Versão Português Versione italiana Version française

PRESS RELEASES

Nyck DE VRIES - Press release n°28

03/11/09 Une saison 2009 couronnée de succès
Nyck DE VRIES - WSK - International Series - Lonato

Nyck-De-Vries.jpg

 

A Lonato lors du final de la WSK, c’est avec une pointe d’émotion que Nyck De Vries a achevé cette année durant laquelle il aura incontestablement marqué de son empreinte la catégorie KF3, celle des Juniors de 13 à 15 ans. Champion d’Europe de Karting, Champion d’Allemagne et vainqueur de la WSK, le Hollandais a été le meilleur performer sur l’ensemble de la saison internationale, mais a surtout impressionné les observateurs en rassemblant toutes les qualités qu’un pilote de talent se doit de posséder.


Pointe de vitesse, capacité d’analyse, travailleur, sens de l’attaque, gestion de la pression, élément moteur au sein de son équipe… A seulement 14 ans, Nyck De Vries a rapidement assimilé qu’un pilote doit être complet s’il veut gagner et renouveler sans cesse ses succès. Son parcours 2009 le prouve. A chaque course, le Hollandais s’est battu pour la victoire. Au volant de son Zanardi-Parilla, il a rempli la plupart de ses objectifs.

 

De-Vries.jpgLe Championnat d’Europe, je le voulais et je l’ai eu, en gagnant en plus l’épreuve de qualification disputée deux mois plus tôt", se souvient Nyck. "Je garde aussi un excellent souvenir du Championnat d’Allemagne. J’ai remporté les neuf courses auxquelles j’ai participées, en signant à chaque fois la pole position. Bien sûr, il y a eu quelques déceptions, mais tout peut arriver dans les sports mécaniques. Les accrochages et les casses mécaniques font partie du jeu, même si on fait tout pour que ça n’arrive pas ! J’étais aussi en passe de conquérir la Coupe du Monde, mais une erreur dans le choix de la transmission est survenue. Heureusement, j’ai vite pris ma revanche en conservant mon titre dans la WSK, en gagnant en Italie par deux fois, ainsi qu’en France et en Espagne. J’ai d’ailleurs coiffé la couronne à une course de la fin, ce qui m’a permis d’arriver à Lonato avec moins de pression sur les épaules”.

 

En Italie pour le final de la WSK, le pilote Chiesa Corse était bien décidé à terminer en beauté. Une fois de plus, il en avait les moyens: deuxième temps chrono à quatre petits centièmes de la pole position, deux victoires dans les manches et une deuxième place, mais aussi un abandon suite à une casse mécanique. “Honnêtement, la victoire était encore possible, puisque j’ai réalisé le meilleur tour en pré-finale comme en finale. J’ai réussi à tourner en 44”298 en finale, alors que personne n’a réussi à descendre en dessous de 44”5. Hélas, on m’a poussé au départ de la pré-finale et je me suis retrouvé en queue de peloton. Puis, des clapets cassés m’ont obligé d’abandonner en finale, alors que je revenais très fort sur le groupe de tête. Mais il ne faut pas s’arrêter sur cette déception et regarder la saison fantastique qu’on a réussie en 2009 avec mon équipe, Tom mon mécanicien, Chiesa Corse, Zanardi et la Iame avec ses moteurs Parilla. Je me sens prêt à viser un challenge encore plus relevé l’an prochain, toujours en karting pour le moment”.

Latest Nyck DE VRIES press releases

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners