Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Team > Rotax Max Challenge Grand Finals

KSP_000_4925.JPG

 

Le vendredi 10 novembre était consacré aux préfinales de la Rotax Max Challenge Grand Finals 2017 de Portimao. Sous un ciel toujours aussi uniformément bleu, une partie importante se jouait en piste. Excepté pour les Micro et Mini Max, les deux préfinales de chaque catégorie constituaient le dernier élément des phases qualificatives ouvrant, ou pas, l'accès aux finales pour les 36 meilleurs. Nouveauté de l'année, ce n'était plus les 18 premières places qui donnaient directement accès aux phases finales. Le classement des manches de qualification fournissait un score de base (0 pts pour le 1er, 2 pts pour le 2e, 3 pts pour le 3e, etc) auquel venait s'ajouter les points des préfinales A ou B selon le même barème. C'est ce total qui déterminait le nom des heureux finalistes. Il a fallu attendre assez longtemps pour connaître le verdict définitif vendredi soir, mais le Team France ne connaissait que 3 non-qualifications et pouvait compter sur le nombre conséquent de 12 pilotes prêts à défendre leurs chances en finale samedi. Il faut noter que les nombreuses pénalités, le plus souvent pour spoiler décroché, ont joué un rôle important dans les résultats.

 

KSP_014_2898.JPG

 

Les deux pilotes Micro Max ne tiraient pas avantage du départ de leur préfinale, mais haussait le ton en fin de course, Théophile Nael remontant 7e et Louis Iglesias 12e.

 

KSP_111_5149.JPG

 

Marcus Amand s'emparait rapidement de la tête de la préfinale Mini Max et remportait une superbe victoire pleine de maturité et de panache 1,7'' devant ses rivaux. Craig Tanic avait très bien commencé en passant 4e, avant de subir un accrochage qui le renvoyait à la 20e place. Il remontait néanmoins avec courage 14e, une performance annulée par une pénalité (24e).

 

Camille Prouteau et Victor Bernier se mettaient en évidence dans le groupe de tête de la préfinale A Junior Max. Prouteau était récompensé par une magnifique 3e place, tandis que Bernier, 5e sur la ligne, rétrogradait 20e après une pénalité. Sami Meguetounif remontait jusqu'à la 4e position au cours de la préfinale B, mais Hugo Vair, très bien parti, chutait 21e à cause de problèmes électriques. Les 4 pilotes se qualifiaient plus qu'honorablement pour la finale : Prouteau 5e, Meguetounif 8e, Bernier 14e et Vair 15e.

 

KSP_324_3925.JPG

 

Jean Nomblot réalisait une course idéale en préfinale B en prenant les commandes au 5e passage, puis en contrôlant avec sang-froid ses adversaires pour signer là une très belle victoire. En fond de peloton, Matthieu Bourdon ne se faisait plus d'illusion. 

Arnaud Sarrazin remplissait sa mission au cours de la préfinale A des Senior Max en remontant non loin du top 10. Malheureusement son spoiler se détachait au contact d'un objet contondant non-identifié qu'il heurtait dans la terre lors d'une sortie de virage un peu large. Le suspense dura ensuite bien longtemps avant d'être assuré de sa qualification. Nomblot se qualifiait 7e pour la finale et Sarrazin passait 34e sur 36, alors que c'en était terminé pour Bourdon.

 

KSP_537_5796.JPG

 

La performance était bien là en DD2 Masters. Michael Dauphin tenait enfin le bon rythme sans incident au cours de la préfinale B et obtenait de haute lutte une belle 5e place. Charly Hipp commençait par réaliser un très beau parcours dans la préfinale A avec une 2e place méritoire face à une meute menaçante derrière lui. Une pénalité pour départ anticipé, une manœuvre dont il ne tirait aucun bénéfice venait gâcher la fête en le renvoyant à la 19e position. Hipp se qualifiait 8e et Dauphin 13e pour la finale.

 

La réussite n'était pas du côté des pilotes français en DD2. Malgré toute sa bonne volonté, Andrew Williamson ne parvenait pas à remonter comme il l'avait si bien fait jusque-là et devait se contenter d'une 22e position insuffisante pour accéder à la finale (39e qualifié). Il n'en perdait pourtant pas son légendaire sourire. Lucas Joly faisait parfaitement le job dans la préfinale B en assurant une remontée d'anthologie de la 23e à la 9e position. Cela n'était malheureusement pas suffisant pour se qualifier puisqu'il pointait 40e.

 

La journée de samedi 11 novembre sera consacrée aux 6 finales de 12h20 à 16h15, puis à la cérémonie de podium à partir de 17h15. La Drivers Party clôturera en soirée une semaine de compétition bien chargée.

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP 


Accéder aux autres actualités

Les Courses Associées

logo
Rotax Challenge Grand Finals
Rotax Max / Micro Max / Mini Max / DD2 / DD2 Master / Rotax Junior
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion