Versão Português Versione italiana Version française

LATEST NEWS

All the news

>
 

Evenement National > Allemagne

KF-Deutschland-2013-Hahn_S.jpg

 

Non, la photo ci-dessous n'est pas extraite de l'album souvenir de l'âge d'or du kart, c'est bien une image actuelle, prise en avril 2013 sur le circuit de Hahn en ADAC Master, idéale pour illustrer le propos. 

 

L'Allemagne est le seul pays d'Europe à maintenir un plateau conséquent de pilotes KF et KZ sur plusieurs séries différentes: DKM, ADAC et DMV, ce qui représente une quinzaine de meetings sur l'année. Même si le DMV marque le pas en terme d'engagés, les concurrents séduits par les championnats nationaux allemands participent souvent à deux d'entre eux. Les pilotes étrangers ne manquent pas, notamment les riverains comme les Néerlandai, mais pas uniquement. 

 

La KF3 attire en Allemagne environ 70 concurrents dont une bonne quarantaine d'Allemands. En KF1/KF2, les appellations se mélangent chez nos voisins, on peut compter en tout 55 pilotes dont environ 36 Germains. En KZ2, il convient de faire la part de l'attraction pour le Championnat d'Europe de Wackersdorf dans la fréquentation des premières épreuves de la saison, tout en remarquant que la France, qui organise le 1er Championnat du Monde de la spécialité, n'a pas été capable de saisir une opportunité en or pour valoriser son championat national KZ2. Plus de 120 engagés au total en Allemagne, mais environ 80 participants réguliers aux 3 championnats avec un peu plus de 60 Allemands. 

 

Le potentiel allemand ressort à près de 140 pilotes en catégories internationales dans les championnats nationaux, ce qui fait un très bon réservoir de talent pour le haut niveau et un marché considérable pour les professionnels. Les plus jeunes se retrouvent apparemment dans une seule catégorie, celle des Bambini, tandis que la promotion est assurée essentiellement par les X30 Junior et Senior, d'après nos recherches actuelles.

 

En tout cas, les efforts déployés depuis plusieurs années sont récompensés, malgré un contexte économique globalement assez difficile. On se rappelle avoir croisé des représentants allemands sur les circuit français à la grande époque des Grand-Prix FFSA, venus observer, entre autres, la réussite tricolore. Le moins qu'on puisse dire est qu'ils ont bien travaillé pendant que la France se reposait sur ses lauriers.  

 

Un beau challenge est donc à relever par l'ensemble du karting français, en se souvenant des grandes leçons de l'Histoire, telles que la défaite face à Jules César en grande partie imputable à la division des tribus gauloises incapables de rassembler leurs forces vers un même objectif.

 

 

Info Kartcom / © Photo ADAC


International > CIK-FIA

KSP-Julien-Fong.jpg

 

Partant de la deuxième position, le pilote du team Kartronix Julien Fong Wei Jie (Tony Kart/TM) n'a pas été long à reprendre la tête de la 1ère manche qualificative, c'est le moins que l'on puisse dire, puisqu'il était déjà leader au premier passage sur la cellule de chronométrage. Le poleman Arata Saeki (FA Kart/Vortex) a connu un début de course difficile et chutait en 5e position au 5e des 12 tours du circuit de Suzuka. C'est Ryota Kiyohara (CRG/TM) qui s'emparait donc de la seconde place, sans parvenir à contrôler l'écart grandissant creusé par Fong. Il faut dire que le Singapourien signait le meilleur tour et remportait la course avec presque 2'' d'avance sur Kiyohara. Saeki faisait le forcing dans les derniers tours et reprenait la 3e place sur la ligne d'arrivée à la suite d'un duel avec Takashi Kasai (Tony Kart/Vortex).

 

Julien Fong Wei Jie rééditait sa performance dans la seconde manche, dont il signait aussi le meilleur temps, mais la concurrence relevait le front avec Takashi Kasai bien présent en 2e position pendant la plus grande partie de la course et passant la ligne à 6 dixièmes de seconde du vainqueur. Hélas Kasai était pénalisé de 3'' pour être sorti trop tôt de son couloir au départ, ce qui le faisait chuter en 4e position. Ryota Kiyohara récupérait ainsi la 2e place devant Arata Saeki, dont la 3e position était contestée par Hiroyuki Inoue en milieu de course.

 

Fong sort bien sûr en tête des qualifications avec Kiyohara et Saeki à ses trousses, mais c'est Kasai qui paraît pourtant le mieux armé pour l'instant afin de contester le leadership de Fong lors des phases finales dimanche à Suzuka.


 

Info Kartcom / © Photo archives KSP


Video > CIK-FIA

 

© Vidéo WSK Promotion


International > CIK-FIA

CIK-FIA-Asie-Pacifique-Suzuka-KF-2013.jpg

 

Bataille serrée en tête des chronos KF du Championnat Asie-Pacifique, entre le Japonais Arata Saeki (FA Kart/Vortex) poleman en 48''073 et le pilote de Singapour Julien Fong Wei Jie (Tony Kart/TM) pointé à 0,058'' du leader au terme de la séance de ce samedi matin à Suzuka. En 3e position, Ryota Kiyohara (CRG/TM) emmène un peloton de Tony Kart/Vortex composé de Takashi Kasai, Toshiki Oyu et Hiroyuki Inoue, ces deux derniers pilotes étant crédité exactement du même temps. 

 

 

Info Kartcom


International > Rotax Max Euro Challenge

Les 167 concurrents de la 2e épreuve du Rotax Max Euro Challenge 2013 réunis à Castelletto pour la première fois, au disputés leurs essais chrono ce vendredi après-midi.

 

KSP-Rotax-Euro-Jack-Bartholomew.jpg

 

En Junior, le Britannique Jack Bartholomew (Tony Kart) a réalisé le meilleur tour en 49''747 devant l'Autichien Thomas Preining (Tony Kart), leader dans le groupe 1. Connor Hall (Tony Kart) reste bien placé au 3e rang devant Josh Price (Tony Kart), Guan You Zhou (Tony Kart) et Lando Norris (Tony Kart) 6e à 0,22'' de la pole. On déénombre 5 Britanniques dans le top 6 et 7 Tony Kart dans le top 7, le 8e étant un châssis FA Kart.

 

KSP-Rotax-Euro-Jack-Harry-Webb.jpg

 

Chez les Seniors, les résultats laissent entrevoir quelques surprises, pas toujours bonnes pour des pilotes habitués des avant-postes, avec notamment un groupe 1 moins rapide que les deux autres. C'est le Britannique Harry Webb (Tony Kart), 49''008, qui a pris l'avantage sur l'Australien Pierce Lehane (FA Kart) et le Suédois Philip Morin (FA Kart), tandis que le Plonais Karol Dabski (Praga) se classait 4e, le Sud-Africain Eugene Denyssen (FA Kart) 5e, le Hongrois Mark Ferencz (DR) 6e et le Néerlandias Max Verstappen (CRG) 7e. Pourtant net leader du groupe 1, l'Américain Jack Weprin (FA Kart) est pointé 8e. Eva Bénès (Kosmic) se classe à une superbe 11e position, mais Felice Tiene (CRG) n'est que 22e, Edward Brand (Intrepid) 24e, Kenny Vermeylen (Tecno) 46e ou encore Antoine Lepesqueux (Sodi) 49e.

 

KSP-Rotax-Euro-Xen-De-Ruwe.jpg

 

Enfin en DD2, malgré la présence de pilotes reconnus en catégorie KZ, Xen De Ruwe (FK) signe la pole, 47''686, devant Mika Laiho (Tony Kart), Sean Babington (FA Kart) et Jordon Lennox-Lamb (CRG), déjà leader dans le groupe 2. Alexandre Finkelstein (Tony Kart) termine 6e, Simas Juodvirsis (Energy) 9e, Kevin Lüdi (Birel) 10e, Ben Cooper (Birel) 12e, Alessandro Manetti (Praga) 14e, Antonio Piccioni (Righetti) 16e, Patrick Pearce (Tony Kart) et Cristionao MOrgado (Praga) 22 et 23e.

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP


All the news

>
 
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Log in



Partners