Versão Português Versione italiana Version française

PRESS RELEASES

Beitske VISSER - Press release n°18

30/03/11 Encore la plus rapide !
Beitske VISSER - WSK - Master Series - Castelletto

Habituée à faire partie des plus rapides en KZ 125cc, Beitske Visser a réalisé le meilleur temps absolu de la compétition sur le circuit de karting de Castelletto. Une performance qui aurait pu lui permettre de monter sur le podium, voire de renouer avec la victoire dans la WSK Master Series ! Seulement, une casse moteur survenue le samedi a sérieusement compliqué sa tache dans la Finale 1. Puis, la Néerlandaise se faisait pousser au départ de la Course 2 et s'est contentée de la 5e place en KZ1.

 

Beitske-Visser.jpg

 

Intégrer le peloton de la catégorie reine (KZ1) n'est pas une chose aisée, mais Beitske Visser a encore démontré qu'elle avait le talent et le niveau pour rivaliser avec les Champions du Monde et d'Europe de la spécialité. A la WSK Master Series, une compétition qu'elle a remportée en 2010 en KZ2, son week-end a commencé avec la 5e meilleur performance aux essais chronométrés, à seulement 12 centièmes de la pole position. "Les essais libres ne nous ont pas permis de progresser autant que nous voulions. J'étais donc très satisfait d'avoir pu réaliser cet excellent tour. Malheureusement, j'ai été victime d'une casse moteur dès la première manche, qui détermine le départ de la deuxième. J'ai dû repartir en 20e position. Ce fut frustrant, car j'ai cette fois roulé dans le même dixième que les premiers", commentait Beitske.
Elle ne baisse pas les bras et, dans la Finale 1, elle passe avec brio de la 17e à la 8e place, soit à la 6e de la catégorie KZ1. "Et encore, j'ai été pris dans un accrochage et j'ai perdu le contact avec les hommes de tête".


Beitske-Visser-KZ1.jpgLe dimanche, la performance n'est pas au rendez-vous dans la première manche. Beitske est soucieuse, mais décidée à améliorer les réglages de son Intrepid-TM aux couleurs Praga. C'est le cas dans la deuxième manche, avec un retour en 5e position. Sa compétitivité sera encore plus marquante lors de la Finale 2. Alors que le meilleur tour de la Finale 1 a été réalisée en 47"136 et la pole position en 47"049, la Néerlandaise s'adjuge un fantastique 47"046. "Avec l'équipe, nous avons travaillé dans le bon sens sur le châssis comme sur le moteur et j'ai fini par rouler environ deux dixièmes au tour plus vite que tous mes adversaires. Hélas, une touchette au départ m'a fait perdre beaucoup de places. Je suis bien remontée, mais sans pouvoir faire mieux que 7e (5e en KZ1). Je reste pourtant persuadée que je pouvais me battre pour la victoire. C'est un peu regrettable".
Rendez-vous pour la revanche les 15-16-17 avril à Portimao (Portugal) pour la suite de la WSK Euro Series.


2e escale à Castelletto

 

Le karting entraîne une incessante remise en question à chaque course. Tous les pilotes, les teams ou les motoristes ont chacun leurs repères sur les pistes qu'ils fréquentent, mais la vérité d'un jour n'est pas toujours celle du lendemain. Même si le Trophée Andrea Margutti et cette 2e épreuve de la WSK Master Series ont eu lieu toutes les deux sur le circuit italien de Castelletto di Branduzzo à une semaine d'intervalle, Beitske Visser et son équipe ont dû travailler dur pour trouver à chaque fois les meilleurs réglages. "Déjà, nous avions des pneumatiques de marque Vega au Trophée Margutti et des Dunlop à WSK. Leurs caractéristiques sont différentes, nous avons roulé près d'une seconde plus vite à la WSK. Il a donc fallu adapter le set-up. La carburation du moteur varie aussi beaucoup suivant les conditions. C'est intéressant de devoir rechercher constamment le meilleur compromis !"

Latest Beitske VISSER press releases

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners