Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Toutes les actualités

>
1 2 3 4 5 6 ... 2851 >
 

International > Rotax

rmc_grand_festival_2016.jpg

 

A cause du timing déjà bien rempli de la Rotax Max Grand Finals, un maximum de 72 jeunes pilotes (36 par catégorie) peuvent être accueillis, ce qui est loin de répondre à la demande. BRP Rotax a décidé de relancer son Rotax Grand Festival, un évènement amené à être décliné sur chaque continent, réservé aux catégories Micro Max et Mini Max pouvant recevoir 72 pilotes par catégorie. Le principe d'équité sportive basée sur des mécaniques plombées et tirées au sort est maintenu.

 

Un seul Rotax Grand Festival sera organisé chaque année par continent. Les distributeurs Rotax souhaitant mettre en place un tel évènement sur leur propre continent devront déposer un dossier de candidature aurpès de BRP Rotax. 

 

Les pilotes Rotax 125 Micro et Mini MAX du monde entier sont autorisés à participer au Rotax Grand Festival en raison de la modification du règlement de la CIK-FIA. Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a en effet autorisé que les pilotes, titulaires d'une licence nationale, sont désormais autorisés à participer à des compétitions nationales en dehors de leur pays d'origine, à condition qu'ils aient la permission de leur ASN. Pour se qualifier au Rotax Grand Festival, il faudra avoir participé au Challenge Rotax national. Les jeunes pilotes utiliseront leur propre châssis, mais le moteur leur sera fourni pour l'épreuve.

 

Le premier Rotax Grand Festival aura lieu en Espagne et sera organisé par le distributeur Rotax Korridas e Kompanhia en Septembre 2016. 

 

Lire le communiqué officiel (en Anglais) ci-dessous.

 

 

Info BRP Rotax


Pilote > Milane Petelet

Milan Petelet s'était engagé ce week-end en X30 Junior à l'occasion de la 1ère épreuve de la nouvelle X30 Euro Series lancée par RGMMC. Sur le circuit des 7 Laghi de Castelletto, il visait ni plus ni moins la victoire au volant de son Praga Kart officiel, face à concurrence guère nombreuse mais cependant de très bon niveau. Et c'est bien ce qui a failli se produire puisque Milan remontait fort dans les manches après son 3e chrono, réalisé à moins d'un centième de la pole position.

 

KSP_3289.JPG 

Il menait en effet pendant la plupart des tours de cette phase qualificative et remportait deux victoires sur trois courses. Parti stratégiquement avec ses pneus usagés en préfinale, il concédait la 2e place derrière Chris Lulham et comptait bien remettre les pendules à l'heure en finale. Malheureusement, le train de pneus neufs qu'il chaussait pour la dernière course ne lui apportait pas le gain espéré. Enfermé en 4e position au départ, Milan attaquait fort pour revenir 2e dès le 3e tour. Il ne pouvait pourtant pas contenir le retour de Killian Meyer, ni celui de Ben Wooldridge dans le dernier tour.

 

Même si cette 4e position ne comble pas les attentes du pilote Praga, l'écart avec le leader du championnat reste très faible et la 2e épreuve de Zuera pourrait bien lui permettre de prendre sa revanche.

 

www.milane-petelet.com

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Team > RFM Motorsport

KSP_326_3859.JPG

 

« Cela n'a pas été un week-end facile ! » confiait Ricky Flynn à l'issue du 4e meeting de la WSK Super Master Series. « Les pneumatiques nous ont causé pas mal de soucis, et puis il y a eu des accrochages... Mais en fin de compte, Sami Taoufik a remporté le championnat OK-Junior devant des adversaires tenaces. J'espère que les choses se passeront mieux pour nos autres pilotes dans quelques jours sur cette même piste, dans le cadre du Championnat d'Europe. En tout cas nous allons tout faire pour cela. »

 

Les essais libres d'Adria s'étaient pourtant bien déroulés dans l'ensemble, mais étrangement, au moment des essais qualificatifs, les performances étaient moins convaincantes. L'équipe RFM a travaillé dur pour compenser ce déficit sans doute causé par les pneumatiques de course. C'est Fin Kenneally qui s'en sortait le mieux en rentrant dans le top 10 des manches qualificatives, mais il faut dire que l'abandon de Sami Taoufik dans sa seconde manche lui a coûté cher. Les résultats progressaient significativement dimanche pour les préfinales puisque Fin Kenneally, Sami Taoufik, Dmitrii Bogdanov et Oscar Piastri terminaient dans le top 5. Malheureusement, Timothy Peisselon renonçait suite à un accrochage après avoir repris 7 places et Niklas Kruetten, lui aussi rentré dans le top 10, abandonnait également au cours de la préfinale A.

 

KSP_326_3853.JPG

 

Taoufik continuait d'attaquer lors d'une finale très disputée et montait sur la 3e marche du podium, ce qui lui assurait la victoire au championnat. Kenneally achevait son week-end dans le top 5 de la finale comme du classement général. Piastri frôlait le top 10 de la finale, Bogdanov était pénalisé pour un spoiler décroché.

 

Comme pour les Juniors, les deux pilotes OK du team britannique débutaient la compétition par des chronos modestes. Logan Sargeant était bien parti pour refaire le terrain perdu, mais un abandon dans la dernière manche contrariait ses plans. Il abandonnait à nouveau au début de la préfinale à la suite d'un accrochage et sauvait son week-end en remontant finalement 11 places au cours de la finale, ce qui lui permettait malgré tout de terminer 4e du championnat. Moins rapide, Sun Yue Yang était en partie retardé par deux pénalités pour spoiler décroché.

 

www.rickyflynnmotorsport.co.uk

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


International > CIK-FIA

La première Compétition du Championnat d'Europe CIK-FIA de Superkart, les 21 et 22 mai, était la tête d'affiche d'un meeting convivial dédié au Karting à Lédenon (France). Ce circuit très vallonné a enchanté l'ensemble des Pilotes présents, les conditions sont restées clémentes si ce n'est un fort vent le dimanche.

 

DE-BRABANDER-YANNICK-Superkart-Ledenon-KSP.jpg

 

Si trois favoris étaient annoncés, les deux protagonistes qui se sont disputés de manière si serrée le titre l'an passé ont encore démontré leur leadership actuel, mais le troisième homme n'a pas été celui qu'on attendait. En effet l'épreuve a permis l'avènement de Yannick De Brabander, le rookie belge chevronné pilote de KZ, qui a joué les trouble-fêtes de manière affirmée. Il affiche à présent l'objectif de déborder le duo majeur de la discipline. Tout a commencé dès les Essais Qualificatifs, la première session s'avérant nettement la plus rapide. Tandis que Peter Elkmann (MS-Kart/VM) était en panne, De Brabander (MS-Kart/VM) réalisait un tour en 1'18''536, une pôle provisoire que personne n'allait approcher, même pas Adam Kout (MS-Kart/DEA) ni Alexandre Sébastia (Anderson/DEA), ravi de retrouver un excellent niveau de performance sur son circuit de prédilection . Ce dernier devançait Marcel Maasmann (Anderson/VM) et Emmanuel Vinuales (Anderson/VM) peu à l'aise. La seconde séance permettait seulement à Peter Elkmann de s'offrir un chrono très proche de son habituel rival tchèque, mais en seconde ligne.

 

La première Course allait assez vite se décanter. Elkmann prenait le meilleur sur De Brabander et Kout, Sébastia leur emboitait le pas. Thierry Savard (PVP/FPE), qui avait bondi au départ, se blottissait derrière son compatriote. Au tour suivant, Maasmann le débordait, mais pas Liam Morley (Anderson/DEA) qui roulait avec eux. Surprise, Emmanuel Vinuales était à l'agonie et n'allait pas trouver pas la solution de ses problèmes de tout le week-end. Au 3e tour, Sébastia renonçait pour un simple collier de durite cassé. L'intensité de la Course reposait sur la lutte que se livrait le trio de tête, progressivement détaché du peloton. Morley abandonnait trop tôt sur serrage moteur. De Brabander, étonnant, attaquait Elkmann avec résolution. L'Allemand répliquait. Kout était en embuscade jusqu'au 13e tour, mais cédait un peu de terrain ensuite. De Brabander attaquait de nouveau, ne lâchant prise qu'au pénultième tour. Sur sa lancée actuelle, Julien Goullancourt (Anderson/DEA), peu satisfait de son chrono, remontait au point de surprendre un instant Maasmann , 4e. Il parvenait à assurer une belle 5e place, malgré un disque de frein cassé. Paul Platt (MS-Kart/ Gas Gas) a constamment devancé Gavin Bennett (Anderson/DEA) pour le podium de la nouvelle Coupe monocylindre.

 

Les lauréats du premier podium, Elkmann, De Brabander et Kout, s'élançaient en tête de la Course 2. Ils devançaient Morley, Sébastia, Vinuales qui avait repris Savard, encore auteur d'un départ éclair, Vesa Lethinen (Anderson/VM), Dan Clark (Anderson/VM) solide pour sa première course en bicylindre et un peloton encore groupé. Après trois tours, le triumvirat commençait à distancer Morley, Sébastia et Vinuales, qui eux-mêmes lâchaient le groupe de poursuivants. Le trio leader réitérait sa prestation de la première course. Vinuales renonçait au 6e passage. Maasmann, mal parti, avait entamé une superbe remontée, Goullancourt l'imitant avec un décalage en se frayant un chemin dans le peloton. Devant, De Brabander menait pendant quelques tours, mais Kout le débordait. Malgré de multiples échanges, Kout allait prendre définitivement le meilleur sur le surprenant Belge. Elkmann restait spectateur de ce superbe duel sans pouvoir y participer. Sébastia débordait Morley pour le gain de la 4e place. Plus loin, la lutte entre Maasmann, Goullancourt et Clark restait indécise jusqu'au drapeau à damier. Inversion des rôles en monocylindre, au tiers de la course Bennett prenait l'avantage sur Platt. Julian Davies (Anderson/THR) complétait ce podium motorisé par trois marques différentes.

 

Kout, Elkmann et de Brabander repartent sur un pied d'égalité, respectivement 41, 41 et 40 points chacun, avant de se préparer pour la très proche Compétition de Donington (GBR), les 4 et 5 juin.

 

 

Info CIK-FIA / © Photo KSP


Circuit > France

6h-Aulnay-2016.jpg

 

L'ASK Rosny 93 et Karting 93 organisent une course d'endurance de 6 heures en nocturne, samedi 28 mai à partir de 18h, sur le circuit de Karting d'Aulnay-sous-Bois.

 

Nombre d'équipages : 13 maximum
Nombre de pilotes par équipage : 3 à 6
Type de karts : SODI GT4-R 270 cm3

Épreuve inscrite au calendrier de la "Sodi World Series Karting"

 

Déroulement de l'épreuve :

18h00 : Accueil, vérifications administratives, vestiaire, pesée, tirage au sort des karts
18h30 : Briefing
19h00 : Essais chronométrés 40 minutes en continu
20h00 : Départ de la course de 6 heures
02h00 : Arrivée de la course
Podium, remise des prix

 

Prix par équipage : 770 € ttc, repas inclus pour les pilotes
Ticket repas à 10 € pour les accompagnateurs

 

Renseignements et inscriptions : commercialkarting93@gmail.com
Tel : 01.42.87.48.05

 

Bulletin d'inscription et plan d'accès ci-dessous.

 

 

Info ASK Rosny 93


Toutes les actualités

>
1 2 3 4 5 6 ... 2851 >
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion



Partenaires