Versão Português Versione italiana English version

ACTUALITÉS

     

International > CIK-FIA European Championship

Couronnes.jpg

 

Si Birel arrive en tête du nombre de châssis inscrits au Championnat d'Europe KF3 à Varennes à égalité avec Tony Kart, 15 exemplaires, le groupe OTK reprend largement les commandes avec ses 35 unités cumulées. Les 10 Zanardi au départ montrent la vitalité de la marque de Dino Chiesa, un an après la fin de l'épopée Nyck De Vries, dont les avancées techniques n'ont pas fini d'être explorées. Les 9 Sodi engagés, certes avec des pilotes français, ne seront pas là pour faire de la figuration malgré l'absence du team officiel. 6 CRG, plus 4 Maranello, 1 DR, 1 LH ajoutés aux Zanardi, donnent un score non négligeable de 22 châssis pour le groupe CRG.

 

Côté moteurs, IAME affirme sa progression avec 40 % du plateau pour ses 47 Parilla en course, des motorisations qui séduisent de nombreux motoristes, devant TM et ses 31 mécaniques dont le Britannique GFR et le Belge GKS extraient le meilleur potentiel, tandis que Vortex, 27 moteurs, reprend actuellement des parts de marché. Malgré des performances remarquées en ce début de saison, BMB ne fait pas encore un gros chiffre, mais devrait occuper plutôt le haut du classement avec des préparateurs chevronnés comme KVS.

 

Vega fait carton plein pour les gommes avec la lourde tâche de fournir une grande quantité d'enveloppes aux performances similaires.

 

Dans l'absolu, la combinaison la plus redoutable pourrait bien être le Zanardi/Parilla face aux Tony Kart/Vortex, Sodi/Parilla, Intrepid/TM ou Birel/BMB. Mais des ensembles atypiques comme les CRG/BMB, Kosmic/Parilla ou Maranello/Vortex devraient aussi se faire remarquer.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Accéder aux autres actualités

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Connexion