Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Presse > KARTCOM News

Plus jeunes, mais pas moins valeureux ! L'abaissement de l'âge dans les catégories Junior et Senior des karts sans boîte de vitesses a changé le paysage dans bien des compétitions. Les pilotes de 14 ans (dans l'année) se sont rués sur les catégories supérieures, bousculant parfois sans complexes leurs aînés. Le but de la CIK-FIA est notamment atteint en OK où les engagés au prochain Championnat d'Europe sont particulièrement nombreux : on enregistre ainsi une augmentation de 100 % au niveau européen. La catégorie OK-Junior reste stable, mais un renouvellement massif des concurrents modifie la hiérarchie. Le même phénomène est visible, à un degré moindre, dans les différentes coupes de marques ainsi que dans les championnats nationaux qui s'apprêtent à débuter.

 

Il ne faut pas en conclure que les catégories Junior sont fragilisées par ces changements. La situation devrait se réguler dès la saison prochaine, le temps que les plus jeunes pilotes aient intégré dans leur programme cette évolution aux multiples répercussions. En fin de compte, 2017 se présente comme une année de transition très intéressante sur le plan sportif. L'inexpérience et la fougue des nouveaux venus en Junior (au minimum 12 ans dans l'année) nécessitent cependant une vigilance particulière de la part des officiels pour que les courses se déroulent de manière satisfaisante. La présence des spoilers détachables est d'ailleurs la bienvenue pour limiter les incidents, en particulier lors des phases de départ.

 

KARTCOM_News_n31_vFR.jpg 

Cette mesure unanimement appréciée, qui vient enfin d'être adoptée en France, portera encore davantage ses fruits quand les nouveaux arrivants en auront pris l'habitude dès leurs débuts en karting. A ce titre, le nouveau Championnat de France Junior Karting montre la voie dans ce domaine, comme sur d'autres points, en tant que formule monotype dans laquelle l'éducation aux bons comportements est incluse dans la formation des jeunes champions.


Si le karting de haut niveau se porte plutôt bien, la pratique au niveau national, voire régional, n'est pas encore sortie de la récession. Les différents organisateurs rivalisent d'ingéniosité pour attirer le maximum de concurrents, mais la fréquentation n'est pas toujours à la hauteur de leurs efforts. L'organisation de tables rondes rassemblant toutes les parties concernées est souhaitée par certains acteurs de la discipline afin d'élaborer des solutions pérennes à une situation qui s'éternise. Paradoxalement, cette volonté ne débouche pas encore sur des actes concrets. Aurait-on perdu, dans nos sociétés modernes, le goût de la discussion et de l'échange ? La défense acharnée de l'intérêt personnel et la stigmatisation des autres intervenants impliqués dans la même aventure devraient pourtant avoir montré leurs limites, non ?

 

-> Télécharger gratuitement le nouveau KARTCOM News #31

 

 

Info Kartcom 


Accéder aux autres actualités

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion