Versão Português Versione italiana Version française

PRESS RELEASES

NATIONAL SERIES KARTING - Press release n°4

02/05/13 2013: Le succès de la NSK se confirme !
NATIONAL SERIES KARTING - National Series Karting - Salbris

En seulement un an, la NSK est incontestablement devenue la série la plus populaire du karting français. Les bonnes recettes appliquées par l'organisateur 3MK Events continuent d'attirer les pilotes et les teams impliqués dans les catégories Rotax et X30. Sur le circuit de Salbris, géré de main de maître par l'ASK Salbris et l'équipe Sologne Karting, la barre des 200 inscrits a de nouveau été franchie, démontrant une fois de plus l'incroyable engouement pour cette série. Toujours à la pointe de l'innovation, la National Series Karting a encore augmenté son très haut standing d'organisation. Exemple avec un live timing et un système de diffusion des résultats similaires à ceux proposés lors des grandes épreuves internationales, permettant à tous de suivre la course avec un smartphone ou une tablette grâce à un réseau "hotspot" dédié.


Du côté du contrôle technique, les commissaires ont abattu un travail considérable pour assurer une parfaite équité entre les concurrents. Ce sont plus de 380 contrôles moteurs et 400 prélèvements d'essence qui ont été réalisés, sans oublier le choix de renforcer les passages à la balance, souvent pour l'intégralité des pilotes d'une même course !


Au final, c'est également une grande variété de teams et de marques qui ont eu l'honneur des podiums. Alpha, Formula K, Kosmic, OK1, Sodi et Tony Kart ont gagné au moins une catégorie, aiguisant déjà l'appétit de ceux qui sont passés près de la victoire en Sologne. Vivement Varennes !

 

KSP_Start_X30_NSK_Salbris_2013.jpg

 

X30: Cout poussé dans ses retranchements
Comme la plupart des courses du samedi et l'intégralité de celles du dimanche, la finale X30 s'est déroulée sur une piste parfaitement sèche. Deuxième de la NSK 2012, Anthony Cout a d'ores et déjà montré qu'il comptait bien prendre sa revanche cette saison. Motivé comme jamais, Anthony a sorti le grand jeu à Salbris en remportant successivement la préfinale puis la finale. Leader à l'issue des manches, Clément Chillet ne s'est jamais avoué battu, spécialement en finale, au point de pousser le leader dans ses derniers retranchements lors d'un dernier tour d'anthologie. Mis en confiance par sa pole position, Enzo Felicioni a été l'une des révélations du jour, puisque ce jeune pilote issu de la Nationale a réussi à compléter le podium. Plus loin, les animateurs du peloton de chasse se sont rapidement neutralisés, Baptiste De la Brosse s'adjugeant la 4e place devant Anthony Ceribella et Hubert Petit.
Capable de devancer bon nombre de pilotes engagés en X30 Premium malgré ses 8 kg de plus, Julien Degoutte a dominé son rival David Chenillot en X30 Gentleman.

 

KSP_Rotax_Max_Vincent_NSK_Salbris_2013.jpg

 

Rotax Max: Fraisse impérial !
Battu par Xavier Pozzoli en préfinale, Vincent Fraisse est resté concentré sur son objectif et a su retourner la situation en sa faveur en finale avec un incontestable brio. Plaçant rapidement une attaque imparable sur son rival, Fraisse a ensuite enchaîné les tours à un rythme soutenu, sans commettre d'erreurs. Pozzoli est toujours resté dans la même seconde que son rival, mais n'a pu empêcher Fraisse de l'emporter.
Impliqué dans l'accrochage du départ qui a notamment éliminé Jules Cousin, 3e en préfinale, Nicolas Picot a été pénalisé de trois places après l'arrivée. Ce dernier a donc perdu sa troisième position acquise sur la piste au détriment d'Antoine Barthon, qui a fêté sa première participation à la NSK par un probant top-3. Difficile de citer tous les pilotes qui ont animé la catégorie, tant ils ont été nombreux, mais on peut féliciter Matthieu Melet pour être venu difficilement à bout d'Anthony Fotia et de Charles Tesnière pour le gain de la 4e place.

 

KSP_Prodium_Rotax_Master_NSK_Salbris_2013.jpg

 

Rotax Master: Rouxel à la force du poignet
C'est un duel aux couteaux très excitant que les hommes de tête nous ont offert. Pris au piège en préfinale par un Florent Lambert très incisif, Franck Rouxel a montré à son tour en finale qu'il était capable de gagner dans cette catégorie très concurrentielle. Rien n'a pourtant été facile, avec des pilotes comme Franck Anne, Nicolas Duchateau et Olivier Paris qui se sont aussi invités dans cette lutte passionnante. Finalement, Rouxel faisait la différence au bon moment face à Lambert, emmenant Anne dans son sillage. Duchateau perdait du terrain en fin de course et se contentait de la 4e position devant un trio bien revenu, avec Eric Le Moine, Fabien Mihoub et Thierry Raccamier.

 

KSP_DD2_Alex_NSK_Salbris_2013.jpg

 

Rotax DD2: Finkelstein et Adams vainqueurs
Vainqueur de la NSK en Rotax Max, Alexandre Finkelstein s'est lancé un nouveau défi en s'engageant en DD2 en 2013. Ayant su apprivoiser sa nouvelle machine avec brio depuis le début de saison, Finkelstein a déjà fêté sa première victoire ! Ce dernier a pourtant souffert lors d'une préfinale remportée par le Belge Xen De Ruwe. Mais Finkelstein a retourné la situation en sa faveur en finale pour s'imposer face à De Ruwe. Seulement 10e après les manches, Jules Afonso a fourni un bel effort pour monter sur la 3e marche du podium, une position que convoitait Maxime Gravouille.
Engagé en Rotax DD2 Master, le Belge Christophe Adams a non seulement remporté haut la main sa catégorie, tout en restant dans le sillage des jeunes durant toute la finale ! A domicile, les frères Berteaux ont eu la joie de se retrouver ensemble sur le podium, Guillaume ayant pris l'ascendant sur Marc.

 

KSP_Podium_Nationale_Salbris_2013.jpg

 

Nationale: Andlauer au sprint
Après des manches et une préfinale déjà très animées, la finale a démarré sur un rythme effréné, notamment avec des jeunes pilotes très déterminés comme Gabin Leuillet, Nathan Hedouin et Anthony Coudert aux avant-postes. Mais les événements se succédaient et Bastien Leguay - auteur de la position et vainqueur de la préfinale - reprenait la course à son compte, rapidement inquiété par Julien Andlauer. Alors qu'on pensait que la course allait se jouer entre Bastien et Julien, Lucas Blazkowski venait se mêler aux débats après un bel effort. De ce superbe match à trois, Andlauer dévoilait une belle maturité en s'imposant de justesse face à Blazkowski et Leguay. Coudert se classait 4e devant le leader des manches, Emmanuel Reviriault, François-Xavier Venet et Sébastien Gibier, lui aussi excellent dans les manches.
Sébastien Massot s'est montré le meilleur des pilotes de la catégorie Nationale Senior, devançant régulièrement son plus dangereux adversaire, Jérémy Hanequand.

 

Rendez-vous à Varennes sur Allier du 17 au 19 mai pour la deuxième des trois épreuves de la NSK 2013...

 

KSP_NSK_Salbris_2013.jpg

Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners