Versão Português Versione italiana Version française

LATEST NEWS

All the news

>
 

International > IAME

Le moins que l'on puisse dire est que l'article publié mardi 22 octobre sur Kartcom à propos du bilan de la IAME International Final de Lyon 2013 fait du bruit dans le milieu. Cette agitation justifie quelques précisions de la part de la rédaction.

 

KSP-IAME-Vainqueurs-2013.jpg

 

Tout d'abord, les lecteurs réguliers de Kartcom savent bien que nous ne cherchons pas à faire de l'audience en polémiquant. Kartcom, en tant que professionnel, a pour ligne de conduite d'essayer de mettre en valeur les compétitions karting nationales et internationales, en plus de ses activités de communication, quels que soient les marques, épreuves, organisateurs ou institutions. Nous avons en effet tout intérêt à ce que le karting se porte le mieux possible et non l'inverse.

 

C'est pourquoi nous avons assuré notre couverture sportive complète du meeting de Lyon, textes en Français et Anglais, résultats et photos, offrant un retentissement international à l'épreuve, nos statistiques de connexions le prouvent, en-dehors de tout lien financier avec qui que ce soit.

 

En ce qui concerne l'article en question, nous avons travaillé comme à notre habitude en immersion dans l'épreuve et tâchant d'écouter le plus d'avis sensés possible dans le paddock, du côté des officiels, des organisateurs, des pilotes ou des teams managers, afin d'en proposer une synthèse, ajoutant à cela une sensibilité personnelle et une expérience de terrain qui n'est plus à démontrer ! A nos yeux, les critiques émises doivent participer, même modestement, à l'amélioration de la compétition. Rien n'y personne n'est parfait. Notre orientation était juste d'émettre une critique constructive qui nous parait juste sans viser personnellement quiconque.

 

Nous avons eu l'occasion de dire et nous répétons volontiers que le X30 de la IAME nous semble une formule tout à fait adaptée au karting actuel, en raison de son coût raisonnable, de sa fiabilité, des faibles différences de performances et de l'intensité sportive des courses. Sur ces points, l'épreuve n'a pas déçu en proposant une compétition attractive et financièrement accessible.

 

Il fallait néanmoins noter que l'organisation de la finale internationale 2013 n'a pas toujours été à la hauteur de la qualité de son produit dans le cadre d'une finale mondiale. Ceci n'étant pas un avis personnel, mais une vérité partagée par beaucoup de personnes présentes à Lyon. Notre opinion reste qu'il a manqué un véritable et unique patron à cette grosse organisation, mais ce n'est que notre opinion.

Nous n'avons pas l'intention de prolonger le débat outre mesure en publiant les nombreux témoignages que nous avons recueillis dans ce sens.

 

Nous souhaitons ardemment que la IAME International Final 2014 soit une réussite à la hauteur des attentes des nombreux fans du X30 à travers le monde, en espérant, sans aucune prétention, que les différentes parties concernées aient pris conscience d'ici là des différents points évoqués.

 

Une petite phrase à méditer :« La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain : elle attire l'attention sur ce qui ne va pas. » Sir Winston Churchill.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Press > United Kingdom

The-Purple-Sector-02.jpg

 

The second issue of the new weekly magazine is now out, with some design improvements!

Free download includes the latest on Lloyd deBoltz-Miller’s 24 hour record, Buckmore 50th anniversary celebrations, Easykart & KGP International Finals, Drivers moving to cars, Winter testing in Lanzarote, …and much more.

 

http://thepurplesector.com

 

 

Info The Purple Sector


Reportage > KSP

Le reportage du IAME International Final à Lyon (69), ainsi que les photos des pilotes, sont en ligne sur le site de l'Agence KSP.
 
www.ksp-photo-agency.com


KSP-Reprotages-Lyon.jpg

 
L'Agence KSP élue "MEILLEUR PHOTOGRAPHE" CIK-FIA 2007, 2008, 2011 & 2012.
 
 
Info Kartcom / © Photo KSP


Pilote > Daniil Kvyat

La nouvelle a fait le tour du monde en quelques clics, le pilote russe Daniil Kvyat a été choisi par Toro Rosso pour remplacer Daniel Ricciardo en F1 dès la saison 2014. Âgé de seulement 19 ans, il tiendra donc compagnie à Jean-Eric Vergne.

 

KSP-Daniil-Kvyat-Zuera-2009.jpg

 

Nous avions eu le plaisir de rencontrer Daniil fin 2007 à Vendrell lors de la Copa Campeones avant de collaborer avec lui au niveau des photos pendant deux saisons complètes. Pilote aussi sympathique que rapide, Kvyat s'est illustré en KF3 en remportant l'European Bridgestone Cup, la Silver Cup et le Torneo dell Industrie en 2008, terminant 3e du Championnat d'Europe. En 2009, il a décroché la victoire à la Winter Cup et au Trophée Margutti, a terminé second de la WSK et ajouté une autre 3e place au championat d'Europe KF3 à son palmarès, rejoignant Nyck De Vries et Carlos Sainz Jr sur le podium.

 

KSP-Daniil-Kvyat-Podium-Zuera-2009.jpg

 

Il est ensuite passé directement en monoplace avec le soutien du Red Bull Junior Team, en faisant beaucoup de tests et en particiapant aux Winter Series britannique en Formule Renault 2.0 avant de disputer une saison complète d'Eurocup en 2011 se soldant par une 3e place. En 2012, il a disputé le titre à Stoffel Vandoorne, vainqueur au finish. Double programme en 2013 avec la F3 et la GP3 où il occupe actuellement le 2e rang, tout en faisant des tests F1 avec Toro Rosso.

 

La galerie photos de Daniil Kvyat sur KSP est par là.

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


Car > Renault Sport

Max-Verstappen-FR20-tests-Barcelone.jpg

 

Thirty-three drivers were on duty at the Circuit de Barcelona-Catalunya on Monday for a day of collective testing in Eurocup Formula Renault 2.0. Gustav Malja (Josef Kaufmann Racing) went fastest of all of them in posting a time of 1:43.957 in the morning session, while Martin Rump (Fortec Motorsports) led the way among the rookies.

 

With the weekend’s title triumphs for Pierre Gasly and Tech 1 Racing still very fresh in the memory, the teams in the Eurocup Formula Renault 2.0 field were back at work in Barcelona on Monday morning, preparing for a day’s testing. Taking to the track were a mix of drivers with experience in the category and a handful of young hopefuls invited to take part by Renault Sport Technologies on the back of promising seasons in the upper echelons of its development programme. Among them were French Formula 4 champion Anthoine Hubert (Tech 1 Racing), Formula Renault 1.6 Sweden winner Erik Johansson (Koiranen GP) and the man who finished runner-up to him, Martin Rump, who also took second overall in Formula Renault 1.6 NEC Junior.

 

Invited to Barcelona by Renault Sport Technologies, CIK-FIA KZ karting world champion Max Verstappen (KTR) was the first to show as the day’s opening session got under way, with Gustav Malja then setting the pace. The Swede posted four more fastest laps before the midway point, his best time of 1:43.957 proving unbeatable as he ended a session featuring no fewer than six red flags ahead of 2012 European KF3 karting champion George Russell (AV Formula) and Max Verstappen.

 

The afternoon’s three-hour session was even more keenly contested. Matevos Isaakyan (AV Formula) and Levin Amweg (ART Junior Team) were the first to fight it out for top spot before Gustav Malja went fastest again in the final hour. On this occasion, however, Steijn Schothorst (Manor MP Motorsport) and Levin Amweg both trumped the Swede, though they were unable to eclipse his morning benchmark.

 

Max Verstappen was the quickest of the rookies in the morning, beating Martin Rump and Anthoine Hubert, while Rump came back in the afternoon to post the fastest lap of the day by a guest driver ahead of Anthoine Hubert and Max Verstappen.


Max Verstappen : “The morning went well but we had some problems to sort out in the afternoon. I wasn’t happy with the balance of the car, and when I bolted new tyres on there was traffic in front of me, which stopped me from having a clear lap. It’s a category I’m really interested in for next season, and I’m used to working in a single-seater team. Let’s see what happens.

 

Anthoine Hubert :I’d never driven here before, apart from in video games, so I had to find my bearings. Finishing tenth and ninth on my first day wasn’t bad. Tyre wear is a bigger factor here than anywhere else. Renault Sport Technologies offered us an extra set of new tyres, and I feel I could have got more out of them. I’d like to thank Renault Sport Technologies for the opportunity they’ve given me.

 

Martin Rump :I came in fifth, two tenths off first place, which is a sign of how well the day went. It’s a big jump from Formula Renault 1.6 to Formula Renault 2.0 but it’s a natural step and I’d be thrilled to be driving here next year.

 

 

Info & Photo Renault Sport


All the news

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners