Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

Evenement National > FFSA Karting

Le Superkart s'intégrait comme seule catégorie contemporaine au Dijon Motors Cup de l'opérateur HVM spécialiste de l'Historic Tour. Cette pénultième manche du Championnat de France a offert un spectacle particulièrement animé.

 

Jost-double-victoire-Dijon-2017.jpg

 

Le temps est mitigé le vendredi pour la première qualification. Peter Elkmann (Anderson/VM) domine la session en 1'15''680. Adam Kout (MSkart/DEA) plus en difficulté se place (1'16''682'''). L'écart est néanmoins conséquent. Le samedi s'annonce une journée ensoleillée, la séance est plus rapide. Andréas Jost (Anderson/VM) monopolise le haut des écrans. Elkmann améliore de peu sa marque, Jost insiste et s'octroie la pôle en 1'15''094''' soit 1 dixième de mieux que son compatriote. Kout en manque de puissance n'améliore pas mais sauve sa place face à Alexandre Sébastia (Anderson /DEA).


Jost s'impose avec maitrise en course 1
Peter Elkmann et Adam Kout se surveillent au départ, Jost en profite pour se glisser au milieu et prendre la corde devant au 1er virage. Kout lui emboite le pas. Sébastia d'abord timoré réagit vite pour se replacer devant Julien Goullancourt (Anderson/DEA) et Ingvar Bjerge (Anderson/VM). La physionomie se dessine avec un trio en tête, puis le duo Français puis Dave Harvey (MSkart/VM) accompagné de L.Kurstjens (MSkart/VM) et de Bjerge.


Jost se détache, Kout et Elkmann s'attaquent et se décroisent. L'animation est constante notamment avec une bagarre intense entre Goullancourt et Sébastia. Sébastia tente des freinages retardés mais Goullancourt se défend bec et ongle. A distance, Johan Lamalle ((MSkart/VM) est revenu sur Kurstjens. Etienne Aebischer (MSkart/VM) remonte. A mi-course l'Helvète prend le meilleur sur eux et pointe 6ème devant Kurstjens, Lamalle, plus loin Harvey, la féminine Priscilla Speelman et Bjerge qui semble en difficulté. Elkmann déborde Kout.

 

Peu à peu Kout cède du terrain. Le duo d'enfer des Français le rattrape et le dépasse au 9ème tour. Elkmann finit fort mais trop tard. Bonne opération au général pour Goullancourt, Sébastia et Aebischer qui grappillent des points à Kurstjens. Vayssié (16è) premier des 4 temps a tourné avec un chrono fort honorable de 7 secondes supérieur à celui de Jost.


Jost surgit du brouillard
Dimanche matin, le brouillard recouvre le circuit, retardant considérablement les compétitions. La 3ème course devait clôturer le programme, elle est raisonnablement annulée.


En course 2, ils s'élancent à trois de front, Elkmann plonge devant ses adversaires au double droit de Villeroy, précédant Kout et Jost. Goullancourt revigoré est prompt. Aebischer s'est intercalé entre lui et Sébastia prudent, Harvey les accompagne. Bjerge n'a pas pris un bon envol mais ne perd que 2 places.

 

Kout a retrouvé de la performance et menace Elkmann, Jost suit. Les duettistes du Championnat d'Europe passent souvent cote à cote. Goullancourt solide n'est qu'à une encablure devant Sébastia. Aebischer lâche du lest face à ce tandem. Derrière eux une chaude empoignade va impliquer Bjerge, Lamalle, Harvey et Kurstjens. Ce dernier résiste jusqu'à mi course puis les laisser filer. En tête de course Jost se fait pressent, double Kout au 6ème passage, ce dernier réplique provisoirement mais Jost passe et s'attaque à Elkmann. Les deux Allemands s'échangent plusieurs fois leur position. Kout lâche prise.

 

Goullancourt montre à Sébastia qu'il ne s'en laissera pas compter. Aebischer (6è) roule isolé. Plus loin Lamalle veut doubler Harvey, Bjerge tente l'intérieur sur les deux protagonistes en même temps. Le Suédois et le Chalonnais vont se croiser et décroiser à maintes reprises. En fin de course, Sébastia rentre au ralenti sur crevaison. Dans le dernier tour, Jost s'affirme devant Elkmann, celui-ci n'insiste plus. Décidemment, Dijon est un circuit qui réussit à Jost. Kout (3è) finit en roue libre, Goullancourt (4è) est satisfait le voilà de retour au premier plan. Sous le damier, passent ensuite Aebischer, Bjerge et Harvey...puis Kurstjens. Lamalle vient de se garer sur crevaison également.


Titre attribué
L'issue prévisible de la compétition est entérinée avant son terme. Le titre est acquis pour Peter Elkmann, le 4è consécutif. De même, A. Jost ne peut plus être rejoint pour la place de vice roi. Par contre la conquête de la 3è place reste très ouverte. Goullancourt n'a plus en théorie que 3 points de retard et Aebischer 15 sur Kurstjens mais les deux plus mauvais scores seront déduis, ce qui place le Français 3è virtuel. La finale se tiendra au Mans conjointement à la finale du Championnat d'Europe les 28 & 29 octobre prochains.

Championnat de France de Superkart Dijon Round 4/5 :
Course 1: 1. Andréas Jost, 2.P.Elkmann, 3.J.Goullancourt, 4. A.Sébastia, 5.A.Kout , 6.E.Aebischer, 7.L.Kurstjens, 8.D.Harvey, 9. J.Lamalle, 10.I.Bjerge, etc.


Course 2: 1. Andréas Jost, 2.P.Elkmann, 3. A.Kout, 4. J.Goullancourt, 5.E.Aebischer, 6.I.Bjerge, 7. D.Harvey, 8.L.Kurstjens, 9. K.Busby, 10. P.Speelman, etc..


Classement général provisoire: 1.Peter Elkmann 258 points, 2.A.Jost 168 pts, 3.L.Kurstjens 98 pts, 4.J.Goullancourt 95 pts, 5. E.Aebischer 83 pts, 6.I.Bjerge 81 pts, 7. A.Sébastia 78 pts... 

 

 

Info FFSA / © Photo Mediasuperkart


Accéder aux autres actualités

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion