Versão Português Versione italiana Version française

PRESS RELEASES

Julie TONELLI - Press release n°58

03/11/09 Beau plateau final pour la WSK
Julie TONELLI - WSK - International Series - Lonato

Brandon-Maisano.jpg

 

La WSK a fait le plein de concurrents pour son dernier rendez-vous de la saison à Lonato le week-end dernier. Le célèbre tracé italien a offert un grand spectacle comme à son habitude, mais pour les pilotes la tâche s’est révélée ardue, notamment en KF2 et KF3 où l’accès aux phases finales relevait de l’exploit. En Super KF, c’est Brandon Maïsano qui a réalisé le meilleur résultat des pilotes de la Fondation Julie Tonelli pour l’Enfance en obtenant la 4ème place de la finale après une belle remontée.


La Super Finale de la catégorie Super KF en WSK dure la bagatelle de 38 tours, soit une distance de 40 km, environ le double du format standard. Ce n’est pas la seule particularité de cette compétition puisque la grille de départ des manches reprend l’ordre d’arrivée de la course précédente. A ce petit jeu, le moindre problème en début de meeting est lourd de conséquences, comme on pu l’éprouver plusieurs pilotes aux couleurs de la Fondation Julie Tonelli pour l’Enfance.  Brandon Maïsano (LH/maxter) avait l’étiquette d’un grand favori après sa victoire impressionnante de Zuera. Malheureusement, il devait renoncer prématurément dans la 1ère manche ayant trouvé un kart en travers sur son chemin. Brandon refaisait progressivement son retard et partait de la 15ème position en finale. Il parvenait à rejoindre la tête de course dans les tout derniers tours et occupait un instant la 3ème place mais devait se contenter de la 4ème sur la ligne d’arrivée. Du beau travail tout de même !


Aaro Vainio (Maranello/Maxter) n’a pas connu beaucoup de réussite pour ce qui devrait être sa dernière compétition en karting. 4ème au chrono, il connaît lui aussi un abandon en manche et ne boucle même pas le 1er tour de la finale à cause d’une violente sortie de piste. Marco Moretti (PCR/TM) connaît le même sort et Vittorio Mangili (FA Kart/Vortex) ne parcourt que quelques tours de plus. Joli coup d’éclat de la part de Tereza Gromanova (Maranello/Parilla) qui a vaillamment affronté les meilleurs spécialistes du genre avec une belle 4ème place dans une manche. Mais les mécaniques ont souffert de la longueur de la course et de la température en baisse constante. Tereza doit renoncer avant le terme, tout comme Libor Toman (Birel/Parilla) qui peut se consoler avec la 5ème position au championnat. Manuel Renaudie (Gillard/Parilla) n’a pas bénéficié d’une machine très rapide aux essais, mais il est revenu régulièrement jusqu’en 8ème position. C’est également ce qui est arrivé à Davide Fore’ (CRG/Maxter), parti 20ème, qui termine finalement 10ème de la course.


En KF2, les pilotes Tonelli ne sont pas parvenus à se qualifier au cours de manches difficiles. Bien que très rapide, Michelle Gatting (Maddox/Maxter) chute à cause de deux abandons. Maxime Bornert (FA Kart/Vortex) et Vincent Fraïsse (Intrepid/TM) n’ont pas pu se refaire une santé après des chronos lointains.


Michael-Heche.jpgLe Suisse Michael Heche (Intrepid/TM) aura été un des grands animateurs de la catégorie KF3 à Lonato. Profitant d’une machine performante et fiable, lui qui a souvent été victime de la malchance par le passé, peut enfin faire éclater son talent en cette fin de saison. 5ème au chrono, il décroche deux magnifiques secondes places dans les courses en ayant constamment bagarré pour la victoire. Ce résultat le replace dans le top 10 du championnat.  Belle révélation aussi du côté d’Anthoine Hubert (Tony Kart/Vortex) pour sa 1ère participation à la WSK. Il se permet de remporter une des manches qualificatives samedi : un exploit pour ce jeune rookie après une saison en Cadet. Son coéquipier Rémy Deguffroy (Tony Kart/Vortex) confirme sa très bonne fin d’année : il termine 13ème de la préfinale et 16ème en finale. Mattia Vita (Tony Kart/Vortex) a sans doute beaucoup appris pour cette 1ère WSK, mais ne réussit pas son passage en finale.

 

Le Portugais Francisco Abreu (Maranello/TM) et le Danois Kevin Rossel (Tony Kart/Vortex) avaient les moyens de bien figurer, mais victimes d’un abandon en préfinale pour l’un et en finale pour l’autre, les conditions n’étaient pas idéales pour briller. Le Belge Sébastien Bédoret et le Japonais Koki Hoshino, tous deux sur Kosmic/Vortex ont réussi à sa qualifier dans la manche de repêchage, ce qui n’est pas rien ! Bédoret termine 27ème et Koshino 22ème après un abandon en préfinale.

 

Francisco_Abreu.jpg

Latest Julie TONELLI press releases

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners