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires