Versão Português Versione italiana Version française

LATEST NEWS

All the news

>
 

Auto > Formule 1

Toro-Rosso-Getty-images-GP-Melbourne-2014-Jean-Eric-Vergne.jpg

 

Le Grand Prix de Formule 1 d’Australie marquait le début de la saison 2014 ce dimanche 15 mars. Avec seulement quatre points engrangés par Jean-Éric Vergne, les Français – Romain Grosjean, Jean-Éric Vergne et Jules Bianchi – n’auront guère été prolifiques. La faute à des monoplaces encore en rodage…

 

Avec la nouvelle règlementation, de nombreux doutes planaient sur ce début de saison 2014 pour l’ensemble du paddock. Les trois Français titulaires de baquets au sein d’une des 11 écuries (Romain Grosjean, Jean-Éric Vergne et Jules Bianchi) étaient également sujets à quelques interrogations : le retard pris par les moteurs Renault dont dispose notamment la Lotus de Romain Grosjean, le nouveau bloc moteur Ferrari exploité par la Marussia de Jules Bianchi, ou encore le besoin pour Jean-Éric Vergne de confirmer ses deux années d’expérience face à son nouveau co-équipier.

Des trois anciens pensionnaires de l’Équipe de France FFSA Circuit, c’est indéniablement ce dernier qui a le mieux abattu ses cartes au cours de ce Grand Prix de Melbourne. Parti en 6e position, le pilote Toro Rosso a géré sa course du mieux possible pour finir 8e, malgré les nombreux ennuis qui ont miné sa course. « C’est évidemment un bon résultat, même si la voiture était difficile à piloter », analyse JEV. « Nous avons eu des problèmes de freins qui nous ont fait perdre du temps mais finalement nous sommes contents de terminer la première course avec les deux voitures dans les points (son coéquipier novice, Daniil Kvyat, finit 9e). Après une longue et difficile période où nous avons énormément travaillé cet hiver, c’est une belle récompense pour tous les gars et c’est agréable pour nous, pilotes, de leur donner quelque chose en retour. J’ai l’impression que les choses vont dans le bon sens et que nous allons monter en puissance. Globalement, c’est un bon résultat aujourd’hui. »

Jules Bianchi n’a en revanche rencontré qu’un seul problème, mais de taille : son moteur s’est tout simplement éteint, sans prévenir, alors qu’il était déjà positionné sur la grille de départ. Le temps de rentrer aux stands pour recharger la batterie, la course avait pris son rythme de croisière et enregistré six tours. Le Français, qui débute sa deuxième saison en Formule 1 et avec Marussia, a néanmoins franchi la ligne d’arrivée, mais trop retardé pour être classé. L’objectif d’empiler les tours et le temps de roulage est cependant rempli, comme l’expliquait lui-même le principal intéressé : « Être dans la course et la terminer nous a permis de rassembler un maximum d’information et de tester différentes stratégies. C’était, en quelque sorte, plus des essais qu’une véritable course, ce qui est loin d’être idéal, mais les kilomètres engrangés seront cruciaux pour permettre à nos ingénieurs d’avancer. »

Victime de problèmes récurrents avec sa Lotus tout au long du week-end et depuis le début des essais hivernaux, Romain Grosjean ne se voulait pas fataliste pour autant et tentait de positiver : « Je pensais faire 15 à 20 tours après tous les ennuis que nous avons eus, et j’ai réussi à en faire 45 (sur 58) ! Nous avons beaucoup appris et tous les changements effectués ont été positifs. La route est encore longue ; mais, au moins, tous mes ingénieurs savent ce que nous devons améliorer. Nous sommes dans la bonne direction. »

Si la chance n’a pas souri aux Français, elle a revanche accompagné Nico Rosberg, leader de bout en bout et vainqueur du quatrième Grand Prix de sa carrière. Après le déclassement de Daniel Ricciardo (originellement 2e) pour un problème de consommation de carburant, le fils de Keke Rosberg a été suivi de Kevin Magnussen, qui a signé ici son premier podium pour sa première course, et de Jenson Button. Une juste récompense pour Mclaren qui, après une saison blanche, prend la tête du classement Constructeurs. Sebastian Vettel, le quadruple Champion du Monde en titre, contraint à l’abandon dès le 4e tour, aura à cœur de se rattraper dès la prochaine course, le 30 mars, lors du Grand Prix de Malaisie.

 

Info FFSA / © Photo Toro Rosso - Getty Images - Mark Thompson

 

 

 

Vidéo Canal +


International > Belgique

43_DeLeval_Printemps_2014_Kartim.jpg

 

Les nuages ayant laissé la place à de larges éclaircies, c’est principalement sous le soleil que s’est déroulé le Trophée du Printemps ce dimanche à Mariembourg. Pas moins de 145 pilotes étaient au rendez-vous et ils ont offert de superbes courses aux spectateurs venus se masser en nombre dans la tribune du Karting des Fagnes pour assister à cette première manche de la Belgian ASAF Karting Series
 
Le Karting en Fédération Wallonie-Bruxelles se porte plutôt bien ! C’est la conclusion que l’on pouvait tirer au soir du Trophée du Printemps, première des cinq épreuves de la Belgian ASAF Karting Series. Avec 145 pilotes au rendez-vous, les organisateurs avaient en effet toutes les raisons de se réjouir. Et comme pour bénir de ses rayons cette nouvelle saison, le soleil était lui aussi de la partie, pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs présents.
 

Résultats :
 
X30 Senior : 1. R. De Leval (40+40=80) ; 2. J. Demarque (33+36=69) ; 3. Fr. Bécamel (36+31=67) ; 4. S. Bedoret (31+33=64) ; 5. V. Compère (30+28=58) ; 6. S. De Leeuw (28+29=57) ; 7. N. Gonzales (24+30=54) ; 8. S. Lay (27+27=54) ; 9. C. Collignon (26+25=51) ; 10. O. Palmaers (23+26=49) ; etc. (29 classés)
 
X30 Junior : 1. D. Thriskos (40+40=80) ; 2. Tr. Foldesi (36+33=69) ; 3. U. De Pauw (33+36=69) ; 4. U. de Wilde (31+29=60) ; 5. K. Roosens (29+31=60) ; 6. F. Warge (30+28=58) ; 7. M. Drion (25+30=55) ; G. Magnus (27+27=54) ; 9. N. Roovers (26+26=52) ; 10. A. Moonen (23+25=48) ; etc (19 classés)
 
X30 Cadet : 1. A. Iapaolo (40+36=76) ; 2. E. Goldstein (31+40=71) ; 3. M. Amendola (33+33=66) ; 4. M. Hebette (29+29=58) ; 5. T. Poty (26+30=56) ; 6. A. Potty (27+26=53) ; 7. O. Muth (36+16=53) ; 8. K. Manguette (30+18=48) ; 9. M. Lefevre (23+25=48) ; 10. L. Cipriani (25+23=48) ; etc (21 classés)
 
Mini : 1. A. Ronvaux (36+40=76) ; 2. V. Jansen (40+36=76) ; 3. S. Knaepen (30+33=63) ; 4. J. Sinty (33+27=60) ; 5. K. Rausens (29+31=60) ; 6. L. Randazzo (28+30=58) ; 7. A. Tudisca (27+29=56) ; 8. E. Becerra (31+24=55) ; 9. E. De Busscher (26+28=54) ; 10. D. Egyed (25+25=50) ; etc. (13 classés)
 
X30 Master : 1. J. De Bolle (40+40=80) ; 2. L. Lefevre (36+36=72) ; 3. G. Smits (31+33=64) ; 4. P.-Y. Corthals (33+29=62) ; 5. A. Devert (30+30=60) ; 6. E. Gigante (28+31=59) ; 7. G. Collignon (29+27=56) ; 8. L. Raymaekers (26+28 =54) ; 9. W. Schaaphok (27+26=53) ; 10. M. Tastenhouye (25+23=48) ; etc. (18 classés)
 
X30 Shifter : 1. A. Bonduel (40+40=80) ; 2. B. Pecasse (36+36=72) ; 3. R. Theunissen (33+33=66) ; 4. M. Tombeur (30+31=61) ; 5. G. Danloy (31+28=59) ; 6. G. Scamardi (29+29=58) ; 7. Th. Hemery (27+27=54) ; 8. Th. Cypers (21+30=51) ; 9. K. Delcroix (28+23=51) ; 10. Fr. Op De Beek (24+26=50) ; etc (17 classés)
 
KZ ASAF : 1. S. Claes (40+40=80) ; 2. L. Vindice (36+36=72) ; 3. B. Braboretz (33+33=66) ; 4. J. Vanderus (31+31=62) ; 5. O. Plas (28+30=58) ; etc.
 
EERP 250 : 1. M. Bouvier (29+40=69) ; 2. St. Clément (40+29=69) ; 3. J.-P. Clément (33+36) ; 4. A. Hallot (36+30=66) ; 5. M. Hallot (31+33=64) ; etc.
 
Promokart <70 : 1. Fr. Preux (40+40=80) ; 2. G. Derenne (36+36=72) ; 3. Chr. Thomas (33+33=66)
 
Promokart >70 : 1. K. Compère (40+40=80) ; 2. J. Essers (36+36=72) ; 3. J. Duriau (33+33=66) ; 4. B. Lays (29+31=60) ; 5. St. Halleux (30+30=60) ; 6. A. Sardarian (31=28=59) ; 7. P. Marette (28=26=54) ; 8. D. Lakhanisky (27+27=54) ; 9. L. Bay (24+29=53) ; 10. N. Joinneau (26+25=51) ; etc. (12 classés)

 

Lire le communiqué complet ci-dessous.

 

 

Info KP Event / © Photo Kart'Im


International > CIK-FIA

CIK-KF-International-Super-Cup-2013-Sarno-Podium_KF_KSP.jpg

 

The support race for the first round of the KF-Junior World Championship, the Super KF International Cup gathered at the Sarno circuit with most of the leaders in the category but a lack of other entries. The vagaries of the Neapolitan weather did not make the running of the competition easy. Although the race was dominated from start to finish by the Pole Karol Basz, the fight was still intense throughout the meeting and especially in the finals including an epic duel with Nicklas Nielsen.

 

Karol Basz (Tony Kart-Vortex-Vega) already showed his determination in qualifying in sunshine. He took pole position, but Lance Stroll (Zanardi-TM-Vega) was only 6 milliseconds back, followed by Paolo Besancenez (Tony Kart-TM-Vega). Matteo Vigano (Top Kart-Parilla-Vega) won in the pouring rain in the first heat ahead of Dorian Boccolacci (Energy-TM-Vega). Basz regained the lead in heat 2 against Martin Kodric (FA Kart-Vortex-Vega), but Stroll was in 1st place in the last head ahead of Boccolacci. The track was either wet or slippery during this phase. Consistently in the top group, Basz was in first position in the intermediate classification, Boccolacci 2nd and Vigano 3rd.

 

Sun and slick tires were back for the prefinal. Basz took off while the battle raged for second place between Nielsen, Stupenkov and Kodric. Basz escaped again from the start of the final, ahead of Stupenkov and Kodric. But Nielsen forced his way through and managed to reach the leader by setting extraordinary times. The Dane took the lead on lap 8, but the Pole did not admit defeat. The result would be decided on the last lap in the last corner, and finally Basz imposed against Nielsen. Kodric took 3rd place, Boccolacci 4th and Besancenez 5th.


 

Info CIK / © Photo KSP


International > WSK Master Series

KSP-circuito-internazionale-Napoli-Sarno-2013.jpg

 

Les ténors de la KZ se retrouveront pour la première fois de la saison tous ensemble lors de la première épreuve de la WSK Super Master Series à Sarno. Arnaud Kozlinki (Intrepid/TM), Bas Lammers (Formula K/TM), Andrea Dale', Jordon Lennox-Lamb et Fabian Federer (CRG/Mxater), Paolo De Conto (Birel/TM), vainqueur de la Winter Cup, se mesureront aux pilotes que l'on avait vu à la Champions Cup, Ben Hanley (ART GP/TM), Marco Ardigo et Flavio Camponeschi (Tony Kart/Vortex), Jonathan Thonon et Patrik Hajek (Praga/Parilla), Rick Dreezen (Zanardi/Parilla), Davide Fore' (CRG/TM), Jérémy Iglesias (Lenzo/LKE). La formation CRG sera d'ailleurs renforcée par l'arrivée de Felice Tiene et Giovanni Martinez, sur la piste qui servira de cadre au Championnat du Monde CIK-FIA en octobre prochain, ainsi que Jan Midrla (Birel/TM), Gary Carlton (TB Kart/Modena), Jorge Pescador (Praga/Parilla), Edward Brand (Intrepid/TM), en provenance du Rotax, parmi les 54 engagés.

 

Les prévisions météo semblent bonnes pour la fin de semaine, on devrait voir souvent le soleil à Sarno et ne pas risquer de subir des orages ou des grosses averses comme cela arrive parfois sur le circuit napolitain.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP


Video > WSK

 

 

Vidéo WSK Promotion


All the news

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners