Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
1 2 3 4 5 6 ... 2079 >
 

FEDERATION > CIK

CIK-FIA-Academy-Trophy-KSP.jpg

 

Pour sa 5e édition, le Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA fait le plein au niveau des inscriptions. Ce succès prouve la pertinence du concept de compétition karting monotype ouverte aux espoirs de tous les pays. 2014 s'annonce déjà comme un millésime important dans la jeune histoire de cette formule unique en son genre. Depuis sa création, Le Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA a favorisé l'éclosion de talents dont on peut suivre dès à présent le parcours prometteur jusqu'en sport automobile.  

 

Dès le lancement du Trophée Académie de Karting en 2010, la CIK-FIA avait privilégié l'accessibilité sur plusieurs plans. La barrière financière n'existe pas dans cette compétition, puisque le matériel est mis gracieusement à la disposition des pilotes aussi bien pour les châssis Parolin que pour les moteurs FIM. La mise en œuvre de ce matériel éprouvé et le tirage au sort des ensembles châssis/moteur offrent de solides garanties d'équité sportive tout au long de la saison. Tout est fait pour mettre en avant les capacités de pilotage des participants.

 

La CIK-FIA a également souhaité rendre le Trophée Académie de Karting accessible au plus grand nombre de pays possible à travers l'implication des ASN (Autorités Sportives Nationales) qui trouvent là une magnifique occasion de soutenir leurs meilleurs espoirs dans le cadre d'une compétition mondiale de référence. 32 nations sont engagées en 2014, 17 d'entre elles ayant souhaité engager un deuxième candidat. Les pilotes sélectionnés représentent officiellement leur pays d'origine à travers l'engagement leur fédération nationale qui contribue, ainsi que l'a voulu la CIK-FIA, à la promotion du Karting au niveau mondial.   

 

La saison 2014 du Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA s'articule autour de trois Compétitions, intégrées aux plus prestigieux Championnats de Karting. La compétition s'ouvrira par le meeting de Genk, en Belgique – du 12 au 15 juin - qui offrira aux concurrents une journée supplémentaire de tests le jeudi. Ce sera ensuite au tour de l'Allemagne d'accueillir, du 11 au 13 juillet, la deuxième épreuve sur le circuit de Wackersdorf, tandis que la conclusion aura lieu du 10 au 12 octobre en Italie sur le circuit de Sarno.  

 

Les pneumatiques du Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA 2014 seront de type « Option » et de marque Bridgestone. Le règlement prévoit pour la première Compétition de la saison, trois trains de pneus neufs, deux pour les Essais Libres et un depuis les Essais Qualificatifs jusqu'aux Finales. Pour les autres Compétitions, deux trains neufs et un train usagé seront autorisés, un neuf et un usagé pour les Essais Libres et un train neuf pour les Essais Qualificatifs, les Manches Qualificatives, le Repêchage éventuel et les phases finales. Le nombre de pneus pluie, non limité pendant les Essais Libres, est de deux trains, en gestion libre, depuis les Essais Qualificatifs jusqu'aux Finales. 

 

Concernant l'aspect visuel, tous les Pilotes seront dotés d'une combinaison spéciale Trophée Académie de Karting, et les carrosseries des karts seront blanches avec une nouvelle décoration très colorée. 

 

Le règlement du Trophée Académie de Karting de la CIK-FIA 2014 est disponible sur le site  www.cikfia.com. Pour tout renseignement ou demande particulière de la part d'un pilote, d'un concurrent ou d'une ASN, merci de contacter le bureau de la CIK par e-mail à l'adresse cik@fia.com.

 

 

Info CIK / © Photo KSP


International > Belgique

BMC-Genk-27-avril-2014.jpg

 

La saison 2014 du Belgian Max Challenge débutera à Genk le week-end du 27 avril. Après le succès de la récente BNL, c'est au tour du BMC d'attirer les compétiteurs Rotax sur le ciruit limbourgeois. Le Challenge comprend cette année 6 rendez-vous sur 4 circuit différents:

 

- Genk (B) 27 avril

- Genk (B) 25 mai

- Kerpen (D) 22 juin

- Berghem (NL) 3 août

- Ostricourt (F) 14 septembre

- Genk (B) 12 octobre

 

Retrouvez toutes les informations sur le site http://belgianmaxchallenge.be

 

 

Info Kartcom


Team > Equipe de France Karting

Du côté des pilotes de l'Equipe de France FFSA Karting, le deuxième rendez-vous de la WSK Super Master Series à Castelletto a été marqué par le spectaculaire retour sous les projecteurs de Gabriel Aubry qui s'est achevé sur la 2e marche du podium KF. Julien Darras a bien fait progresser sa machine pendant les manches sans parvenir à briller autant qu'il l'aurait souhaité dans les phases finales.

 

KSP-Gabriel-Aubry-KF.jpg

 

On le savait rapide, mais Gabriel Aubry n'avait pas encore pu concrétiser jusqu'au bout en KF cette saison. C'est chose faite depuis le meeting de Castelletto dans lequel il a été capable de redresser une situation mal engagée dans les manches qualificatives - un accrochage et deux abandons sur problème mécanique pour une 42e place au classement intermédiaire. Le pilote francilien faisait mieux qu'assurer sa qualification lors de la préfinale puisqu'il regagnait pas moins de 16 positions en terminant 4e. Le festival se poursuivait en finale avec une grosse attaque, 6 places reprises face aux meilleurs et la deuxième marche du podium en guise de récompense. Voilà qui est bien joué à quelques semaines du lancement du Championnat d'Europe.

 

Ce fut plutôt un week-end de test pour Julien Darras, qui est remonté aussi bien dans les manches que dans les phases finales avec des performances en hausse. L'objectif était avant tout de travailler sur le matériel. Il se classait 13e en finale après avoir repris 9 places, mais n'était pas pleinement satisfait des performances de sa machine à l'arrivée. On peut s'attendre à des résultats plus convaincants lors de la prochaine épreuve de la série italienne sur le circuit de La Conca.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


International > WSK Master Series

WSK-Global-Racing-System.jpg

 

The third and decisive event of the WSK Super Master Series is due next weekend in Muro Leccese, on the International Circuit la Conca, where the victories of the four categories will be awarded at the end of the Finals. The south Italian circuit hosts the third and last event of the series. The previous two rounds were hosted by the facilities of Sarno (SA) and Castelletto di Branduzzo (PV). The number of entrants is outstanding: over 200 drivers coming from the five Continents in every round. Many are the drivers who can aim at the title; none of the categories has been, so far, dominated by an undisputable leader. Moreover, the scoring system, which awards more points in this closing event, makes the standings more uncertain: great expectation for thrilling Finals, on schedule next Sunday 27th April. Winners will be announced live on the web thanks to the official website www.wsk.it.


Ardigò leads in KZ2.

Even after his indisputable victory in Castelletto, just a week ago, the Italian Marco Ardigò (Tony Kart-Vortex-Bridgestone) cannot be sure of the victory. His lead over the Dutch Bas Lammers (FK-Parilla-Bridgestone), 10 points behind, is very narrow given that the Prefinal and the Final can award up to 120 points. Also the French Arnaud Kozlinzki (Intrepid-TM-Bridgestone), third in the standing with a very narrow gap and who showed a very good pace in Castelletto, can aim at success. Good chances also for the Italian Paolo De Conto (Birel-TM-Bridgestone) and the two Belgian drivers Jonathan Thonon (Praga-Parilla-Bridgestone) and Rick Dreezen (Zanardi-Parilla-Bridgestone).


In pursue of Basz in KF.

In KF Karol Basz Tony (Kart-Vortex-Dunlop) is the leader, but behind him the Indian Jehan Daruvala (FA Kart-Vortex-Dunlop), the brilliant winner of last week's round, is closing the gap. In KF, too, the gaps between drivers in the current standing are very narrow: all results are possible, especially if we take in consideration the fact that Basz leads with120 points and there are still 120 points to be awarded to the winner of Pre-final and Final in this last round. So, in such an uncertain situation, there are many drivers who can aim at taking over the leadership of Basz and Daruvala. Among them the Danish Nicklas Nielsen (Kosmic-Vortex-Dunlop) and the English Tom Joyner (Zanardi-Parilla-Dunlop), the closest pursuers. Also Gabriel Aubry (FA Kart-Vortex-Dunlop), the Italian Alessio Lorandi (Tony Kart-TM-Dunlop), the British Callum Ilott (Zanardi-Parilla-Dunlop), the Russian Nikita Mazepin (Tony Kart-Vortex-Dunlop) and the English from London Lando Norris (FA Kart-Vortex-Dunlop) stand a good chance. They all follow the leaders in a standing where all the drivers are very close to each other.


Baiz ahead of few points in KF Junior.

Mauricio Baiz (Exprit-Vortex-Vega), in last week's race, outpaced the rest of the pack. The Venezuelan driver hauled himself up to the top of the KF Junior, only four points ahead of the English Daniel Ticktum (Zanardi-Parilla-Vega). The final sprint could not be more uncertain: also the Italian Leonardo Lorandi (Tony Kart-TM-Vega) follows closely (only 13 points behind), as well as the German Mick Junior (Tony Kart-Vortex-Vega) and the American Logan Sargeant (FA Kart-Vortex-Vega). Behind them the Italian Davide Lombardo (Exprit-Vortex-Vega), the English Enaam Ahmed (FA Kart-Vortex-Vega) and the Russian Matvey Maslov (Tony Kart-Vortex-Vega). The standing says that all the drivers can aim at getting the success in this category.


Mizevych at the top in the 60 Mini.

Thrilling situation in 60 Mini, as witnessed by the last race in Castelletto, where the Malaysian Muizz Abdul Gafar (Hero-LKE-Vega) emerged from the tussle and had the upper hand over the Canadian Antonio Serravalle (Tony Kart-LKE-Vega) and the Italian Nicola Abrusci (Tony Kart-LKE-Vega). Surprisingly, the current leader is the Romanian Mikar Mizevych (Tony Kart-LKE-Vega), even though with a lead of only 13 points over Abrusci. Behind them Abdul Gafar and the Polish Maciej Szyszko (Tony Kart-LKE-Vega), then Serravalle, the Norwegian Dennis Hauger (Hero-LKE), the Italian Christian Cobellini (Top Kart-Parilla-Vega) and the Spanish David Vidales (FA Kart-LKE-Vega).


WSK on video.

On Rai Sport 2, on 30th April, the pre-recorded broadcast of the Finals, while on 27th April the races will be available on www.wsk.it. Don't miss the special report, the WSK TV Magazine, always on Rai Sport 2 on Friday 2nd May.

 

 

Info WSK Promotion


International > IAME

X30-Challenge-Europa-2014-vainqueurs.jpg

 

Avec plus d'une centaine de pilotes représentant 14 nationalités, des courses disputées, une ambiance conviviale, une météo clémente et un format offrant beaucoup de roulage, la troisième édition du X30 Challenge Europa a été un beau succès. Sur le Karting des Fagnes, Français et Belges se sont partagés les lauriers dans les quatre catégories.

 

X30-Challenge-Europa-2014-Senior-Vincent-Fraisse-vainqueur.jpg

 

X30 Senior : Fraïsse récidive
Au soir de ce X30 Challenge Europa, le Belge Romain De Leval (LH) pouvait nourrir quelques regrets... Probablement le plus rapide en piste le dimanche, lors des deux courses, le pilote Eurokarting manquait son départ lors de la première joute et bouclait le premier tour à la 11e place seulement. Remonté jusqu'au 4e rang, avec le meilleur tour en course dans les poches de sa combinaison, Romain dominait ensuite la deuxième manche de la tête et des épaules. Mais en sauvant sa deuxième place pour 29/1000e lors de cette seconde confrontation, le Français Vincent Fraisse (Sodi) - déjà deuxième de la course 1 - parvenait à s'imposer de justesse au cumul des deux courses, remportant ainsi l'épreuve pour la deuxième année consécutive. Vincent, qui a frôlé la correctionnelle au départ de la course 2, se faisant percuter de part et d'autres et en s'envolant sur un autre concurrent, avouait qu'il avait eu ce soupçon de chance qui fait les grands champions. Dominateur de la première course, le Français François Bécamel (Kosmic) se contentait finalement de la plus petite marche du podium final devançant ses compatriotes Kevin Breysse (Art GP) et Hubert Petit (Tony Kart), constamment sur le devant de la scène mais un peu « justes » pour une place sur le podium. Béranger Dierckx, Sébastien Bedoret mais aussi Jérémy Demarque, auteur de la pole position, Victor Compère et Joey Van Splunteren se sont mis en valeur à un moment ou un autre, tout comme la féminine Ingrid Girard, 13ème après les manches. Par contre, la palme de la malchance revenait à Matteo Vigano, Anthony Cout et Maxime Potty, qui oublieront bien vite ce week-end.

 

X30-Challenge-Europa-2014-podium-Junior.jpg

 

X30 Junior : Lambert intouchable
Ce n'était pas une promenade de santé mais presque ! Quelques semaines après son titre de champion de Belgique, Anthony Lambert (Kosmic) a récidivé. Des essais qualificatifs aux deux courses décisives, le jeune pilote de l'équipe RSD n'a jamais abandonné la première place et sa domination ne fut même jamais mise en doute. Derrière lui, par contre, on a assisté à des courses très disputées pour la médaille d'argent. Grâce à sa 2e place dans la première joute, Maxime Drion (Sodi) offrait un doublé à la Belgique en devançant le Français Julien Andlauer (OK1). Malgré une belle deuxième confrontation achevée au 3e rang, il manquait un point au protégé de la maison VDK, Ulysse De Pauw pour accéder au podium final. En première ligne au départ de la course 1, Gilles Magnus (Formula Gilles), bien aidé par ses petits camarades, s'est retrouvé en dernière position après seulement deux virages et a dû cravacher pour remonter héroïquement à la 8ème place de la course 2. Notons encore, dans le « top 10 », la présence des Allemands Maximilain Paul et Luis Glania (Praga), du Portugais Diogo Garcia de Araujo Pinto (FA Kart) et du Français Téo Laforge (Sodi), qui déboule de la catégorie Cadet. Enfin, Michelle Halder (Wild Kart), déjà excellente, l'an passé à Lyon, décroche le titre de meilleure féminine du week-end.

 

X30-Challenge-Europa-2014-Master-Bielande-vainqueur.jpg

 

X30 Master : Bielande confirme, Trott se révèle
Papa pour la deuxième fois depuis deux semaines, Sébastien Biélande (Kosmic), sur ses terres, a ramené une belle victoire à son team RSD Karting. Pourtant le Belge a eu fort à faire en manches qualificatives et lors de la course 1 avec le britannique Chris Trott (Tony Kart). Sébastien devait s'incliner dans le dernier tour de la première course après un fantastique mano à mano avant de s'échapper en course 2. Même s'il rétrogradait jusqu'à la 5e place durant cette dernière course, Trott offrait la médaille d'argent à Vital Motorsport pour sa première incursion hors de Grande Bretagne. Un départ raté lors de la seconde manche puis une petite touchette ont coûté un probable podium à Nicolas Bervoets (Kosmic), devancé dans le classement final par un autre Belge, Christophe Adams. Vainqueur en 2011 de la compétition, Luc Lefèvre (Kosmic) rentrait une fois encore dans le top 5 aux dépens du vainqueur 2013, le Français Nicolas Duchateau (Tecno), pénalisé pour départ anticipé lors de la seconde course mais qui a bien travaillé durant tout le week-end. En lutte pour le podium lors de la première course, Fabien Kieltyka (Merlin) était contraint à l'abandon suite à un problème mécanique (axe desserré). C'est donc depuis la 18e place qu'il s'élançait pour la seconde joute... Mais en remontant jusqu'au 2e rang, l'ex-champion de Belgique ICA a confirmé qu'il méritait mieux ! Notons enfin le week-end difficile du Péruvien Mario Barrios (Gillard), 13ème et de l'Italien Tino Donadei (Top-Kart), 12ème.

 

X30-Challenge-Europa-2014-Shifter-Amaury-Bonduel-vainqueur.jpg

 

X30 Shifter : La jeunesse au pouvoir
Le Français Amaury Bonduel (Art GP), qui dispute sa première saison en X30 Shifter, ne manque décidément pas de talent et il l'a encore prouvé sur la piste du Karting des Fagnes ! N'ayant jamais quitté la première place de tout le week-end, Amaury, âgé de 15 ans, s'octroyait un incontestable succès devant le Belge Kenny Charles (Merlin), seul à avoir pu suivre le rythme du vainqueur. Amaury, passé près de la victoire en junior, l'an passé, lors de la Finale Internationale IAME, signe ainsi la première grande victoire de sa carrière. Inscrit de dernière minute, le Monégasque Clivio Piccione, ancien vainqueur en GP2 et en championnat du monde FIA GT1, grimpe sur la dernière marche du podium. Le « Boss » du team Monaco, malgré une manche manquée le samedi, a progressivement pris ses marques jusqu'à signer le meilleur temps dans la course 2. Dans cette catégorie où les Belges étaient majoritaires, le double tenant du titre, Thierry Delré, devait, cette fois, se contenter de la 4e place devant Thomas Cypers et Frederik Op de Beeck. Le Danois Michael Sorensen accroche la 10ème position devançant de deux places le Portugais Rui Miguel Costa Carneiro.

 

 

Info & Photo X30 Challenge Europa


Toutes les actualités

>
1 2 3 4 5 6 ... 2079 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires